Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d'or noir

cours de cloture du petroleNew York: Les prix du pétrole ont subi un sérieux accès de faiblesse jeudi, s'enfonçant un moment de plus de 5%, menacés par un déséquilibre entre une demande suspendue à l'évolution de la pandémie et une offre amenée à croître.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a fini à 42,94 dollars à Londres, en baisse de 1,9% ou 81 cents par rapport à la clôture de mercredi. Il a touché un plus bas en séance à 41,38 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois a lâché 3,3% ou 1,35 dollar à 39,92 dollars, après être tombé jusqu'à 38,72 dollars dans la journée.

"Les doutes sur la force de la reprise économique mondiale s'accentuent et les inquiétudes concernant l'offre excédentaire reviennent", a estimé Edward Moya, analyste de Oanda.

L'entrée officielle des États-Unis en récession a été l'élément déclencheur d'une brusque chute des cours du brut, déjà dans le rouge en début de séance européenne.

Le PIB de la première économie mondiale a en effet accusé une baisse historique de 32,9% au deuxième trimestre, en rythme annualisé, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, selon une estimation préliminaire du département du Commerce publiée jeudi.

Ce mauvais chiffre économique vient s'ajouter à celui du nombre record de morts du Covid-19 aux États-Unis, qui a franchi mercredi la barre des 150.000.


"Le nombre de morts aux États-Unis suscite l'inquiétude de tous les marchés, notamment ceux des matières premières", a estimé Bjørnar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

"Les investisseurs commencent maintenant à reconnaître que les nouvelles contaminations au Covid-19 présentent un danger très réel pour la reprise de la demande de pétrole", a-t-il ajouté, insistant sur la situation préoccupante des États-Unis.

Devant ces signaux alarmants pour la demande de brut, les investisseurs se préparent au retour sur le marché d'une importante quantité de pétrole à compter du 1er août par les pays producteurs de l'OPEP+, qui pourrait ne pas trouver preneur, remplir rapidement les capacités de stockage disponibles et faire glisser encore davantage les cours.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, se sont mis d'accord mi-juillet pour alléger à partir du mois prochain les coupes historiques qu'ils réalisent dans leur production depuis le mois de mai.

Les cours du pétrole ont également baissé jeudi dans le sillage d'un tweet de Donald Trump qui a évoqué pour la première fois la possibilité d'un report de l'élection présidentielle de novembre, bien qu'il n'ait pas le pouvoir de décréter une telle mesure.

(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d'or noir



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite