Menu
A+ A A-

Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d'or noir

cours de cloture du petroleNew York: Les prix du pétrole ont subi un sérieux accès de faiblesse jeudi, s'enfonçant un moment de plus de 5%, menacés par un déséquilibre entre une demande suspendue à l'évolution de la pandémie et une offre amenée à croître.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre a fini à 42,94 dollars à Londres, en baisse de 1,9% ou 81 cents par rapport à la clôture de mercredi. Il a touché un plus bas en séance à 41,38 dollars.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois a lâché 3,3% ou 1,35 dollar à 39,92 dollars, après être tombé jusqu'à 38,72 dollars dans la journée.

"Les doutes sur la force de la reprise économique mondiale s'accentuent et les inquiétudes concernant l'offre excédentaire reviennent", a estimé Edward Moya, analyste de Oanda.

L'entrée officielle des États-Unis en récession a été l'élément déclencheur d'une brusque chute des cours du brut, déjà dans le rouge en début de séance européenne.

Le PIB de la première économie mondiale a en effet accusé une baisse historique de 32,9% au deuxième trimestre, en rythme annualisé, sous l'effet de la pandémie de Covid-19, selon une estimation préliminaire du département du Commerce publiée jeudi.

Ce mauvais chiffre économique vient s'ajouter à celui du nombre record de morts du Covid-19 aux États-Unis, qui a franchi mercredi la barre des 150.000.


"Le nombre de morts aux États-Unis suscite l'inquiétude de tous les marchés, notamment ceux des matières premières", a estimé Bjørnar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

"Les investisseurs commencent maintenant à reconnaître que les nouvelles contaminations au Covid-19 présentent un danger très réel pour la reprise de la demande de pétrole", a-t-il ajouté, insistant sur la situation préoccupante des États-Unis.

Devant ces signaux alarmants pour la demande de brut, les investisseurs se préparent au retour sur le marché d'une importante quantité de pétrole à compter du 1er août par les pays producteurs de l'OPEP+, qui pourrait ne pas trouver preneur, remplir rapidement les capacités de stockage disponibles et faire glisser encore davantage les cours.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, se sont mis d'accord mi-juillet pour alléger à partir du mois prochain les coupes historiques qu'ils réalisent dans leur production depuis le mois de mai.

Les cours du pétrole ont également baissé jeudi dans le sillage d'un tweet de Donald Trump qui a évoqué pour la première fois la possibilité d'un report de l'élection présidentielle de novembre, bien qu'il n'ait pas le pouvoir de décréter une telle mesure.

(c) AFP

Commenter Les cours du pétrole chavirent, inquiétudes sur l'excédent d'or noir


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 05 mars 2021 à 21:30

    Les prix du pétrole finissent à leur plus haut en près de 2 …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont atteint vendredi de nouveaux sommets de clôture en près de deux ans, portés par...

    vendredi 05 mars 2021 à 12:26

    Le pétrole finit la semaine en trombe porté par l'approche p…

    Londres: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée vendredi pour atteindre de nouveaux records en plus d'un an, une hausse alimentée...

    jeudi 04 mars 2021 à 21:45

    Le pétrole gagne jusqu'à 5%, porté par la prudence de l'Opep…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont fortement appréciés jeudi, nourris par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de...

    jeudi 04 mars 2021 à 19:30

    Pétrole: l'Opep+ conserve une ligne prudente malgré le retou…

    Londres: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et leurs alliés, connus sous l'acronyme Opep+, ont adopté jeudi une...

    jeudi 04 mars 2021 à 17:22

    Le pétrole gagne 5%, rumeurs de maintien des coupes par l'Op…

    Londres: Les prix du pétrole s'appréciaient fortement jeudi, nourris par des rumeurs selon lesquelles l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et...

    jeudi 04 mars 2021 à 16:28

    Pétrole: début des pourparlers au sein d'un Opep+ face à une…

    Londres: Les membres de l'Opep+ ont débuté jeudi leurs discussions à huis clos pour décider des prochaines coupes de production d'or noir...

    jeudi 04 mars 2021 à 12:56

    Le pétrole secoué avant le début du sommet de l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole étaient agités en début de séance européenne jeudi, les investisseurs cherchant à anticiper les décisions de l'Opep+...

    jeudi 04 mars 2021 à 06:28

    L'Opep+ face à une équation à plusieurs inconnues

    Londres: Les membres de l'Opep+ se retrouvent jeudi pour décider des prochaines coupes de production d'or noir alors que l'entente entre la...

    mercredi 03 mars 2021 à 21:18

    Le pétrole accélère après les stocks américains et avant l'O…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement avancé mercredi, après un accès de faiblesse la veille, galvanisés par une chute...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 1 mars 2021 A respectivement 67,70 dollars le baril de Brent et 63,81 dollars le baril de WTI, les deux contrats de référence avaient touché jeudi des niveaux plus vus depuis le 8 janvier 2020, avant de se replier vendredi.

    En décembre 2020, le prix du pétrole accélère

    Le mardi 26 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2020, le prix du pétrole en euros accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +2,4 %), du fait de ceux des matières premières industrielles (+8,9 % après +3,9 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires se replient (−1,5 % après +0,7 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En décembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) accélère (+13,9 % après +5,6 % en novembre), s’établissant à 41,1 € en...

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite