Menu
A+ A A-

Le baril de WTI s'enfonce encore, le Brent résiste

prix du petrole LondresLondres: Le prix du baril de WTI américain chutait vendredi en cours de séance européenne, et atteignait un plus bas depuis fin 2001, trahissant la fébrilité des investisseurs envers l'industrie américaine du brut.
Vers 13H25 GMT (15H25 à Paris), le baril de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en mai lâchait 10,52% par rapport à la clôture de jeudi, à 17,78 dollars, peu après avoir touché un nouveau plus bas en 18 ans à 17,31 dollars.

Le contrat suivant, pour livraison en juin et qui deviendra la référence à partir de mercredi, reculait dans une moindre proportion, de 2,59% à 24,87 dollars.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juin valait quant à lui 27,98 dollars à Londres, en hausse de 0,58%.

Le grand écart est renforcé par la différence de l'échéance entre les deux contrats de référence de part et d'autre de l'Atlantique.

Il traduit également "l'énorme surproduction de pétrole de schiste aux États-Unis", a commenté Carlo Alberto De Casa, d'Activtrades, auprès de l'AFP.

La différence "est moins marquée si l'on regarde les deux contrats de juin, les investisseurs prévoyant un ralentissement de la pandémie d'ici deux mois", à même de limiter un peu l'actuel excédent de l'offre d'or noir, a-t-il ajouté.


La production américaine diminue, selon les derniers chiffres de l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiés mercredi, mais moins vite que la demande, entraînant une explosion des stocks qui menacent de déborder.

Malgré l'entente dimanche des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de leurs alliés sur une coupe "historique" concertée de leur production, le marché de l'or noir restait en fort déséquilibre, pénalisé par la pandémie de Covid-19 et les mesures de confinement des populations mises en place partout dans le monde qui paralysent l'économie.

La Chine est venue illustrer plus tôt dans la journée ce constat sévère pour la demande: son économie a connu un repli pour la première fois de son histoire au 1er trimestre, avec une baisse de 6,8% sur un an.

Il s'agit de la plus mauvaise performance depuis le début des publications trimestrielles du PIB par la Chine au début des années 90.

(c) AFP

Commenter Le baril de WTI s'enfonce encore, le Brent résiste



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite