Menu
A+ A A-

Le pétrole lesté par le ralentissement de l'activité manufacturière aux Etats-unis

prix du petroleCours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse mardi, affecté par un indicateur décevant sur l'activité manufacturière aux États-Unis, signal de mauvais augure pour la demande en brut.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, a terminé à 58,89 dollars à Londres, en baisse de 36 cents ou 0,6% par rapport à la clôture de lundi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour livraison en novembre a lâché 45 cents, ou 0,8%, pour s'établir à 53,62 dollars.

Les cours ont commencé à descendre après la publication de l'indice de l'association professionnelle ISM montrant que l'activité du secteur manufacturier aux États-Unis avait encore reculé en septembre pour tomber à son plus bas niveau depuis 10 ans.

"C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase", selon John Kilduff d'Again Capital.

"Jusqu'à présent, l'activité manufacturière s'était plutôt bien tenue aux États-Unis malgré la multiplication de signaux inquiétants sur le secteur en Europe et en Asie", a-t-il expliqué.

"Maintenant que les États-Unis se joignent à la partie, les perspectives de croissance de la demande en brut s'assombrissent dans la mesure où l'industrie est un secteur clé pour le marché du pétrole", a souligné l'analyste.

Plus tôt dans la journée, les cours avaient profité d'informations selon lesquelles la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en septembre est au plus bas en huit ans.

"Selon un sondage, la perte de production saoudienne après les attaques a engendré un déclin de la production de l'OPEP de 750.000 barils, à 28,9 millions de barils par jour en septembre", a expliqué Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.

"Cela fait huit ans que l'OPEP n'a pas si peu produit", a-t-il continué, tout en rappelant que "l'on peut s'attendre à une production plus élevée en octobre, étant donné que l'Arabie saoudite a rétabli sa production".

L'attaque du 14 septembre contre deux installations pétrolières saoudiennes a éliminé près de 6% de la production mondiale, et fait bondir les cours du pétrole de près de 20%, mais le gouvernement saoudien dit avoir tout mis en oeuvre pour rétablir sa production.

"On a vraiment l'impression que les membres de l'OPEP ne parviennent pas à réduire suffisamment leur production pour maintenir les prix", a remarqué M. Kilduff. "Même l'Arabie saoudite, qui s'est dépêchée pour réparer les dégâts causés par les attaques et faire revenir sa production à la normale, est de nouveau en train d'évoquer une nouvelle réduction de l'offre", a-t-il relevé.

(c) AwP

Commenter Le pétrole lesté par le ralentissement de l'activité manufacturière aux Etats-unis



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite