Menu
A+ A A-

Les prix du pétrole divergent avant les stocks américains

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole divergeaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché attendait les données officielles sur les réserves américaines.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août valait 62,16 dollars à Londres, en hausse de 19 cents par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat de juillet cédait 21 cents à 53,27 dollars.

L'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA) publiera en cours de séance ses données hebdomadaires sur les réserves des États-Unis arrêtées au 31 mai.

Les analystes estiment que les stocks de brut ont reculé de 2 millions de barils, que ceux d'essence ont grimpé de un million de barils tandis que ceux d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) ont augmenté de 500.000 barils, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

"Ce rapport va être particulièrement suivi par les investisseurs" après les lourdes pertes des prix sur les dernières séances, a commenté David Madden, analyste chez CMC Markets.

Une mauvaise surprise n'est pas à exclure, alors que la fédération professionnelle de l'American petroleum institute (API), qui publie des données indépendantes sur les stocks le mardi soir, a fait état d'une hausse des réserves de brut comme de produits distillés.

Par ailleurs, le marché scrute de plus en plus les producteurs de l'OPEP+, qui doivent se réunir dans les prochaines semaines pour décider de renouveler ou non l'accord de limitation de la production après la fin du premier semestre.

"Si le marché continue d'évoluer autour des niveaux actuels au moment de la réunion, les membres de l'OPEP+ vont devoir encore abaisser leur production ou faire face à des prix trop bas", ont estimé les analystes de ING.

Mais les commentaires d'Igor SetChine, patron du géant russe du pétrole Rosneft, n'ont pas rassuré les investisseurs, ont commenté les analystes de JBC Energy.

Il s'est en effet inquiété de voir la Russie perdre des parts de marché face aux producteurs américains si le pays continue de limiter sa production dans le cadre de l'accord conclu fin 2016 avec l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP).

Contrairement aux producteurs du Moyen-Orient, l'industrie pétrolière russe est contrôlée par le secteur privé et ne prend officiellement pas ses ordres du gouvernement.

(c) AwP

Commenter Les prix du pétrole divergent avant les stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 juillet 2024 à 21:20

    Le pétrole se tasse, sapé par un possible cessez-le-feu à Ga…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi après que le président américain Joe Biden a fait état de...

    vendredi 12 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole soutenu par l'affaiblissement du dollar

    Londres: Les prix du pétrole terminaient la semaine en hausse vendredi, profitant du ralentissement de l'inflation en juin aux Etats-Unis qui laisse...

    jeudi 11 juillet 2024 à 21:44

    Le pétrole en hausse, soutenu par la bonne nouvelle de l'inf…

    Cours de clôture: Le pétrole a fini en légère hausse jeudi, dynamisé par la bonne nouvelle de l'inflation américaine, qui, en ralentissant...

    jeudi 11 juillet 2024 à 12:40

    Le pétrole en terrain positif après les stocks américains

    Londres: Le pétrole évoluait en terrain positif jeudi, poussé par la baisse des réserves commerciales de brut aux Etats-Unis la semaine passée...

    mercredi 10 juillet 2024 à 21:36

    Le pétrole se reprend avec la baisse des stocks américains

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mercredi, pour la première fois en quatre séances, revigorés par une...

    mercredi 10 juillet 2024 à 17:10

    🛢️ USA: nouvelle baisse des stocks de pétrole, les raffineri…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole brut se sont de nouveau contractés la semaine dernière aux Etats-Unis, selon l'Agence...

    mercredi 10 juillet 2024 à 16:10

    🛢️ L'Opep table toujours sur une progression de la demande d…

    Paris: La demande de pétrole devrait encore continuer d'augmenter en 2024, indique mercredi le rapport mensuel de l'Opep, le cartel des pays...

    mercredi 10 juillet 2024 à 12:00

    Le pétrole monte légèrement après les premières données sur …

    Londres: Les prix du brut montaient légèrement mercredi, poussés par les premiers chiffres hebdomadaires sur les stocks américains de brut faisant état...

    mardi 09 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole en repli après le patron de la Fed et la tempête …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fléchi mardi, après le passage de la tempête Béryl qui a fait moins de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    🛢️ L'Opep+ prolonge ses coupes mais se prépare à rouvrir les vannes

    Le dimanche 02 juin 2024

    Vienne: Les pays de l'Opep+ se sont accordés dimanche sur l'extension de leurs coupes actuelles de production pour soutenir les cours de pétrole, à un moment de grandes incertitudes économiques et géopolitiques, tout en se préparant à rouvrir le robinet d'or noir.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite