Menu
A+ A A-

Le pétrole monte, les promesses saoudiennes convainquent

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole remontaient mardi en fin d'échanges européens, soutenus par l'Arabie saoudite, qui s'est engagée à limiter ses exportations en novembre, tandis que la production américaine a été légèrement perturbée par la tempête Nate.
Vers 17H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 56,85 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 1,06 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat de novembre gagnait 1,39 dollar à 50,97 dollars.

L'or noir a repris des couleurs après avoir reculé vendredi et ouvert en baisse lundi, le Brent ayant alors touché son plus bas en trois semaines à 55,06 dollars.

"Le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. et le Brent ont profité mardi de l'annonce de l'Arabie saoudite de la veille, qui a réduit ses exportations de 560.000 barils par jour. Le plus grand exportateur de pétrole du monde tient son engagement de limiter sa production", a résumé David Madden, analyste chez CMC Markets.

L'annonce de l'Arabie saoudite intervient alors que les marchés s'interrogent sur l'avenir de l'accord qui lie l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires, dont la Russie, jusqu'à fin mars 2018 pour réduire l'offre mondiale.

"L'année a été complexe pour l'OPEP, notamment à cause de la hausse de près de 10% de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis alors même que le cartel essayait de réduire l'offre et de faire remonter les prix", a rappelé Lukman Otunuga, analyste chez FXTM.

"Les investisseurs vont continuer de guetter le moindre détail sur les +mesures exceptionnelles+ (évoquées par le secrétaire général de l'OPEP Mohammed Barkindo dimanche, ndlr) et sur des signes que l'OPEP étendra son accord au delà du mois de mars", a-t-il ajouté.

La prochaine réunion de l'OPEP est prévue pour la fin du mois de novembre à Vienne.

Par ailleurs, les prix ont été soutenus à court terme par la tempête Nate, qui a perturbé les activités d'extraction de brut.

Cependant, à plus long terme, la hausse de la production américaine, dont les exportations ont atteint de nouveaux records la semaine dernière, pourrait peser sur les prix.

"Nous ne pensons pas que le risque pour les prix du Brent soit encore les réserves massives à travers le monde, mais plutôt l'arrivée d'exportations de brut américain sur le marché, qui pourraient atténuer la hausse des prix en Europe", ont estimé les analystes de UniCredit.


(c) AFP

Commenter Le pétrole monte, les promesses saoudiennes convainquent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 15 janvier 2021 à 21:49

    Le pétrole termine la semaine en marche arrière

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en baisse vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en...

    vendredi 15 janvier 2021 à 16:49

    ExxonMobil soupçonné d'avoir surévalué un important actif

    New York: Le régulateur de la Bourse américaine a ouvert une enquête contre la major pétrolière ExxonMobil pour avoir surévalué l'un de...

    vendredi 15 janvier 2021 à 15:25

    Total claque la porte de l'American Petroleum Institute

    Paris: Le groupe français Total a annoncé vendredi son intention de se retirer du puissant American Petroleum Institute (API), qui regroupe des...

    vendredi 15 janvier 2021 à 12:15

    Le pétrole aborde la fin de semaine en marche arrière

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi, le marché reprenant son souffle après un début d'année en fanfare tandis que la pandémie...

    jeudi 14 janvier 2021 à 21:59

    Le pétrole se redresse dans l'espoir de nouvelles mesures d…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui évoluaient en baisse en début de séance américaine, ont inversé la tendance et fini...

    jeudi 14 janvier 2021 à 17:37

    Le pétrole recule un peu au lendemain de nouveaux records

    Londres: Les prix du pétrole lâchaient un peu de terrain jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et...

    jeudi 14 janvier 2021 à 13:43

    Pétrole: la production Opep a progressé en décembre, tirée p…

    Paris: La production des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a progressé en décembre, une nouvelle fois tirée par...

    jeudi 14 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole se stabilise après des sommets atteints la veille

    Londres: Les prix du pétrole évoluaient proches de l'équilibre jeudi, au lendemain de nouveaux records en dix mois et demi et de...

    mercredi 13 janvier 2021 à 21:21

    Le pétrole fait une pause après sept séances de hausses

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont conclu en repli mercredi après sept séances de hausse qui ont porté les cours...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite