Menu
A+ A A-

Pétrole: le rééquilibrage du marché prendra du temps (AIE)

prix du petrole ParisParis: L'engagement de l'Opep de réduire sa production pétrolière est resté bien respecté en février mais l'Agence internationale de l'énergie a appelé mercredi à faire preuve de patience avant de pouvoir constater un rééquilibrage du marché, du fait de stocks importants.
"Le bon début observé en janvier dans la mise en oeuvre de l'accord de production de l'OPEP semble s'être maintenu", a précisé l'AIE dans son rapport mensuel sur le pétrole.

Malgré une hausse de la production de 170.000 barils par jour (bj) en février par rapport au mois précédent, à 32 millions de barils par jour (mbj), le cartel pétrolier a réalisé à 91% sa promesse de réduire son offre, après un taux de 105% (révisé en hausse) en janvier, a-t-elle détaillé.

Soit un respect à 98% sur les deux premiers mois de l'année de l'accord conclu en novembre par les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour réduire leur production de 1,2 mbj à partir du 1er janvier pour une période de six mois renouvelable. Objectif: permettre à un marché inondé d'or noir depuis mi-2014 de se rééquilibrer et donner un coup de fouet à des cours déprimés.

L'Arabie saoudite est le principal moteur de cette baisse, malgré 180.000 bj supplémentaires pompés en février par rapport au mois précédent, à 9,98 mbj - un niveau qui reste toutefois inférieur au plafond du Royaume, fixé à 10,06 mbj.

La visibilité est moins bonne pour ce qui concerne les onze producteurs hors cartel, dont le plus grand producteur mondial de brut, la Russie, qui avaient décidé une baisse de 558.000 bj. Cet engagement est réalisé à 37% depuis janvier, selon une estimation provisoire de l'AIE.


Soubresaut des stocks

Au total, la production mondiale s'est élevée à 96,52 mbj en février, soit 260.000 bj de plus sur un mois, mais une baisse de 170.000 bj par rapport à l'année précédente.

Elle a été également alimentée le mois dernier par la hausse de 90.000 bj (à 57,8 mbj) observée dans les pays non-OPEP, essentiellement les Etats-Unis. Sur l'ensemble de l'année, elle est anticipée en augmentation de 400.000 bj à 58,1 mbj.

L'agence énergétique basée à Paris prévient toutefois: il faut être "patient" avant d'observer un rééquilibrage du marché de l'or noir, encore hoquetant. Comme la semaine dernière, quand les cours ont dévissé sous la pression de stocks américains à des niveaux records, du fait d'une reprise de la production des hydrocarbures de schiste et de raffineries moins gourmandes.

Au total, les stocks de l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) ont enregistré un soubresaut en janvier, pour la première fois en six mois, accusant le coup de la forte hausse de production observée avant les accords de l'automne.

Ils se sont ainsi accrus de 48 millions de barils à 3,03 milliards de barils, et les données préliminaires pour février ne suggèrent qu'une baisse modeste.

Face à l'importance des stocks, qui prendront un certains temps à être absorbés, "le marché a besoin de temps pour ressentir pleinement l'impact des importantes réductions de l'offre prévues dans les accords de baisse de production", a souligné l'AIE.

Si la production se maintient à ses niveaux actuels jusqu'en juin, le marché pourrait certes accuser un déficit de 500.000 bj au premier semestre "dans l'hypothèse, bien sûr, que l'offre et la demande demeurent inchangées par ailleurs", a-t-elle estimé.

"Dans l'intervalle, la volatilité qui s'est soudainement manifestée la semaine dernière se reproduira probablement", a-t-elle ajouté.

En ce qui concerne la consommation, elle est toujours attendue en hausse de 1,4 mbj à 98 mbj en 2017, après +1,6 mbj l'an dernier.

(c) AFP

Commenter Pétrole: le rééquilibrage du marché prendra du temps (AIE)


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mercredi 12 août 2020

    Pétrole: la production de l'Opep est repartie à la hausse en…

    Paris: La production de l'Opep est repartie à la hausse en juillet, principalement en lien avec une augmentation de la production de...

    mardi 14 juillet 2020

    La production de pétrole de l'Opep a de nouveau reculé en ju…

    Paris: La production de l'Opep a de nouveau reculé au mois de juin, les pays membres du cartel continuant de faire bloc...

    vendredi 10 juillet 2020

    Libye: reprise de la production de pétrole après des mois de…

    Tripoli: La Compagnie libyenne nationale de pétrole (NOC) a annoncé vendredi la reprise de la production et des exportations de pétrole en...

    vendredi 10 juillet 2020

    Pétrole: l'AIE voit la production mondiale repartir à la hau…

    Paris: Après avoir atteint son plus bas en neuf ans, la production mondiale de pétrole devrait repartir à la hausse dès juillet...

    mardi 30 juin 2020

    La production de l'Opep plus bas depuis vingt ans en juin

    Vienne: La production de pétrole des pays de l'Opep est tombée au mois de juin à son plus bas niveau depuis vingt...

    jeudi 18 juin 2020

    Réunion de l'Opep+, l'encadrement de l'offre en débat

    Vienne: Une réunion à distance de ministres de l'Opep+ a débuté jeudi pour faire le point sur la réduction de l'offre mondiale...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 14 août 2020 à 21:42

    Le pétrole se replie face aux perspectives d'une demande en …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de...

    vendredi 14 août 2020 à 18:07

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 14 août 2020 à 13:40

    Le pétrole se replie devant les perspectives d'une demande e…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en baisse vendredi, dans le sillage de la veille, lestés par les perspectives moroses de l'Agence...

    vendredi 14 août 2020 à 10:33

    Rosneft continue de souffrir de la crise sanitaire et pétrol…

    Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft a annoncé vendredi une forte baisse de son bénéfice net au deuxième trimestre sur un...

    jeudi 13 août 2020 à 21:45

    Le pétrole lesté par les nouvelles prévisions de l'AIE sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi alors que l'Agence internationale de l'énergie (AIE) a abaissé ses...

    jeudi 13 août 2020 à 14:32

    CS et UBS financeraient le controversé pétrole d'Amazonie

    Genève: Selon un rapport publié par plusieurs ONG, des banques helvétiques, dont Credit Suisse et UBS, jouent un rôle central dans le...

    jeudi 13 août 2020 à 12:07

    Le pétrole à l'équilibre, les investisseurs digèrent les sto…

    Londres: Les cours du pétrole étaient stables jeudi, au lendemain d'un rapport montrant une forte baisse des réserves de brut aux Etats-Unis...

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite