Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse, pénalisé par la Russie et le dollar

prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole restaient en baisse mardi en fin d'échanges européens, la vigueur du dollar et les doutes sur la position de la Russie quant à un accord de limitation de la production pesant sur les cours.
Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre valait 52,48 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 66 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour la même échéance reculait de 64 cents à 50,71 dollars.

Lundi, les cours du pétrole avaient atteint jusqu'à 53,73 dollars pour le Brent (un plus haut en un an) et 51,60 dollars pour le WTI (au plus haut en quatre mois), alors que la Russie semblait prête à se joindre à l'accord trouvé il y a deux semaines par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour limiter la production.

Le président russe, Vladimir Poutine, avait déclaré lundi à l'occasion d'un sommet à Istanbul être prêt à se joindre à une limitation de la production.

Mais Igor Setchine, dirigeant du géant public russe du pétrole Rosneft, aurait, par la suite lundi, déclaré à la presse qu'il n'accepterait pas de geler ou de réduire la production de son entreprise, soulignaient plusieurs analystes.

Le porte-parole de Rosneft, Mikhaïl Leontiev, a déclaré ce mardi aux agences russes qu'en cas d'accord impliquant la Russie, le groupe "respectera en totalité la politique du gouvernement, et respectera tout ce qui sera exigée d'elle dans le cadre de cet accord", sans parvenir à rassurer les marchés.

"Historiquement, les quotas fixés par l'OPEP n'ont pas souvent été respectés, et il se pourrait que la Russie ne se montre pas le plus fiable des partenaires", notaient les analystes de Capital Economics.

Selon les données publiées ce mardi par l'Agence internationale de l'énergie (AIE), le cartel a produit à un niveau record en septembre, à 33,64 millions de barils par jour, soit une augmentation de 910.000 barils par jour par rapport à septembre 2015.

Par ailleurs, le dollar continuait de grimper, alors que la bonne santé de l'économie américaine rendait plus probable une hausse prochaine des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Le billet vert servant de monnaie d'échange pour le pétrole, la hausse du dollar fait reculer le pouvoir d'achat des investisseurs utilisant d'autres devises.

(c) AFP

Commenter Le pétrole baisse, pénalisé par la Russie et le dollar


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 01 juin 2020 à 21:29

    Le pétrole hésite, entre tensions sino-américaines et possib…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en ordre dispersé lundi, hésitant entre la montée des tensions entre les deux...

    lundi 01 juin 2020 à 18:11

    Les cours du pétrole fléchissent légèrement

    Londres: Les prix du pétrole cédaient un peu de terrain lundi en fin de séance européenne, les tensions entre les deux grandes...

    lundi 01 juin 2020 à 16:10

    L'Opep et la Russie discutent d'une prolongation de la réduc…

    Vienne: L'Opep et la Russie se rapprochent d'un compromis pour prolonger les réductions de la production de pétrole sur une période d'un...

    lundi 01 juin 2020 à 12:15

    Les cours du pétrole stables en début de semaine

    Londres: Les prix du pétrole étaient proches de l'équilibre en cours de séance européenne lundi, après des chiffres encourageants en Chine et...

    vendredi 29 mai 2020 à 21:43

    Le pétrole se redresse alors que la production américaine se…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse vendredi après la parution d'un rapport montrant une nouvelle baisse des...

    vendredi 29 mai 2020 à 16:40

    La production de pétrole de l'Opep à un plus bas de 20 ans e…

    Vienne: La production de pétrole de l'Opep a touché en mai un creux de vingt ans à la faveur d'une réduction des...

    vendredi 29 mai 2020 à 13:36

    Total: rejet d'une résolution climatique portée par des inve…

    Paris: Une résolution portée par onze investisseurs pour contraindre Total à des objectifs climatiques plus ambitieux, mais combattue par la direction, a...

    vendredi 29 mai 2020 à 13:33

    Total prévoit un manque à gagner de 12 milliards de dollars …

    Paris: Total estime qu'il devra compenser globalement avec son plan d'actions un manque à gagner d'au moins 12 milliards de dollars (10,8...

    vendredi 29 mai 2020 à 12:13

    Le pétrole baisse tandis que les tensions avec la Chine s'ac…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement vendredi au lendemain de l'annonce d'un bond des stocks américains de brut et tandis que...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 26 mai 2020 Le marché du pétrole est orienté à la hausse, vers 07H00 GMT: le prix du baril de brut américain WTI prenait 3,61% à 34,45 dollars et celui du baril de Brent londonien gagnait 1,91% à 36,21 dollars.

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite

    Six semaines de descente aux enfers des cours du pétrole

    Le lundi 20 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Analyse: Les cours du baril de pétrole américain, le WTI, sont tombés en territoire négatif lundi, du jamais vu, entre des réserves mondiales qui arrivent à saturation et une demande anéantie par la pandémie de coronavirus.

    Lire la suite

    Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite