Menu
A+ A A-

Chimie française: le gaz de schiste insuffisant pour rattraper les états-Unis

prix-du-petrole ParisParis: L'exploitation du gaz de schiste en Europe serait à elle seule insuffisante pour permettre à l'industrie chimique française de rattraper son retard avec ses concurrents américains, d'autres mesures étant nécessaires, estime une étude du cabinet Carbone 4 publiée jeudi.
Dans l'hypothèse d'un développement des ressources indigènes non conventionnelles en Europe (...), ça ne suffit pas en tant que tel pour mettre l'Europe dans une situation de compétitivité avec les Américains sur les chaînes pétrochimiques, a indiqué Benoît Lemaignan, lors la présentation de cette étude, réalisée à la demande de l'Union des industries chimiques (UIC).

Nous ne deviendrons pas un pays en surproduction comme les États-Unis où l'exploitation du gaz de schiste a permis ces dernières années à l'industrie chimique de bénéficier d'un prix du gaz trois fois inférieur à celui en Europe et de devenir plus compétitive, a expliqué le responsable du cabinet Carbone 4.

Pour M. Lemaignan, au contraire de l'Europe, les États-Unis ont un marché d'hydrocarbures conventionnels fermé, sans exportations, qui s'est retrouvé en surproduction avec les non-conventionnels, conduisant à un effondrement des prix.

Ce scénario paraît peu plausible sur le Vieux Continent, qui dispose d'un marché ouvert avec une production de l'ordre de 60% de notre consommation, le reste étant importé, selon Carbone 4.

Un développement des gaz de schiste peut certes aider à compenser le déclin de la production conventionnelle, mais on ne voit pas très bien comment ça pourrait nous faire devenir un pays exportateur, a constaté M. Lemaignan.

Le coût de l'énergie est un enjeu majeur pour l'UIC qui prévient que 35 sites en France, représentant 10.000 emplois, sont menacés par la concurrence américaine. L'industrie chimique en France consomme 40% de la consommation industrielle de gaz, selon l'UIC.

Si rien n'est fait, ce sont des pans importants de l'industrie chimique en France qui sont en danger, a alerté le président de l'UIC, Philippe Goebel.

Il est important d'agir, a-t-il ajouté, appelant à la mise en place d'une somme d'actions pour une véritable politique du gaz en France pour l'industrie.

L'UIC demande notamment la réduction des coûts de transport du gaz pour les entreprises gazo-intensives, un marché français unifié entre le Nord et le Sud et une fiscalité énergétique adaptée.

Concernant le gaz de schiste, il a réitéré l'appel de l'UIC à la France et à l'Europe d'accepter d'évaluer le potentiel d'hydrocarbures non conventionnels dont elles disposent.

Même si nous ne parviendrons probablement pas en Europe à une situation nette exportatrice comme aux États-Unis, ce sera un facteur qui pèsera sur les prix du gaz, qui aura tendance à les faire baisser, a-t-il assuré. Ce serait un signal envoyé à nos fournisseurs actuels, a-t-il ajouté.







Commenter Chimie française: le gaz de schiste insuffisant pour rattraper les états-Unis


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 04 octobre 2022 à 12:43

    Le pétrole monte à la veille de l'Opep+, le gaz baisse avec …

    Londres: Les prix du pétrole étaient dopés mardi par des spéculations sur une baisse de production de l'Organisation des pays exportateurs de...

    lundi 03 octobre 2022 à 21:58

    Le pétrole clôture au plus haut depuis deux semaines, possib…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en forte progression lundi, le marché étant séduit par la possible réduction appuyée...

    lundi 03 octobre 2022 à 18:28

    L'Opep+ se réunit sur fond de rumeurs de franches coupes

    Londres: L'Opep+, qui se réunit mercredi à Vienne, se prépare-t-elle à une réduction drastique de sa production de pétrole? A mesure que...

    lundi 03 octobre 2022 à 14:00

    ⛽️ Les prix des carburants repartent à la hausse

    Paris: Les prix des carburants routiers Français sont repartis à la hausse la semaine passée, après 4 semaines de baisse. Le 1er septembre dernier, une nouvelle...

    lundi 03 octobre 2022 à 12:30

    Le pétrole en hausse avant l'Opep+ qui se réunit à Vienne

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en forte hausse, dopés par l'Opep+, qui se réunira mercredi en présentiel pour la...

    samedi 01 octobre 2022 à 13:11

    L'Opep+ se réunit à Vienne pour la première fois depuis mars…

    Vienne: L'Opep+ se réunira mercredi physiquement à Vienne, siège du cartel des producteurs de pétrole, "pour la première fois depuis mars 2020...

    vendredi 30 septembre 2022 à 21:20

    Le pétrole en baisse, la possible baisse de production de l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé vendredi, le marché étant toujours préoccupé par l'affaiblissement de la demande et dans un...

    vendredi 30 septembre 2022 à 11:40

    Le pétrole se redresse, le marché s'attend à une baisse de p…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient vendredi, poussés par les spéculations autour d'une possible baisse de la production d'Organisation des pays...

    jeudi 29 septembre 2022 à 21:17

    Le pétrole se replie, pris dans la tourmente des Bourses

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi, influencés par le coup de grisou sur Wall Street, nourri par l'angoisse...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En août 2022, le prix du pétrole baisse de nouveau

    Le vendredi 23 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En août 2022, le prix du pétrole en euros recule pour le deuxième mois consécutif (‑9,6 % après ‑4,8 % en juillet). Le prix du pétrole diminue de nouveau En août 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) baisse nettement de nouveau (‑10,1 % après ‑8,3 % en juillet), s'établissant en moyenne à 100,6 dollars.En euros, le prix du baril diminue également (‑9,6 % après ‑4,8 %), s’établissant en moyenne à 99,4 €, du fait de la forte dépréciation de l'euro vis-à-vis du dollar en août. Cours du pétrole Brent - Août 2022

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite