Menu
A+ A A-

Le brut se replie fortement dans un marché sur ses gardes

prix-du-petrole Londres Londres : Les cours du pétrole approfondissaient leur recul lundi en fin d'échanges européens, les investisseurs estimant avoir peut-être surévalué le risque d'une intervention militaire américaine en Syrie.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 114,07 USD sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 2,05 USD par rapport à la clôture de vendredi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance perdait 96 cents, à 109,57 USD.

"Le prix du Brent a fortement reculé lundi, entraînant le WTI dans sa baisse, les investisseurs réalisant que le risque d'une attaque imminente en Syrie n'est pas aussi important qu'ils craignaient", estimait Fawad Razaqzada, analyste chez GFT Markets.

Les craintes qu'une intervention militaire américaine en Syrie ne déstabilise l'ensemble du Moyen-Orient, qui représente 35% des exportations pétrolières mondiales, a poussé les prix du brut à la hausse ces derniers jours.

Le WTI a ainsi atteint vendredi 110,53 USD, son plus haut niveau de clôture depuis mai 2011.

Le président Barack Obama et le secrétaire d'Etat John Kerry vont tenter dans les prochains jours de convaincre les élus républicains et démocrates, qui effectuent leur rentrée politique à Washington, de voter le recours à la force contre le régime de Damas, accusé d'avoir eu recours à des armes chimiques contre des populations civiles.

Un premier vote important pourrait intervenir au Sénat mercredi tandis qu'à la Chambre des représentants, les dirigeants républicains prévoient simplement un vote "dans les deux semaines".

De son côté, le président syrien Bachar al-Assad a prévenu lundi les Américains que s'ils frappaient la Syrie, ils "en paieraient le prix", soulignant que la situation pourrait devenir imprévisible dans une région "perpétuellement au bord de l'explosion".

"En raison des prix élevés (du brut) et de l'incertitude autour de la Syrie, l'évolution du marché pétrolier est très difficile, si ce n'est impossible, à prédire. Le marché reste haussier mais cela peut changer très rapidement en fonction de l'issue du vote au Congrès américain", prévenait Fawad Razaqzada.

"En plus de (la situation en Syrie), il y a des inquiétudes renouvelées sur la demande après la publication vendredi de données sur l'emploi américain plus faibles que prévu et l'annonce ce weekend que les importations chinoises de brut ont décliné de 18% en août (par rapport à juillet)", ajoutait l'analyste de GFT Markets.

Les Etats-Unis et la Chine sont respectivement le premier et le deuxième consommateur mondial d'or noir, ce qui explique que la moindre inquiétude sur leur économie fasse craindre un recul de la demande mondiale de brut.

afp/jh



(AWP / 09.09.2013 18h30)


Commenter Le brut se replie fortement dans un marché sur ses gardes


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite