Menu
A+ A A-

Asie: en légère hausse (103,17 USD)

prix-du-petrole Singapour Singapour : Les cours du pétrole étaient en hausse mardi en Asie, le marché ayant digéré les chiffres décevants de la veille sur le secteur manufacturier en Chine, deuxième économie du monde.

Le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin gagnait 6 cents à 103,17 dollars US lors des échanges matinaux. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin prenait 14 cents, à 118,85 dollars.

Les cours du pétrole s'étaient repliés lundi, après la publication d'un indicateur économique calculé par la HSBC qui montrait une contraction de l'activité manufacturière chinoise.

L'indice PMI des directeurs d'achat de HSBC s'est établi à 49,1 en avril, contre 48,3 en mars. Un indice supérieur à 50 indique une expansion, et un chiffre inférieur à ce seuil une contraction.

Mais les analystes soulignaient mardi que ce chiffre dénote une amélioration.

"La signification de cet indice PMI chinois dépend de la façon dont on le regarde. On peut voir le verre à moitié vide ou le verre à moitié plein", a déclaré Victor Shum, analyste au cabinet de consultants Purvin and Gertz à Singapour.

Certains sur le marché prennent ces chiffres comme un signe positif "pour l'économie chinoise" car "ils signalent une amélioration de la production" manufacturière par rapport au mois précédent, a-t-il ajouté.

Mais les inquiétudes sur la zone euro limitent la hausse des cours du brut, ont ajouté les analystes.

La Banque d'Espagne a annoncé lundi que le PIB du pays avait reculé de 0,4% au premier trimestre 2012 par rapport au trimestre précédent, lors duquel il avait déjà diminué de 0,3%, ce qui marque le retour de l'Espagne en récession.

Toujours dans la zone euro, les incertitudes prévalent après le premier tour de l'élection présidentielle en France et le renversement du gouvernement néerlandais.

La veille, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en juin avait cédé 77 cents par rapport à la clôture de vendredi, à 103,11 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin avait fini à 118,71 dollars, quasi stable par rapport à la clôture de vendredi (118,76 dollars).

 

ds



(AWP / 24.04.2012 06h35)


Commenter Asie: en légère hausse (103,17 USD)


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite