Menu
A+ A A-

Le pétrole prend de la hauteur, le marché croit au pragmatisme de l'Opep+

cours du petroleNew York: Les cours du pétrole se sont sensiblement raffermis, jeudi, les opérateurs revoyant leur analyse de la position de l'Opep+, susceptible, selon eux, de renoncer à augmenter sa production si les conditions de marché le justifient.
Vers 17H40 GMT, le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août s'appréciait de 1,82%, à 79,87 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en juillet, gagnait, lui, 2,09%, à 75,62 dollars.

"On a eu une crise de nerfs quand l'OPEP a annoncé (dimanche) la possible fin de certains coupes de production au quatrième trimestre", a rappelé Phil Flynn, de Price Futures Group. "Et maintenant, ils essayent d'expliquer aux gens que ce n'est pas une certitude."

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés de l'accord OPEP+ avaient indiqué que les engagements volontaires pris par certains membres, à hauteur de 2,2 millions de barils par jour, seraient progressivement levés à partir d'octobre.

Le ministre saoudien de l'Energie, Abdelaziz ben Salmane a ainsi affirmé jeudi que l'interprétation initiale du marché était "erronée", lors du Forum économique international de Saint-Péterbourg, en Russie.

"Parfois, le marché ne comprend pas certaines décisions", a surenchéri son homologue émirati Mohammed Al-Mazrouei lors du même événement, selon des propos rapportés par l'agence Tass. "Il faut du temps pour les analyser."

Pour Phil Flynn, les cours de l'or noir ont également été encouragés par la décision de la Banque centrale européenne (BCE) d'abaisser son principal taux directeur de 4% à 3,75%, son premier coup de rabot depuis cinq ans.


"Cela augmente la probabilité d'une baisse de taux de la Fed (banque centrale américaine), ce qui soutient le pétrole", car cela augure d'un contexte plus favorable à la consommation et à la demande d'énergie, selon l'analyste.

Phil Flynn a relevé aussi le regain de tension entre Russie et l'Occident, après que les États-Unis ont récemment autorisé formellement l'Ukraine à utiliser des armes américaines pour frapper des cibles en territoire russe.

Mercredi, le président russe Vladimir Poutine a menacé de livrer des armes à des pays tiers susceptibles de frapper des intérêts occidentaux, en réponse à ce feu vert.

Les opérateurs relativisaient aussi leurs inquiétudes quant à la santé de la demande, après avoir constaté, dans le rapport hebdomadaire de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA), que les livraisons d'essence aux États-Unis restaient élevées.

Quant au raffineries américaines, elles tournent quasiment à capacité maximale (95,4%), au plus haut depuis un an.

(c) AFP

Commenter Le pétrole prend de la hauteur, le marché croit au pragmatisme de l'Opep+



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    mardi 18 juin 2024 à 12:20

    Le pétrole en petite baisse, appréhensions sur la demande

    Londres: Les cours du pétrole s'affaissaient légèrement mardi, retombant après leur poussée de la veille, de nouveau plombés par des inquiétudes sur...

    mardi 18 juin 2024 à 11:30

    ⛽️ Les prix des carburants continuent de baisser, le diesel …

    Carburants: Les prix des carburants ont continué leur tendance baissière pour la 8ème semaine d'affilée, avec un gazole qui bien qu'en légère hausse, s'affiche...

    lundi 17 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se cabre, les achats spéculatifs reprennent

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont sursauté, lundi, dans un marché pourtant privé de nouvelles d'importance, à cause d'un mouvement...

    lundi 17 juin 2024 à 16:00

    💶 Dévaluation de devise : protection des actions du pétrole …

    Paris: Dans son service d’investissement, Henry Bonner introduit ce mois-ci une nouvelle recommandation à ses abonnés : un producteur de pétrole et de...

    lundi 17 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole hésite, entre usines chinoises au ralenti et espo…

    Londres: Les cours du pétrole hésitaient lundi, pris entre les feux d'une production industrielle ralentie en Chine, mauvais signal pour la demande en...

    vendredi 14 juin 2024 à 22:05

    Le pétrole indécis, entre inflation, évolution des taux et s…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont hésité vendredi pour terminer en léger repli, cherchant des signes favorables du côté de...

    vendredi 14 juin 2024 à 14:25

    Le pétrole hésite, entre possibles baisses de taux et stocks…

    Londres: Les prix du pétrole oscillent vendredi, portés par le renforcement des attentes de réductions des taux d'intérêts américains, susceptibles de favoriser...

    jeudi 13 juin 2024 à 21:50

    Le pétrole en petite hausse après une séance hésitante

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont oscillé jeudi pour terminer en petite hausse, balottés entre la surprise de réserves de...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite