Menu
A+ A A-

Petrobras, TotalEnergies et Shell vont tester le captage de CO2

cours du petroleParis: Un consortium mené par les géants Petrobras, TotalEnergies et Shell va tester sur un champ pétrolier sous-marin au Brésil une nouvelle technologie consistant à séparer le pétrole du CO2 au moment de l'extraction afin de réinjecter le gaz dans le gisement.
Cette technologie a pour but de réduire "l'intensité des émissions de gaz à effet de serre, tout en augmentant la capacité de production du champ" pétrolier de Libra, a indiqué le groupe français TotalEnergies dans un communiqué publié lundi.

De nombreux producteurs d'hydrocarbures comptent sur les technologies de captage et stockage du CO2, encore balbutiantes, pour maintenir au moins une partie de leur activité tout en limitant les émissions de ce gaz, principal responsable du réchauffement climatique.

L'accord trouvé à Dubaï à l'issue de la COP28 mentionne d'ailleurs des technologies "d'élimination" pour les secteurs où la décarbonation est difficile tout en appelant à une "transition" hors des énergies fossiles.

TotalEnergies présente dans son communiqué l'unité pilote comme une "technologie pionnière" qui permet de "diminuer le volume de gaz envoyé" à la surface.

Concrètement, la séparation de l'huile, qui donne le pétrole, et du gaz naturel ainsi que du CO2 qui se trouvent dans les couches du gisement se fait au niveau du fond marin au moment de l'extraction, avant que l'huile ne soit acheminée vers la surface, tandis que le gaz est réinjecté dans le sous-sol.

"Au-delà du bénéfice immédiat pour les opérations au Brésil, (cette nouvelle technologie, ndlr) devrait trouver des applications dans d'autres projets de la Compagnie", précise Namita Shah, directrice générale de OneTech chez TotalEnergies, citée dans le texte.

Le champ pré-salifère Libra est situé dans le bassin de Santos au large du Brésil, à 2.100 mètres de profondeur, sous une épaisse couche de sel.


Aussi appelé Mero, du nom de ses unités flottantes de production et de stockage, ses réserves avaient été estimées entre 8 à 12 milliards de barils de brut par l'Agence nationale du pétrole (ANP) au Brésil.

Il est exploité par le géant Brésilien PetroBras (38,6%), en partenariat avec TotalEnergies (19,3%), Shell Brésil (19,3%), la China National Petroleum Corporation (9,65 %), la China National Offshore Oil Corporation (9,65%) et PPSA (Pré-Sal Petróleo S.A., 3,5%).

C'est ce consortium qui a financé le développement de la future unité de séparation du pétrole et du gaz reliée à une unité flottante en construction sur le champ Mero 3.

(c) AFP

Commenter Petrobras, TotalEnergies et Shell vont tester le captage de CO2



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 20:55

    Le pétrole recule malgré les nouveaux engagements de l'Opep+…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fait marche arrière, lundi, malgré l'engagement de membres de l'alliance OPEP+ de prolonger leurs...

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite