Menu
A+ A A-

Le pétrole en hausse, attisé par les tensions au Moyen-Orient

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi, poussés par les tensions au Moyen-Orient et les craintes d'une escalade qui pourrait provoquer des ruptures d'approvisionnement, malgré la publication de données pétrolières baissières la veille aux Etats-Unis.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en mars, prenait 0,57%, à 78,03 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en février, montait de 0,78%, à 72,75 dollars.

Le pétrole est en passe de terminer sa première semaine de l'année en progression, poussé par "les tensions géopolitiques de plus en plus vives qui alimentant les craintes pour l'offre", explique Han Tan, analyste chez Exinity.

"Le marché continue de se concentrer sur la situation au Moyen-Orient et sur les problèmes liés au trafic maritime dans la mer Rouge", précisent les analystes d'Energi Danmark.

🇾🇪 En mer Rouge, les rebelles Houthis du Yémen, soutenus par l'Iran, multiplient les attaques pour freiner le trafic maritime en "soutien" à Gaza.

La tension s'est encore accrue au cours des derniers jours après l'élimination du numéro deux du Hamas Saleh al-Arouri au Liban dans un fief du Hezbollah, un mouvement islamiste chiite soutenu par l'Iran et allié du Hamas, et un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique qui a fait plusieurs dizaines de morts en Iran.

"Les investisseurs s'inquiètent de la propagation du conflit à l'ensemble de la région", estime Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.


🇺🇸 Le chef de la diplomatie américaine Antony Blinken s'est embarqué jeudi soir pour sa quatrième tournée au Moyen-Orient depuis le début du conflit entre Israël et le Hamas palestinien, lors de laquelle il entend plaider pour une aide accrue pour Gaza et des moyens d'éviter l'embrasement.

La veille, les cours du brut avaient momentanément baissé après la publication des données hebdomadaires sur les réserves commerciales de pétrole aux États-Unis par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

🛢️ Durant la semaine achevée le 29 décembre, les stocks ont diminué de 5,5 millions de barils, mais ceux d'essence ont gonflé de 10,9 millions de barils.

⛽️ La demande d'essence a quant à elle diminué de 1,2 million de barils par jour à 7,9 millions de barils par jour. Celle de fioul a même reculé davantage.

"Bien que l'EIA ait fait état d'une baisse considérable (...) des stocks de pétrole brut", l'augmentation des stocks d'essence a suffi à faire baisser les prix, note Tamas Varga.

Mais rapidement, "l'attention s'est à nouveau portée sur les événements au Moyen-Orient", poursuit-il.

(c) AFP

Commenter Le pétrole en hausse, attisé par les tensions au Moyen-Orient



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 juillet 2024 à 21:30

    Le pétrole décroche, aversion pour le risque et doutes sur l…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi, victimes d'un mouvement d'aversion pour le risque et de doutes sur la...

    vendredi 19 juillet 2024 à 12:05

    Le pétrole hésite entre baisse des stocks, économie chinoise…

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones vendredi, toujours tiraillés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les...

    jeudi 18 juillet 2024 à 21:35

    Le pétrole stagne, les opérateurs prudents faute de certitud…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre jeudi, sur un marché prudent, incertain des intentions de l'Opep...

    jeudi 18 juillet 2024 à 13:16

    📉 Les revenus du canal de Suez baissent de 23,4% en raison d…

    Le caire: Les revenus du canal de Suez en Egypte ont baissé de 23,4% à fin juin par rapport à l'année précédente...

    jeudi 18 juillet 2024 à 12:30

    Le pétrole hésite, en proie à des vents contraires

    Londres: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, partagés entre la baisse des stocks aux Etats-Unis la semaine passée et les données économiques...

    mercredi 17 juillet 2024 à 22:45

    Le pétrole grimpe après les stocks américains et un dollar p…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont nettement augmenté mercredi après la publication des stocks hebdomadaires américains de brut qui ont...

    mercredi 17 juillet 2024 à 12:52

    Le pétrole hésite, l'attention sur les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole restaient atones mercredi après la publication de premières données hebdomadaires mitigées sur les stocks aux Etats-Unis, les...

    mardi 16 juillet 2024 à 12:20

    Le pétrole recule après des données économiques chinoises mo…

    Londres: Les prix du pétrole perdent du terrain mardi, lestés par des données économiques moroses venant de Chine, laissant craindre pour la...

    lundi 15 juillet 2024 à 22:15

    Le pétrole recule légèrement, l'offre suffisante à court ter…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés, lundi, sur un marché où l'offre apparait suffisante à court terme, en...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    🇫🇷 Fuite de TotalEnergies : gain pour le titre

    Le mardi 28 mai 2024

    France: Le président critique TotalEnergies pour le projet de départ de la société vers les États-Unis…

    Lire la suite

    📉 Citi prédit une baisse de 20% du prix du pétrole d'ici 2025, sous les 60 dollars

    Le jeudi 13 juin 2024

    New York: Les analystes de Citi, l'une des plus grande institution financière au monde, prévoient une chute significative des cours du pétrole d'ici 2025, anticipant que le prix du baril de Brent descendra à 60 dollars, soit une diminution de plus de 20 % par rapport aux prévisions actuelles.

    Lire la suite