Menu
A+ A A-

Le pétrole profite encore de l'ouverture de la Chine

cours du petroleLondres: Les prix du pétrole restaient en hausse jeudi, toujours tirés vers le haut par les perspectives de reprise de la demande chinoise après la réouverture du pays, et malgré la forte accumulation de brut aux Etats-Unis la semaine passée.
Vers 10H30 GMT (11H30 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mars prenait 1,02% à 83,51 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février, gagnait 0,98% à 78,17 dollars.

🇨🇳 "Sans surprise, alors que (la Chine), deuxième plus grand pays consommateur de pétrole au monde sort de son cocon après trois ans (de très strictes restrictions sanitaires) les prix du pétrole continuent d'augmenter", commente Stephen Innes, analyste chez SPI.

Le pays est également le premier importateur mondial de brut.

La Chine a levé début décembre la plupart de ses mesures sanitaires, rouvert depuis dimanche sa frontière avec Hong Kong, et mis fin à la quarantaine obligatoire pour les voyageurs en provenance de l'étranger.

"L'assouplissement des restrictions chinoises" constitue en effet le principal vecteur de la hausse des cours, selon les analystes d'Energi Danmark, au point où le marché a complètement ignoré les données hebdomadaires de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) publiées mercredi sur l'état des stocks américains.

🛢️ Les réserves commerciales de brut aux États-Unis ont grimpé de 19 millions de barils, durant la semaine achevée le 6 janvier, une hausse massive due aux ruptures d'activité des raffineries ces dernières semaines en raison d'une tempête hivernale fin décembre.


"Le marché pétrolier a considéré que les chiffres étaient exceptionnels et a poussé les prix du pétrole à la hausse après les statistiques", expliquent les analystes de DNB.

Par ailleurs, la baisse de l'inflation ajoute à la tendance haussière des prix, estiment les analystes d'Energi Danmark, "bien que le marché reste nerveux face à une nouvelle récession mondiale potentielle".

Le marché a désormais les yeux tournés vers l'indice des prix à la consommation (CPI) pour décembre aux États-Unis publié jeudi.

(c) AFP

Commenter Le pétrole profite encore de l'ouverture de la Chine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 04 mars 2024 à 15:30

    ⛽️ Les prix des carburants en hausse, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence étaient en légère hausse sur la semaine dernière, tandis que le diesel baissait, selon les chiffres officiels du gouvernement...

    lundi 04 mars 2024 à 11:50

    Le pétrole stable après l'extension des coupes de membres de…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient lundi après l'annonce de Ryad et Moscou, piliers de l'alliance Opep+, et d'autres membres d'une prolongation...

    dimanche 03 mars 2024 à 16:49

    La Russie annonce une coupe de sa production pétrolière de 4…

    Moscou: La Russie a annoncé dimanche une coupe volontaire de sa production de pétrole de de 471.000 barils par jour à la...

    vendredi 01 mars 2024 à 21:55

    Poussée du pétrole, le WTI franchit 80 dollars, une première…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont jailli, vendredi, pour porter le prix du baril de West Texas Intermediate (WTI) américain...

    vendredi 01 mars 2024 à 17:45

    Le pétrole monte, poussé par la perspective de prolongation …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, avant une possible décision de l'alliance OPEP+ sur une prolongation de coupes de production ou d'exportations...

    vendredi 01 mars 2024 à 11:40

    Le pétrole monte, poussé par les perspectives de baisses de …

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, après la publication la veille d'une inflation américaine en léger repli, qui soutient les attentes...

    vendredi 01 mars 2024 à 07:35

    Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie à un nouvea…

    Paris: Les émissions mondiales de CO2 liées à l'énergie ont progressé de 1,1% en 2023 pour atteindre un niveau record, en raison...

    jeudi 29 février 2024 à 21:35

    Le pétrole se tasse, la demande préoccupe toujours le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont légèrement repliés, jeudi, le marché étant toujours préoccupé par le niveau de la...

    jeudi 29 février 2024 à 11:40

    Le pétrole en petite baisse après les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole baissaient légèrement jeudi, lestés par l'accumulation des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée, rappelant que...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite