Menu
A+ A A-

Le pétrole continue de grimper, la situation au Kazakhstan inquiète

prix du petroleLondres: Les cours du pétrole accéléraient leur hausse jeudi après avoir déjà nettement augmenté la veille, alors que la situation au Kazakhstan, pays membre de l'Opep+, fait craindre une possible baisse de l'offre.
Vers 16H10 GMT (17H10 HEC), le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour échéance en mars prenait 1,65% à 82,13 dollars.

À New York, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en février avançait de 2,34 % à 79,67 dollars.

Le prix du WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. a atteint 80,24 dollars, son plus haut en séance depuis le 17 novembre. Le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole., quant à lui, a plafonné à 82,83 dollars, également son plus haut depuis la fin novembre.

Selon Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, beaucoup d'experts attribuent cette évolution des prix du pétrole en vive hausse "aux troubles en provenance du Kazakhstan, qui pourraient potentiellement perturber les approvisionnements".

Un mouvement de colère, débuté dimanche en province en raison d'une hausse des prix du gaz, s'est ensuite étendu à la plus grande ville du pays, Almaty, où il a viré à l'émeute. Moscou et ses alliés ont envoyé jeudi des troupes pour faire face aux manifestants.

"La situation politique au Kazakhstan devient de plus en plus tendue. Et c'est un pays qui produit actuellement 1,6 million de barils de pétrole par jour", explique Barbara Lambrecht, analyste chez Commerzbank.

Le cartel et ses partenaires de l'OPEP+, au premier rang desquels la Russie, avaient annoncé mardi l'augmentation de leur objectif de production de 400.000 barils par jour en février, pour le septième mois consécutif.

"Une augmentation très médiatisée de la production de pétrole est généralement le signe avant-coureur d'une baisse des prix, mais la dernière annonce de l'OPEP+ visant à continuer d'assouplir les contraintes de production a été accueillie par une remontée des prix très impressionnante au cours des deux derniers jours", fait remarquer Tamas Varga, analyste chez PVM Energy.

D'après les analystes de Commerzbank, citant une étude de l'agence Bloomberg, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole, l'OPEP, produit encore moins qu'elle ne le devrait d'après l'accord avec l'OPEP+, notamment la Libye et le Nigeria.

Les cours du brut avaient déjà pris plus de 1% mercredi après la publication de chiffres sur la création d'emplois dans le secteur privé aux États-Unis, meilleurs qu'attendu, tempérés toutefois par un rapport mitigé sur les stocks américains.

Durant la semaine achevée le 31 décembre, les stocks de brut se sont réduits de 2,1 millions de barils pour s'établir à 417,9 millions, selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

(c) Afp

Commenter Le pétrole continue de grimper, la situation au Kazakhstan inquiète



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 février 2024 à 12:05

    Le pétrole fléchit, mais reste attentif aux tensions géopoli…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient légèrement mardi, hésitant entre les préoccupations quant à la demande en raison de craintes de récession...

    lundi 19 février 2024 à 17:35

    Les prix du pétrole remontent, le risque géopolitique repren…

    Londres: Les prix du pétrole se rehaussaient quelque peu lundi, la poursuite des tensions géopolitiques au Moyen-Orient et notamment les attaques dans...

    lundi 19 février 2024 à 12:47

    Les prix du pétrole reculent, inquiétudes sur la demande

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, toujours plombés par des inquiétudes sur la demande mondiale pétrolière, malgré la poursuite des tensions...

    vendredi 16 février 2024 à 21:05

    Le pétrole reste en hausse, un oeil inquiet sur la Russie

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont restés dans le vert, vendredi, sur un marché toujours sensible aux développements géopolitiques et...

    vendredi 16 février 2024 à 11:10

    Le pétrole flanche avec les estimations de croissance de la …

    Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi, lestés par des estimations de ralentissement de la croissance de la demande mondiale dans le...

    vendredi 16 février 2024 à 11:00

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    vendredi 16 février 2024 à 09:00

    Eni: chute du bénéfice en 2023, dû au recul des cours

    Milan: Le géant italien des hydrocarbures Eni a vu son bénéfice net chuter de 66% à 4,74 milliards d'euros (4,5 milliards de...

    jeudi 15 février 2024 à 21:05

    Le pétrole rebondit, la géopolitique l'emporte sur les fonda…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont repris de la hauteur, jeudi, orientés par la détérioration de la situation au Moyen-Orient...

    jeudi 15 février 2024 à 11:55

    Le pétrole flanche après une forte accumulation des stocks a…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient jeudi après l'augmentation considérable des stocks de brut aux États-Unis, indiquant une demande moins forte.

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Qui sont les plus grands producteurs de pétrole ? 

    Le mercredi 14 septembre 2022

    Dans le secteur économique, le pétrole constitue la matière première incontournable puisqu’il assure le bon fonctionnement de l’agriculture, des transports, des industries et bien d’autres. C’est pour cette raison qu’il est très échangé partout dans le monde avec ses dérivés tels que l’essence, le gazole, le fioul… Les principaux pays producteurs de pétrole proviennent généralement du Moyen-Orient et de l’Amérique du nord. Découvrez ci-dessous le classement mondial des plus grands producteurs de pétrole, basé sur les dernières données statistiques de BP en 2022, l’une des plus grandes compagnies pétrolières au monde.

    Lire la suite