Menu
A+ A A-

Le pétrole bat en retraite face au Covid-19 et aux stocks d'essence américains

  • Cours du pétrole
prix du petrole LondresLondres: Les cours du pétrole étaient en baisse jeudi, les investisseurs manifestant de la prudence devant la progression de la pandémie de Covid-19 et le cap macabre franchi aux Etats-Unis, au lendemain de la publication d'un état mitigé des stocks de brut dans le pays.
Vers 09H55 GMT (11H55 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 43,16 dollars à Londres, en baisse de 1,35% par rapport à la clôture de mercredi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le même mois perdait 1,41% à 40,69 dollars.

"Le nombre de morts aux États-Unis suscite l'inquiétude de tous les marchés, notamment ceux des matières premières", a estimé Bjornar Tonhaugen, analyste de Rystad Energy.

"Les investisseurs commencent maintenant à reconnaître que les nouvelles contaminations au Covid-19 présentent un danger très réel pour la reprise de la demande de pétrole", a-t-il ajouté, citant le cas des États-Unis.

La première puissance mondiale, qui avait annoncé fin février son premier décès lié au nouveau coronavirus, déplore le chiffre macabre de 150.000 morts cinq mois plus tard, alors que la crise sanitaire a poussé des millions de gens au chômage.

Mercredi, l'Agence américaine d'Information sur l'Energie (EIA) avait donné un peu de soutien aux prix de l'or noir en annonçant une baisse importante des stocks de brut aux États-Unis sur la semaine achevée le 24 juillet, de 10,6 millions de barils.


Les stocks d'essence ont en revanche augmenté de 700.000 barils sur la période, alors que les analystes anticipaient un recul de 2 millions.

"Le transport routier est à la base de la reprise du marché. Si les stocks d'essence augmentent, cela indique un ralentissement de la demande en carburant", a complété M. Tonhaugen.

Autre signe peu encourageant pour les cours du brut: le géant français Total, qui a annoncé mercredi des dépréciations d'actifs pour 8,1 milliards de dollars, table sur l'hypothèse d'un baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. valant 35 dollars cette année, puis qui remonte jusqu'à 60 dollars en 2023.

Pour la suite, Total imagine un prix de long terme de 50 dollars, très loin des 70 dollars qu'il valait encore en début d'année 2020.

(c) AFP

Commenter Le pétrole bat en retraite face au Covid-19 et aux stocks d'essence américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    samedi 26 novembre 2022 à 20:43

    L'Ukraine veut plafonner le pétrole russe entre 30 et 40 dol…

    Kiev: Le président ukrainien Volodimir Zelensky a déclaré samedi que le prix du pétrole russe transporté par voie maritime devrait être plafonné...

    vendredi 25 novembre 2022 à 21:00

    Le pétrole en baisse, l'incertitude pèse sur le marché

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse vendredi, orientés par l'incertitude qui pèse sur le marché, quant au...

    vendredi 25 novembre 2022 à 12:50

    Le pétrole remonte, les débats sur un plafond des prix russe…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi alors que les débats se poursuivent au sein de la coalition qui veut plafonner le...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:50

    Un plafonnement du prix du pétrole russe à 65 / 70 dollars p…

    Moscou: Le plafonnement prévu du prix du baril de pétrole russe entre 65 et 70 dollars ne devrait pas réduire immédiatement les...

    jeudi 24 novembre 2022 à 18:25

    Le pétrole se stabilise, faible impact du plafond des prix d…

    Londres: Les prix du pétrole stagnaient jeudi, encore freinés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictif et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 12:27

    Le pétrole baisse, faible impact du plafond des prix du brut…

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient encore jeudi, lestés par la perspective d'un plafonnement du prix du pétrole russe peu restrictive et...

    jeudi 24 novembre 2022 à 09:00

    Les prix du pétrole poursuivent leur glissade

    Paris: Les prix du pétrole poursuivaient leur repli jeudi, après avoir nettement fléchi la veille au soir, la variété d'or noir de...

    mercredi 23 novembre 2022 à 21:55

    Le pétrole glisse encore, peu d'effet attendu du plafonnemen…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore reculé nettement mercredi, toujours orientés par la résurgence de la pandémie de Covid-19...

    mercredi 23 novembre 2022 à 18:55

    Les États-Unis sont prêts à autoriser Chevron à augmenter la…

    Washington: Chevron pourrait obtenir l'approbation des États-Unis pour étendre considérablement ses opérations au Venezuela dès samedi, une fois que le gouvernement vénézuélien...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📉 En octobre 2022, le cours du pétrole rebondit

    Le jeudi 24 novembre 2022 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2022, le prix en euros du pétrole rebondit (+4,8 % après ‑8,8 % en septembre). Le prix du pétrole rebondit En octobre 2022, le prix en dollars du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) repart à la hausse (+4,0 % après ‑10,8 % en septembre), s’établissant en moyenne à 93,3 dollars.En euros, la hausse est un peu plus marquée (+4,8 % après ‑8,8 %), s’établissant en moyenne à 95 €, en raison de la dépréciation en octobre de l’euro vis-à-vis du dollar. Cours du pétrole Brent - octobre 2022

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite