Menu
A+ A A-

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement reculé mercredi à New York et Londres après une dixième semaine consécutive de hausse des stocks de pétrole américain, alimentant les inquiétudes sur une potentielle surabondance d'or noir dans le monde.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à 58,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,45 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de brut pour la même échéance a perdu 1,27 dollar à 50,29 dollars après être passé en cours de séance tout près du seuil symbolique des 50 dollars sous lequel il n'est pas descendu depuis un an.

Selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté pour la dixième semaine de suite.

Elles ont avancé de plus de 56 millions de barils depuis la mi-septembre.

Cette progression est alimentée par l'abondante production américaine, qui s'est établie à 11,7 millions de barils par jour, un niveau record inchangé par rapport à la semaine précédente.

"Les stocks continuent à grimper alors que la période de maintenance des raffineries est globalement derrière nous", a analysé Mike Lynch de SEER, ajoutant qu'"aucun signe nous permet pour l'instant de penser que la situation va s'inverser".

"Si nous continuons à obtenir ces chiffres, il faut s'attendre à une poursuite de la baisse des cours", a noté de son côté Kyle Cooper de IAF Advisors, qualifiant ce rapport dans son ensemble de "négatif pour les marchés".

La production et les stocks américains s'inscrivent dans un contexte d'inquiétudes croissantes sur une surabondance de l'offre d'or noir, à quelques jours d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, dont la Russie, qui évoquera la semaine prochaine à Vienne la possibilité de ralentir la production.

Alors que l'Arabie saoudite, chef de file des membres de l'OPEP, milite pour des coupes afin de faire remonter les prix, "Trump tente d'ajouter de la pression" en enjoignant à poursuivre la baisse des prix, ont fait valoir les analystes d'ActivTrades.

Le président américain, qui milite pour des prix de l'essence bon marché et donc un prix du pétrole bas, dispose d'un atout clé face à Ryad: son soutien au royaume dans l'affaire du journaliste saoudien tué, Jamal Khashoggi.

"L'une des questions importantes des prochains jours sera de savoir si le président américain ira jusqu'à menacer le prince Mohammed Ben Salmane lors du G20 en Argentine" qui se tient en fin de semaine, a affirmé M. Lynch.


(c) AFP

Commenter Le pétrole chute avec le bond des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 06 février 2023 à 21:25

    Le pétrole rebondit avec le séisme en Turquie et de nouvelle…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont rebondi lundi, soutenus par la crainte de dégâts sur des oléoducs après le séisme...

    lundi 06 février 2023 à 15:00

    ⛽️ Carburants: Légère baisse des prix à la pompe après l'env…

    Paris: Les prix des carburants se sont envolés ces dernières semaines en raison de la fin des ristournes, mais ils sont repartis...

    lundi 06 février 2023 à 13:20

    Le Kurdistan d'Irak suspend "par sécurité" ses exp…

    Erbil: Le Kurdistan d'Irak a annoncé lundi suspendre par mesure de "sécurité" ses exportations pétrolières qui passent par la Turquie et représentent...

    lundi 06 février 2023 à 12:15

    Le pétrole grimpe légèrement après les nouvelles sanctions c…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient lundi après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée, l'entrée en vigueur de nouvelles...

    vendredi 03 février 2023 à 21:10

    Le pétrole dégringole, craintes d'une montée du dollar et d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont connu un nouveau trou d'air vendredi, après la publication d'un chiffre américain de créations...

    vendredi 03 février 2023 à 12:15

    Le pétrole stable avant les sanctions contre la Russie, la d…

    Londres: Les cours du pétrole hésitent vendredi, entre les interrogations sur la reprise de la consommation de pétrole en Chine et celles...

    jeudi 02 février 2023 à 21:40

    Le pétrole reste en baisse, toujours inquiet pour la demande

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont poursuivi leur repli jeudi, dans un marché préoccupé par l'inertie de la demande, aux...

    jeudi 02 février 2023 à 13:15

    Le pétrole baisse légèrement après les stocks américains et …

    Londres: Les prix du pétrole perdaient très légèrement du terrain jeudi, après la publication hebdomadaire de l'état des stocks de brut et...

    jeudi 02 février 2023 à 12:20

    Hydrocarbures : le bénéfice annuel d'OMV bondit sur fond d'e…

    Vienne: Le groupe pétrolier et gazier autrichien OMV a publié jeudi un bénéfice net annuel en très forte hausse. A l'image d'autres...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 6 février 2022 Les cours du pétrole rebondissaient après avoir dévissé de plus de 8% la semaine passée.

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite