Menu
A+ A A-

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement reculé mercredi à New York et Londres après une dixième semaine consécutive de hausse des stocks de pétrole américain, alimentant les inquiétudes sur une potentielle surabondance d'or noir dans le monde.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à 58,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,45 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de brut pour la même échéance a perdu 1,27 dollar à 50,29 dollars après être passé en cours de séance tout près du seuil symbolique des 50 dollars sous lequel il n'est pas descendu depuis un an.

Selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté pour la dixième semaine de suite.

Elles ont avancé de plus de 56 millions de barils depuis la mi-septembre.

Cette progression est alimentée par l'abondante production américaine, qui s'est établie à 11,7 millions de barils par jour, un niveau record inchangé par rapport à la semaine précédente.

"Les stocks continuent à grimper alors que la période de maintenance des raffineries est globalement derrière nous", a analysé Mike Lynch de SEER, ajoutant qu'"aucun signe nous permet pour l'instant de penser que la situation va s'inverser".

"Si nous continuons à obtenir ces chiffres, il faut s'attendre à une poursuite de la baisse des cours", a noté de son côté Kyle Cooper de IAF Advisors, qualifiant ce rapport dans son ensemble de "négatif pour les marchés".

La production et les stocks américains s'inscrivent dans un contexte d'inquiétudes croissantes sur une surabondance de l'offre d'or noir, à quelques jours d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, dont la Russie, qui évoquera la semaine prochaine à Vienne la possibilité de ralentir la production.

Alors que l'Arabie saoudite, chef de file des membres de l'OPEP, milite pour des coupes afin de faire remonter les prix, "Trump tente d'ajouter de la pression" en enjoignant à poursuivre la baisse des prix, ont fait valoir les analystes d'ActivTrades.

Le président américain, qui milite pour des prix de l'essence bon marché et donc un prix du pétrole bas, dispose d'un atout clé face à Ryad: son soutien au royaume dans l'affaire du journaliste saoudien tué, Jamal Khashoggi.

"L'une des questions importantes des prochains jours sera de savoir si le président américain ira jusqu'à menacer le prince Mohammed Ben Salmane lors du G20 en Argentine" qui se tient en fin de semaine, a affirmé M. Lynch.


(c) AFP

Commenter Le pétrole chute avec le bond des stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 10 décembre 2018 à 04:37

    Le pétrole se stabilise en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole commençaient à se stabiliser lundi en Asie après un net rebond consécutif à l'accord de réduction de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 21:29

    Le pétrole bondit après l'accord entre l'Opep et ses alliés

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse vendredi alors que les membres de l'Opep et leurs alliés...

    vendredi 07 décembre 2018 à 20:28

    L'Opep et Moscou réduisent leur production, le pétrole se re…

    Vienne: L'Opep et ses alliés menés par la Russie vont abaisser leur production d'1,2 million de barils par jour pour les six...

    vendredi 07 décembre 2018 à 18:49

    Pétrole trop cher ? L'Arabie saoudite appelle les Etats à mé…

    Vienne: Alors que les principaux pays producteurs de pétrole ont décidé vendredi de réduire leur production afin de soutenir les cours, l'Arabie...

    vendredi 07 décembre 2018 à 17:12

    L'Opep et ses alliés s'entendent pour baisser la production …

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie ont annoncé vendredi une baisse commune de leur production de 1,2 million de barils...

    vendredi 07 décembre 2018 à 16:55

    L'Opep et ses alliés proches d'un accord de baisse de la pro…

    Vienne: L'Opep et ses alliés dont la Russie s'apprêtaient vendredi à annoncer un accord de limitation substantielle de la production de brut...

    vendredi 07 décembre 2018 à 16:14

    "Gilets jaunes": le dépôt pétrolier de Lucciana bl…

    Bastia: Le dépôt pétrolier de Lucciana en Haute-Corse a été bloqué quelques heures vendredi par une trentaine de "gilets jaunes" et de...

    vendredi 07 décembre 2018 à 15:44

    Le cours du pétrole bondit de 5% en pleines discussions de l…

    Londres: Les cours du pétrole ont bondi vendredi de 5% juste après une réunion des pays membres de l'Opep à Vienne et...

    vendredi 07 décembre 2018 à 14:42

    Kenya: de hauts responsables arrêtés après la disparition de…

    Nairobi: Cinq responsables de la Société kényane pour les oléoducs (KPC), dont son directeur, ont été arrêtés vendredi à la suite de...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite