Menu
A+ A A-

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement reculé mercredi à New York et Londres après une dixième semaine consécutive de hausse des stocks de pétrole américain, alimentant les inquiétudes sur une potentielle surabondance d'or noir dans le monde.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à 58,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,45 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de brut pour la même échéance a perdu 1,27 dollar à 50,29 dollars après être passé en cours de séance tout près du seuil symbolique des 50 dollars sous lequel il n'est pas descendu depuis un an.

Selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté pour la dixième semaine de suite.

Elles ont avancé de plus de 56 millions de barils depuis la mi-septembre.

Cette progression est alimentée par l'abondante production américaine, qui s'est établie à 11,7 millions de barils par jour, un niveau record inchangé par rapport à la semaine précédente.

"Les stocks continuent à grimper alors que la période de maintenance des raffineries est globalement derrière nous", a analysé Mike Lynch de SEER, ajoutant qu'"aucun signe nous permet pour l'instant de penser que la situation va s'inverser".

"Si nous continuons à obtenir ces chiffres, il faut s'attendre à une poursuite de la baisse des cours", a noté de son côté Kyle Cooper de IAF Advisors, qualifiant ce rapport dans son ensemble de "négatif pour les marchés".

La production et les stocks américains s'inscrivent dans un contexte d'inquiétudes croissantes sur une surabondance de l'offre d'or noir, à quelques jours d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, dont la Russie, qui évoquera la semaine prochaine à Vienne la possibilité de ralentir la production.

Alors que l'Arabie saoudite, chef de file des membres de l'OPEP, milite pour des coupes afin de faire remonter les prix, "Trump tente d'ajouter de la pression" en enjoignant à poursuivre la baisse des prix, ont fait valoir les analystes d'ActivTrades.

Le président américain, qui milite pour des prix de l'essence bon marché et donc un prix du pétrole bas, dispose d'un atout clé face à Ryad: son soutien au royaume dans l'affaire du journaliste saoudien tué, Jamal Khashoggi.

"L'une des questions importantes des prochains jours sera de savoir si le président américain ira jusqu'à menacer le prince Mohammed Ben Salmane lors du G20 en Argentine" qui se tient en fin de semaine, a affirmé M. Lynch.


(c) AFP

Commenter Le pétrole chute avec le bond des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite