Menu
A+ A A-

Le pétrole chute avec le bond des stocks américains

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement reculé mercredi à New York et Londres après une dixième semaine consécutive de hausse des stocks de pétrole américain, alimentant les inquiétudes sur une potentielle surabondance d'or noir dans le monde.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier a fini à 58,76 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,45 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de brut pour la même échéance a perdu 1,27 dollar à 50,29 dollars après être passé en cours de séance tout près du seuil symbolique des 50 dollars sous lequel il n'est pas descendu depuis un an.

Selon les chiffres publiés mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), les réserves de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté pour la dixième semaine de suite.

Elles ont avancé de plus de 56 millions de barils depuis la mi-septembre.

Cette progression est alimentée par l'abondante production américaine, qui s'est établie à 11,7 millions de barils par jour, un niveau record inchangé par rapport à la semaine précédente.

"Les stocks continuent à grimper alors que la période de maintenance des raffineries est globalement derrière nous", a analysé Mike Lynch de SEER, ajoutant qu'"aucun signe nous permet pour l'instant de penser que la situation va s'inverser".

"Si nous continuons à obtenir ces chiffres, il faut s'attendre à une poursuite de la baisse des cours", a noté de son côté Kyle Cooper de IAF Advisors, qualifiant ce rapport dans son ensemble de "négatif pour les marchés".

La production et les stocks américains s'inscrivent dans un contexte d'inquiétudes croissantes sur une surabondance de l'offre d'or noir, à quelques jours d'une réunion de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et de ses partenaires, dont la Russie, qui évoquera la semaine prochaine à Vienne la possibilité de ralentir la production.

Alors que l'Arabie saoudite, chef de file des membres de l'OPEP, milite pour des coupes afin de faire remonter les prix, "Trump tente d'ajouter de la pression" en enjoignant à poursuivre la baisse des prix, ont fait valoir les analystes d'ActivTrades.

Le président américain, qui milite pour des prix de l'essence bon marché et donc un prix du pétrole bas, dispose d'un atout clé face à Ryad: son soutien au royaume dans l'affaire du journaliste saoudien tué, Jamal Khashoggi.

"L'une des questions importantes des prochains jours sera de savoir si le président américain ira jusqu'à menacer le prince Mohammed Ben Salmane lors du G20 en Argentine" qui se tient en fin de semaine, a affirmé M. Lynch.


(c) AFP

Commenter Le pétrole chute avec le bond des stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 23 septembre 2020 à 22:04

    Modeste hausse du pétrole après une nouvelle baisse des stoc…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont modéré leur progression mercredi après une petite envolée en séance, à la suite du...

    mercredi 23 septembre 2020 à 18:25

    USA: deuxième baisse hebdomadaire d'affilée des stocks de pé…

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé la semaine dernière pour la deuxième semaine consécutive, moins que...

    mercredi 23 septembre 2020 à 12:03

    Le pétrole proche de l'équilibre avant la publication des st…

    Londres: Les prix du pétrole étaient relativement stables mercredi, avant la publication par l'EIA des stocks de brut aux Etats-Unis plus tard...

    mardi 22 septembre 2020 à 21:20

    Le pétrole repart timidement de l'avant

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont timidement repris mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché...

    mardi 22 septembre 2020 à 11:52

    Le pétrole repart de l'avant, les investisseurs concentrés s…

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mardi, après un accès de faiblesse la veille, dans un marché "nerveux" et attentif à...

    lundi 21 septembre 2020 à 21:25

    Le pétrole chute face aux craintes sur la demande et la Liby…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont plongé lundi devant le retour sur le marché des exportations libyennes, au moment où...

    lundi 21 septembre 2020 à 17:38

    Le pétrole dégringole face aux craintes sur la demande et la…

    Londres: Les cours du pétrole plongeaient lundi en début de séance américaine devant le retour sur le marché des exportations libyennes, au...

    lundi 21 septembre 2020 à 14:51

    En pleine mutation verte, Shell veut réduire de 40% ses coût…

    Londres: Royal Dutch Shell prévoit de réduire de 30% à 40% les dépenses consacrées à sa production pétrolière et gazière afin d'orienter...

    lundi 21 septembre 2020 à 14:30

    ⛽️ Les prix des carburants prolongent leur tendance baissièr…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service en France poursuivaient leur tendance baissière la semaine dernière, selon des données officielles diffusées ce jour. La...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 14 septembre 2020 L'OPEP table désormais sur une chute de 9,46 millions de barils par jour (bpj) cette année soit 400.000 bpj de moins que prévu le mois dernier, montre son nouveau rapport mensuel.

    En juillet 2020, le prix du pétrole augmente moins qu’en juin

    Le dimanche 16 août 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En juillet 2020, le prix du pétrole en euros  ralentit (+5,6 % après +30,2 % en juin).Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent légèrement (+0,4 % après −2,5 %), notamment du fait des matières premières industrielles dont les prix augmentent de nouveau (+2,8 % après +3,5 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires diminuent encore (−2,0 % après −7,9 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En juillet 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros augmente moins qu’en juin (+5,6 % après +30,2...

    Lire la suite

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite