Menu
A+ A A-

Les géants du pétrole envisagent de limiter leur production

prix du petrole dubaïDubaï: Les grands producteurs de pétrole se réunissent dimanche à Abou Dhabi pour étudier la possibilité d'un retour à des limitations de la production, au moment où la dégringolade actuelle des prix de l'or noir fait craindre un effondrement des cours comme en 2014.
Pris en étau entre un bond de la production chez quelques grands pays producteurs et la crainte d'une baisse de la demande, les cours du pétrole ont chuté de près de 20% en un mois, après avoir pourtant culminé début octobre à leur plus haut niveau depuis quatre ans.

Le prix du baril de Brent est passé vendredi sous la barre des 70 dollars pour la première fois depuis avril, et celui du baril new-yorkais WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. sous les 60 dollars, en baisse pour le neuvième mois consécutif.

Malgré des signes de ralentissement de la demande, l'Arabie saoudite, la Russie, le Koweït et l'Irak ont récemment augmenté leur production de brut, et les États-Unis celle de pétrole de schiste.

La récente diminution des prix de pétrole est notamment le résultat d'une demande en baisse de la Chine, le plus grand importateur, qui connaît un ralentissement de sa croissance, souligne Cailin Birch, analyste à l'Economist Intelligence Unit.

D'autre part, les sanctions américaines contre l'Iran qui menaçaient de faire baisser l'offre mondiale et de faire grimper les prix se sont avérées moins sévères que prévu.

Dans la perspective des sanctions américaines, Moscou et Ryad, deux des trois plus grands producteurs mondiaux, avaient amendé en juin leur accord de limitation de la production afin de pouvoir extraire plus et compenser une baisse des exportations pétrolières iraniennes.

"Respect de l'accord à 100%"


Depuis décembre 2016, les pays de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), menés par l'Arabie saoudite, et d'autres producteurs non membres du cartel, dont la Russie, appliquaient un accord de réduction de la production d'or noir.

Lors de la réunion de dimanche du Comité ministériel conjoint de suivi de l'accord, ils comptent aborder la baisse de leur production.

Ryad avait augmenté sa production, passant de 9,9 millions de barils par jour en mai à 10,7 millions bpj en octobre, d'après le ministre saoudien de l'Energie Khaled al-Faleh.

Selon Fawad Razaqzada, analyste pour Forex.com, les responsables discuteront probablement "de la nécessité d'un retour à un respect de l'accord à 100%", après la décision de Washington d'accorder des exemptions à huit importateurs de pétrole iranien.

"Les prix sont en baisse alors que la production des grands producteurs, comme l'Arabie saoudite, la Russie et les États-Unis continue d'augmenter, dépassant les quantités de barils iraniens perdus", a-t-il expliqué.

Si les producteurs "échouent à montrer leur intention d'inverser la dernière hausse de la production, les prix du pétrole risquent de plonger davantage", ont prévenu vendredi les analystes de Commerzbank.

Les ministres de l'Energie de Russie, d'Arabie saoudite, du Koweït, du Venezuela et des Emirats arabes unis seront présents dimanche.

Aucune décision ne devrait être prise à Abou Dhabi, mais des recommandations devraient être émises avant une réunion plénière de l'OPEP prévue en décembre à Vienne.


(c) AFP

Commenter Les géants du pétrole envisagent de limiter leur production


    La Production de pétrole dans le monde

    -Voir toutes les actualités de la production de pétrole

    mardi 17 janvier 2023

    L'Opep table sur une croissance inchangée de la demande de p…

    Paris: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a maintenu inchangées mardi ses prévisions sur la croissance de la demande de pétrole...

    mercredi 04 janvier 2023

    La production de pétrole de l'Opep augmente malgré un object…

    Londres: La production de pétrole brut des pays de l'Opep a augmenté en décembre, montre une enquête de Reuters publiée mercredi, bien...

    mercredi 14 décembre 2022

    Croissance de la demande de pétrole ralentie, malgré un lége…

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) prévoit toujours pour cette année et l'an prochain une croissance modérée de la demande de pétrole...

    mercredi 14 décembre 2022

    La demande mondiale de pétrole devrait rester solide en 2023…

    Londres: La croissance de la demande mondiale de pétrole devrait ralentir en 2023 tout en restant à un niveau solide avec le...

    mardi 13 décembre 2022

    Malgré la Chine, la prévision de demande de pétrole inchangé…

    Paris: L'Opep a maintenu ses prévisions de croissance de la demande de pétrole pour 2022 et 2023, en dépit du ralentissement de...

    vendredi 09 décembre 2022

    Prix plafond: Poutine menace l'Occident de 'réduire la produ…

    Bichkek: Le président russe Vladimir Poutine a menacé vendredi l'Occident de "réduire la production" de pétrole russe "si nécessaire", quelques jours après...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 30 janvier 2023 à 21:55

    En baisse, le pétrole attend toujours des signes du rebond d…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi pour la troisième séance d'affilée, dans un marché qui s'essouffle à force...

    lundi 30 janvier 2023 à 18:00

    Le pétrole baisse mais une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole baissaient lundi, mais une attaque sur un site militaire Iranien ainsi que l'approche de l'embargo sur l'or...

    lundi 30 janvier 2023 à 17:25

    Guerre en Ukraine : BP revoit en baisse ses prévisions de de…

    Londres: Le géant énergétique britannique BP a revu en baisse ses prévisions de consommation d'énergie mondiale à long terme à cause de...

    lundi 30 janvier 2023 à 13:00

    ⛽️ Augmentation des prix des carburants: Le SP98 frôle les 2…

    Paris: Les tarifs des carburants continuent de grimper depuis le début de l'année en raison de la fin des subventions de l'État...

    lundi 30 janvier 2023 à 12:00

    Le pétrole hésite, une attaque en Iran inquiète

    Londres: Les cours du pétrole évoluaient sans direction forte lundi, mais une attaque sur un site militaire iranien ainsi que l'approche de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 23:00

    Le pétrole en repli, sur des prises de profits avant la fin …

    New York: Les prix du pétrole, en hausse en première partie de séance, se sont finalement repliés vendredi, les investisseurs étant tentés...

    vendredi 27 janvier 2023 à 14:10

    Porté par la flambée du brut, Chevron affiche un bénéfice re…

    New York: La major pétrolière américaine Chevron a dégagé 35,5 milliards de dollars de bénéfice net en 2022, plus du double de...

    vendredi 27 janvier 2023 à 11:46

    Le pétrole en hausse, poussé par la résilience de l'économie…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, poussés par des données macroéconomiques encourageantes aux Etats-Unis qui achèvent 2022 en croissance, mais aussi...

    jeudi 26 janvier 2023 à 22:50

    Le pétrole termine en hausse après la croissance américaine

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse jeudi après trois séances de va-et-vient, à la suite de la...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    📈 Les prix du pétrole pourraient atteindre 125$ en 2022 et 150$ en 2023

    Le mercredi 01 décembre 2021

    New York: Le prix du pétrole brut pourrait s'envoler à 125 dollars le baril l'année prochaine et à 150 dollars en 2023 en raison de la capacité limitée de l'OPEP à augmenter sa production, estiment les analystes de JP Morgan dans leur nouveau rapport.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite