Menu
A+ A A-

Des milliers de Bulgares contre les prix élevés des carburants

prix du petrole sofiaSofia: Des milliers de Bulgares ont manifesté dimanche dans tout le pays contre les prix élevés des carburants, bloquant la circulation dans une vingtaine de villes et sur les principales routes du pays.
A Sofia un millier de manifestants se sont rassemblés devant le siège du gouvernement, scandant "Démission", "Ordures". Ils ont défilé à pied en centre-ville, bloquant la circulation sur plusieurs carrefours importants.

"Comment peut-on vendre chez nous l'essence aussi cher qu'en Espagne et au Luxembourg alors que nous sommes le pays le plus pauvre de l'Union européenne!", s'exclamait Ivan Naydenov, un chauffeur de taxi.

L'essence et le diesel coûtaient dimanche environ 2,40 leva (1,2 EUR) stagnant depuis une semaine. Ils avaient augmenté de 5% d'août à octobre, une hausse douloureusement ressentie par les Bulgares dont le salaire moyen se chiffre à 575 euros.

Les manifestations de dimanche contre les prix élevés des carburants qui avaient commencé le 26 décembre, s'amplifient, les protestations portant aussi sur une hausse de l'impôt des voitures polluantes, une hausse du prix du chauffage, évoquant les salaires bas et réclamant même de démission du gouvernement conservateur de Boiko Borissov.

Des accrochages entre manifestants et policiers ont eu lieu à Bourgas, sur la Mer Noire, où des files d'une dizaine de kilomètres se sont formées aux entrées de la ville bloquées par les automobiles des protestataires, a rapporté la radio publique BNR.

Trois autoroutes et de nombreuses routes ont été fermées pendant des heures, entravant la circulation dans le sud-ouest vers la Grèce, dans le sud vers la Turquie et dans le nord du pays.

Le syndicat de la police a soutenu les protestations, dans une déclaration diffusée dimanche.

Un député de la majorité gouvernementale, Emil Dimitrov, a accusé dimanche l'opposition socialiste d'être à la base des manifestations organisées sur les réseaux sociaux.

Le directeur de l'association des distributeurs de pétrole et de gaz, Andrei Deltchev, a estimé dimanche que les prix commenceraient à baisser, suivant une tendance sur le marché international. "Les attentes d'une hausse des prix internationaux après l'imposition des sanctions américaines contre l'Iran ne se sont pas justifiées", a-t-il dit.

La Bulgarie applique les taxes sur les carburants les plus basses de l'UE, selon le gouvernement.

Les manifestants évoquent cependant un quasi-monopole de la société russe Lukoil qui possède la seule raffinerie bulgare et contrôle les dépôts de carburants, ce qui lui permet de déterminer les prix avant imposition.


(c) AFP

Commenter Des milliers de Bulgares contre les prix élevés des carburants


    Les prix des carburants

    Les prix des carburants toujours en hausse

    lundi 18 mars 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67 $ le baril de brent en moyenne.

    Les prix des carburants au plus haut depuis novembre 2018, après bientôt 4 mois du mouvement Gilets Jaunes

    lundi 11 mars 2019

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur totalité la semaine dernière, alors que le prix du pétrole brent est resté hésitant, autour de 65 $ le baril.

      Toute l'actualité des prix du carburant dans le monde

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 24 mars 2019 à 06:47

    A Corpus Christi au Texas, le 'robinet' du pétrole américain…

    Corpus christi: Nouveaux oléoducs, allongement des terminaux, creusement sous la mer risqué pour l'environnement: pour satisfaire les ambitions exportatrices d'or noir des...

    vendredi 22 mars 2019 à 20:40

    Le pétrole chute à cause des inquiétudes sur la croissance e…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont chuté vendredi après que de mauvais indicateurs en Europe ont ravivé les craintes du...

    vendredi 22 mars 2019 à 16:12

    Le pétrole efface ses gains sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine alors qu'un mauvais indicateur allemand a...

    vendredi 22 mars 2019 à 12:05

    Le pétrole recule, retour des craintes sur la croissance mon…

    Londres: Les prix du pétrole effaçaient vendredi en cours d'échanges européens leurs gains de la semaine en Europe alors qu'un mauvais indicateur...

    vendredi 22 mars 2019 à 04:55

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, en raison de prises de bénéfice, mais aussi d'inquiétudes...

    jeudi 21 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole s'éloigne un peu de ses récents sommets

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé jeudi mais sont restés proches de leurs plus hauts en quatre mois, au...

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 21 mars 2019 Vers 15H00 GMT (16H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mai valait 68,26 dollars à Londres, en baisse de 24 cents par rapport à la clôture de mercredi. A New York, le baril de WTI pour la même échéance, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 60,17 dollars une heure après son ouverture.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite