Menu
A+ A A-

Le pétrole finit sans direction mais avance en fin de semaine

prix du petrole NYC/Cours de clôtureNYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé sans direction vendredi, au terme d'une semaine qui aura vu les prix avancer avec les menaces d'ouragan aux Etats-Unis, le plongeon des stocks américains et la situation en Libye notamment.
Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a clôturé à 78,09 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 9 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour le contrat d'octobre a pris 40 cents à 68,99 dollars.

Sur la semaine, le Brent a avancé de 1,83% et le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. de 1,63%.

La hausse du cours du Brent a fait "une pause" vendredi, ont affirmé les analystes de Commerzbank.

"Il y a eu des prises de bénéfices après la montée du cours au-delà de 80 dollars en milieu de semaine. Le Brent est alors tombé autour de 78 dollars" et a continué à s'échanger à ce niveau jusqu'à la fin de la semaine, ont-ils ajouté.

Cette situation a coïncidé avec l'apaisement des craintes liées au passage de l'ouragan Florence qui s'est abattu vendredi matin sur la côte atlantique américaine.

Après être passé de la catégorie 4 en début de semaine à la catégorie 2 jeudi puis 1 vendredi sur l'échelle Saffir-Simpson qui en compte 5, Florence inquiétait moins les acteurs du marché de l'or noir.

"Cela n'aura pas réellement de conséquences sur le marché pétrolier ni sur l'activité des raffineries", a commenté Kyle Cooper de IAF Advisors.

Les cours du brut avaient en outre été soutenus en milieu de semaine par le plongeon des stocks de brut américain de 5,3 millions de barils lors de la semaine précédente, et d'une forte activité des raffineries dans le pays.

Facteur de hausse également, l'attaque suicide contre le siège de la Compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) qui a fait deux morts à Tripoli lundi et a été revendiquée le lendemain par l'organisation Etat islamique.

Sur le front politique, le ministre russe de l'énergie, Alexandre Novak, et son homologue américain, Rick Perry, ont affiché jeudi leur volonté de coopérer davantage pour assurer la sécurité énergétique mondiale, lors d'une rencontre à Moscou.

"Le secrétaire américain à l'Energie Perry a loué le souhait de l'Arabie saoudite et de la Russie d'éviter une forte hausse des cours. Il espère peut-être qu'ils vont augmenter leur production pétrolière pour compenser la chute des exportations iraniennes. Quoi qu'il en soit, le marché est largement approvisionné pour le moment", ont-ils ajouté.


(c) AFP

Commenter Le pétrole finit sans direction mais avance en fin de semaine



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    mercredi 10 avril 2024 à 20:55

    Le pétrole en hausse malgré le bond des stocks et l'inflatio…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enregistré un gain, mercredi, la menace d'une escalade entre Iran et Israël l'emportant sur...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite

    📈 Le conflit au Proche-Orient peut entraîner un choc sur les matières premières

    Le lundi 30 octobre 2023

    Washington: La guerre entre Israël et le Hamas, déclenchée par l'attaque sans précédent du mouvement islamiste palestinien le 7 octobre, pourrait provoquer un nouveau choc de prix sur les matières premières, a alerté lundi la Banque mondiale (BM), dans son dernier rapport qui y est consacré.

    Lire la suite

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite