Menu
A+ A A-

L'Iran estime qu'il ne reste plus beaucoup de crédibilité à l'OPEP

prix du petrole TéhéranTéhéran: Il ne reste plus beaucoup de crédibilité au cartel pétrolier de l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole), certains de ses membres en faisant un outil au service des Etats-Unis, a déploré un responsable iranien dans une interview publiée samedi.
"L'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis sont en train de faire de l'OPEP un outil pour les États-Unis et par conséquent il ne reste plus beaucoup de crédibilité à l'Organisation", a déclaré Hossein Kazempour Ardebili, le représentant de l'Iran à l'OPEP, dans une interview à l'agence de presse Shana, qui dépend du ministère du Pétrole iranien.

"C'est un fait que l'OPEP perd de sa substance en tant qu'organisation et devient un forum", a-t-il ajouté.

L'OPEP et ses partenaires hors cartel -dont la Russie- s'étaient mis d'accord fin juin pour augmenter leur production, après un précédent accord fin 2016 pour limiter leur offre en visant une remontée des prix, une inflexion critiquée vigoureusement par l'Iran.

L'Iran, membre fondateur de l'OPEP s'est ainsi opposé à cette décision, prise au moment où le pays fait face à de nouvelles sanctions américaines, après la décision de Washington de se retirer de l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, qui a réveillé les soucis sur l'offre, sur les marchés mondiaux.

M. Ardebili a aussi accusé la Russie et l'Arabie saoudite de prendre le marché en "otage" via la production de pétrole et estimé que c'était la responsibilité de l'OPEP de restaurer l'équilibre entre l'offre et la demande plutôt que de boycotter ses membres fondateurs.

Le président américain Donald Trump a exigé à plusieurs reprises que le cartel pétrolier augmente sa production et estimé que les autres pays devaient cesser d'acheter du pétrole venant d'Iran ou alors risquer des sanctions américaines.

Cependant, la production pétrolière iranienne a touché ses niveaux les plus bas depuis juillet 2016, de grands clients comme l'Inde ou la Chine prenant leurs distances avec Téhéran, en raison de sanctions américaines qui pourraient se concrétiser d'ici le 5 novembre, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).


(c) AFP

Commenter L'Iran estime qu'il ne reste plus beaucoup de crédibilité à l'OPEP


    Le pétrole en Iran

    -Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

    dimanche 06 décembre 2020

    L'Iran se prépare à exporter plus si les sanctions sont allé…

    Téhéran: L'Iran a chargé son ministère du Pétrole de préparer les installations de brut du pays à fonctionner à pleine capacité dans...

    vendredi 14 août 2020

    Washington confirme la saisie de pétrole iranien destiné au …

    Washington: Les Etats-Unis ont confirmé vendredi avoir saisi la cargaison de quatre tankers transportant du pétrole iranien à destination du Venezuela pour...

    vendredi 01 mai 2020

    L'Iran réfute les accusations US d'aide au secteur pétrolier…

    Téhéran: L'Iran a rejeté vendredi des déclarations américaines selon lesquelles Téhéran aiderait le Venezuela à reconstruire son industrie pétrolière, affirmant que Washington...

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 janvier 2021 à 21:20

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont reculé vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour...

    vendredi 22 janvier 2021 à 19:28

    Boeing promet des avions pouvant voler avec un carburant san…

    New York: Boeing s'est engagé vendredi à livrer des avions de transport de passagers pouvant voler avec du carburant sans pétrole d'ici...

    vendredi 22 janvier 2021 à 18:03

    Forte hausse des stocks de pétrole brut américains après cin…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont fortement augmenté après cinq semaines de baisse, déjouant les attentes des analystes...

    vendredi 22 janvier 2021 à 12:08

    Le pétrole bat en retraite devant les nouveaux cas de Covid-…

    Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain vendredi, les investisseurs se montrant préoccupés par les signaux, même faibles, d'un retour du...

    jeudi 21 janvier 2021 à 21:38

    Le pétrole marque une pause après l'investiture de Biden

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fait une pause jeudi, concluant en ordre dispersé, alors les investisseurs étaient partagés sur...

    jeudi 21 janvier 2021 à 12:11

    Le pétrole marque une pause au lendemain de l'investiture de…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi, les investisseurs étant partagés sur les conséquences pour le marché de l'or noir de l'arrivée...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:46

    Le pétrole continue d'avoir le vent en poupe, avec l'investi…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont continué d'avoir, modestement, le vent en poupe mercredi alors que Joe Biden a prêté...

    mercredi 20 janvier 2021 à 21:24

    Les prochaines semaines seront "décisives" pour le…

    Alger: Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé mercredi que les prochaines semaines seront "décisives" pour les marchés pétroliers, notamment à...

    mercredi 20 janvier 2021 à 11:56

    Le pétrole garde le cap, les investisseurs parient sur la de…

    Londres: Les prix du pétrole avançaient mercredi en début de séance européenne, se rapprochant de leurs précédents records de la semaine passée...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 12 janvier 2021 La progression des cours de l’or noir reste soutenue par les engagements de l’OPEP+ à stabiliser le marché pétrolier en optant pour le maintient du niveau de la production actuelle pour les mois de février et mars.

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2020

    Le mardi 12 janvier 2021 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2020.

    Lire la suite

    En novembre 2020, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 21 décembre 2020 - Analyses des prix du pétrole

    En novembre 2020, le prix du pétrole en euros se redresse (+5,6 % après −1,6 % en octobre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent (+2,4 % après +0,7 %), du fait de ceux des matières premières industrielles qui se redressent (+3,9 % après −0,1 %). En revanche, les prix des matières premières alimentaires ralentissent (+0,7 % après +1,5 %). Le prix du pétrole se redresse En novembre 2020, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) se redresse (+5,6 % après −1,6 %), s’établissant à 36,1 € en...

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite