Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en légère hausse à New York dans un marché frileux

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère hausse jeudi à New York, les investisseurs étant encouragés à la prudence par la perspective de chiffres hebdomadaires sur l'offre américaine, comme par des préoccupations sur l'Asie.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en octobre prenait 46 cents à 44,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), sans effacer la nette baisse de la veille.

"Les prix de l'énergie sont freinés" dans la foulée de "Bourses mondiales en baisse depuis hier", a mis en avant John Kilduff, de Tradition Energy.

"Il y a tout simplement trop de chiffres asiatiques à assimiler pour le marché pétrolier", a-t-il ajouté, les estimant dans l'ensemble négatifs, entre une chute des prix à la production et une baisse des ventes de véhicules en août en Chine, ainsi qu'un mauvais indicateur avancé sur l'industrie japonaise.

De plus, "la banque centrale de Nouvelle-Zélande", un pays exposé à la chute des cours de l'énergie, "a abaissé son taux d'intérêt, ce qui souligne les difficultés des matières premières", a ajouté M. Kilduff.

Le marché pétrolier est d'autant plus prudent qu'il attend aux Etats-Unis les chiffres hebdomadaire sur l'état des réserves et de la production, publiés à 15H00 GMT par le département de l'Energie (DoE).

Pour le moment, la fédération professionnelle American Petroleum Institute (API) "a fait état d'une hausse supérieure aux attentes des réserves américaine de brut, de 2,1 millions de barils", dans ses propres estimations, publiées mardi après la clôture, ont rapporté les experts de Commerzbank.

Les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendent de leur côté, selon des prévisions médianes, à un gonflement des stocks de brut de 900.000 barils.

Les réserves d'essence auraient baissé de 150.000 barils la semaine dernière, tandis que les stocks de produits distillés (diesel, fioul de chauffage, kérosène, etc.) auraient progressé de 900.000 barils, selon Bloomberg.

Dans un rapport mensuel publié mercredi, séparément de ses chiffres hebdomadaires, le DoE n'a pour le moment guère encouragé le marché en "révisant de façon inattendue ses prévisions de demande à la baisse" pour 2015 et 2016, ce qui a éclipsé un léger déclin de ses estimations sur la production américaine, ont noté les experts de Commerzbank.

Rare élément encourageant dans ce contexte frileux, le Qatar a indiqué jeudi que la proposition vénézuélienne d'un sommet des pays producteurs de pétrole pour soutenir les prix du brut était à l'étude.

(c) AFP

Commenter Le pétrole ouvre en légère hausse à New York dans un marché frileux


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a plongé mardi à son plus bas niveau depuis octobre 2017...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:19

    Contre la contrebande, l'Iran veut limiter l'essence à la po…

    Téhéran: L'Iran est en train de réintroduire des cartes limitant la quantité de carburant pouvant être achetée dans les pompes à essence...

    mardi 20 novembre 2018 à 12:16

    Le pétrole repart à la baisse dans un marché incertain

    Londres: Les prix du pétrole baissaient de nouveau mardi en cours d'échanges européens, après avoir légèrement progressé la veille, dans un marché...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:07

    Norvège: la production de pétrole rebondit en octobre

    Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'Ouest, a rebondi en octobre mais est restée inférieure aux...

    mardi 20 novembre 2018 à 10:05

    Carburants: Mme Wargon dénonce les contradictions des "…

    Paris: La secrétaire d'Etat à l'Ecologie Emmanuelle Wargon a dénoncé mardi en pleine mobilisation des "gilets jaunes" ceux qui réclament une annulation...

    mardi 20 novembre 2018 à 04:34

    Le pétrole en baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole sont repartis à la baisse mardi en Asie, le marché restant plombé par les inquiétudes sur la...

    lundi 19 novembre 2018 à 22:12

    Canada: déversement accidentel en mer de 250.000 litres de p…

    Montréal: Un avion de surveillance et six navires ont été dépêchés lundi au large de la côte Est du Canada après le...

    lundi 19 novembre 2018 à 21:38

    Le pétrole monte un peu face aux incertitudes sur la future …

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi alors que persistent les interrogations sur l'attitude de l'Organisation...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite