Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché toujours lesté par l'offre abondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs engrangeant quelques bénéfices après une tentative de rebond des cours dans un marché toujours lesté par la surabondance de l'offre d'or noir et suivant les fluctuations du dollar.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, valait 66,52 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 18 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin perdait 44 cents, à 59,44 dollars.

Les cours du brut continuent d'être très réactifs aux mouvements du dollar, commentait Myrto Sokou, analyste chez Sucden.

Ainsi, les prix ont souffert vendredi d'une tentative de rebond du billet vert, qui avait connu un net accès de faiblesse ces derniers jours, tombant même jeudi à son plus bas niveau en trois mois face à l'euro et depuis fin novembre face à la livre britannique.

L'affaiblissement du billet vert rend plus attractifs car moins onéreux les achats de pétrole, libellés en dollar, pour les investisseurs munis d'autres devises. À l'inverse, tout renforcement de la monnaie américaine tend à peser sur les cours du brut.

De plus, les fondamentaux du pétrole (offre et demande, NDLR) restent baissiers pour les cours, malgré la forte baisse des stocks américains de brut ces deux dernières semaines, du fait notamment de craintes de ralentissement de la demande américaine de pétrole, notait Mme Sokou.

Pour l'analyste, la réunion de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) dans trois semaines devrait permettre de clarifier la situation sur le marché du pétrole.

En effet, si la production de pétrole de schiste a ralenti aux États-Unis, l'offre de l'Opep, qui produit 30% de l'or noir mondial, reste élevée.

D'ailleurs, il est fort possible que l'Opep augmente sa production plus tard cette année pour contrer toute hausse marquée des cours, prévenait Mme Sokou.

L'Opep avait refusé en novembre de limiter sa production de pétrole, certains pays, comme l'Arabie saoudite qui est le chef de file du cartel, baissant même leurs prix pour consolider leurs parts de marché.

Mais l'Arabie saoudite a peut-être crié victoire sur sa part de marché un peu trop vite étant donné la rapidité à laquelle les producteurs américains peuvent relancer leur activité pour profiter du récent rebond des cours après avoir fermé des puits de forage, notait Jasper Lawler, analyste chez CMC Markets.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse dans un marché toujours lesté par l'offre abondante


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:30

    Prix des carburants: hausse de taxe maintenue, mais des mesu…

    Paris: Elargissement du chèque énergie, super prime à la conversion pour les ménages modestes, le Premier ministre Edouard Philippe a dévoilé mercredi...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite