Menu
A+ A A-

Les bourses européennes en baisse, toujours plombées par la baisse du pétrole

prix-du-petrole ParisParis: Les Bourses européennes ont dévissé lundi, après des indices contrastés aux Etats-Unis et sur fond de baisse continue du prix du pétrole, qui s'ajoute à l'incertitude politique en Grèce à deux jours du coup d'envoi de l'élection présidentielle.
"Le marché est affecté à court terme par la rapidité de la baisse du prix du pétrole, qui a un effet déstabilisateur pour le secteur et les pays producteurs", explique Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse.

Le repli du brut vient fragiliser encore un peu plus un marché déjà plombé par l'incertitude politique en Grèce et "après que les indices européens aient connu leur plus forte baisse hebdomadaire en plus de trois ans la semaine dernière", rappelle John Plassard, chez Mirabaud Securities.
L'Eurostoxx a perdu 2,75%. Paris a terminé en baisse de 2,52% (103,55 points) à 4005,38 pts, au plus bas depuis le 20 octobre, dans un volume d'échanges nourri de 4,3 mrd EUR.

Technip a terminé en tête (+1,00% à 46,69 euros) après avoir renoncé à racheter CGG, qui s'est effondré (-29,28% à 4,88 euros).

Total a tiré le marché vers le bas (-2,85% à 39,37 euros), toujours plombé par le pétrole.


Londres a enregistré une forte baisse de 1,87% (117,91 points) à 6182,72 points.

Le secteur de l'énergie a encore fait les frais de la baisse des cours du pétrole, à l'image de BP (-3,22% à 373,25 pence) ou BG group (-2,92% à 795,1 pence).


Sur le Dax, toutes les valeurs ont terminé dans le rouge.

Les groupes d'énergie ont particulièrement pesé sur l'indice. EON, numéro un du secteur en Allemagne, et son dauphin RWE ont affiché une baisse respective de 3,97% à 13,55 euros et de 4,66% à 25,77 euros.


Madrid a plongé de 2,38%, passant sous la barre des 10'000 points, à 9903,9 points.

Le pétrolier Repsol a perdu 2,97%, à 15,695 euros après avoir admis que son conseil d'administration allait étudier lundi le possible rachat du canadien Talisman Energy Inc.


Milan a cédé 2,81% à 18'079 points, pénalisé par les valeurs bancaires.

Le géant pétrolier Eni a terminé en baisse de 3,49% à 13,29 euros et le groupe aéronautique Finmeccanica de 3,49% à 7,195 euros.


Amsterdam a chuté de 2,48% à 396,09 points, la quasi totalité des titres terminant la séance dans le rouge.


La Bourse suisse a reculé de 2,05% à 8'712,82 points notamment face au repli des poids lourds de la cote.

Transocean, l'opérateur de plateformes pétrolières, a enregistré la plus forte baisse de la séance (-3,37% à 15,76 CHF).


Bruxelles a chuté de 1,74% à 3121,81 points.

C'est GDF Suez, également coté à Paris, qui a enregistré la plus forte baisse de la séance (-3,51% à 18,28 euros) suivi par le groupe métallurgique Bekaert (-2,90% à 25,31 euros).


Lisbonne a dévissé de 2,78% à 4691,33 points, atteignant un nouveau plus bas depuis août 2012.

Le secteur de l'énergie a particulièrement souffert: le groupe pétrolier et gazier Galp a chuté de 3,85% à 8,00 euros et l'électricien EDP de 3,58% à 3,10 euros.




Commenter Les bourses européennes en baisse, toujours plombées par la baisse du pétrole


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    mardi 19 février 2019 à 04:28

    Le pétrole en ordre dispersé en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie alors que les investisseurs marquent une pause après les récentes hausse et un...

    lundi 18 février 2019 à 17:22

    Frets maritimes: les frets secs rebondissent, les pétroliers…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière, tandis que les taux des pétroliers de produits...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite