Menu
A+ A A-

Exploration pétrolière dans les zones protégées: la RDC ne veut pas reculer

prix-du-petrole kinshasaKinshasa: Le gouvernement de Kinshasa a indiqué mardi qu'il ne comptait pas revenir sur ses projets d'exploration pétrolière en zone naturelle protégée, en particulier dans le parc national des Virunga, dans l'est de la République démocratique du Congo.
Nous n'allons pas reculer, a déclaré le ministre des Hydrocarbures congolais, Crispin Atame Tabe lors d'une réunion publique à Kinshasa.

L'exploitation des ressources naturelles, telles que les hydrocarbures, s'avère [...] impérieuse pour soutenir une économie d'un pays en voie de développement et améliorer la situation sociale des ses habitants, a dit M. Atame Tabe, dont le pays se classe dernier selon l'indice du développement humain des Nations unies.

Le ministre a tenu ces propos lors d'une rencontre intitulée Atelier de sensibilisation sur la problématique de l'exploitation et [de la] production pétrolière dans les zones protégées de la RDC: cas du parc national des Virunga.

Les Virunga sont le plus vieux parc naturel d'Afrique: il a été créé en 1925 pendant la colonisation belge et est classé au Patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1979.

Le gouvernement congolais avait signé en 2010 des contrats de partage de production avec la société d'exploration et de production pétrolière britannique SOCO et le groupe pétrolier français Total portant sur deux concessions incluant de vastes portions du parc des Virunga.

Sous la pression de l'UNESCO notamment, l'Etat congolais a fini par suspendre les permis d'exploration attribués sur le territoire du parc.

A la suite d'une campagne de protestation internationale, Total s'est engagé à ne mener aucune activité d'exploration ou de prospection pétrolière dans les limites du parc. A l'inverse, s'abritant derrières des motifs scientifiques, SOCO a commencé sa campagne d'exploration, avec le soutien de l'Etat.

Plusieurs associations locales de défense de l'environnement font valoir que ces activités ont déjà un effet désastreux sur la nature, et le représentant adjoint de l'UNESCO en RDC, Meissa Diop, a demandé de nouveau mardi à l'Etat congolais d'annuler les permis d'exploration dans le parc des Virunga.

L'UNESCO rappelle que l'exploration et l'exploitation pétrolières ne sont pas compatibles avec les statuts du patrimoine mondial.

La grande crainte des défenseurs de l'environnement est que le parc des Virunga soit rayé de la liste de l'UNESCO, ce qui ferait sauter le dernier verrou le protégeant tant bien que mal (le site est sur la liste du patrimoine mondial menacé depuis 1994) de la convoitise des hommes.

mj/jmc/LyS

TOTAL






Commenter Exploration pétrolière dans les zones protégées: la RDC ne veut pas reculer


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    mercredi 20 février 2019 à 12:24

    Le pétrole recule, le risque d'une demande affaiblie persist…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens mais restaient à des niveaux élevés alors que l'affaiblissement de l'économie...

    mercredi 20 février 2019 à 04:38

    Le pétrole en légère hausse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère hausse, mercredi en Asie, mais les gains étaient limités par les inquiétudes persistantes...

    mardi 19 février 2019 à 21:50

    Le pétrole finit en ordre dispersé, entre baisse de l'offre …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont divergé mardi à la réouverture du marché américain après un week-end prolongé, tout en...

    mardi 19 février 2019 à 15:41

    Les prix des carburants au plus haut depuis deux mois en Fra…

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, dans le sillage des...

    mardi 19 février 2019 à 12:12

    Le pétrole diverge après des plus hauts en trois mois

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient mardi en cours d'échanges européens, mais restaient proches de leurs plus hauts depuis trois mois atteints...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite