Menu
A+ A A-

Maintien autour de l'équilibre malgré le PIB américain

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole évoluait en léger repli vendredi après l'ouverture à New York, se maintenant autour de l'équilibre malgré le ralentissement de la croissance du PIB américain: le marché est toujours plus convaincu qu'une nouvelle mesure d'assouplissement monétaire s'impose.

Vers 13H30 GMT (15H30 HEC), le baril de WTI "light sweet crude" pour livraison en juin valait 104,49 dollars, en repli de 6 cents par rapport à la clôture de jeudi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Même si les cours ont d'abord baissé dans les instants qui ont suivi la publication du PIB, le marché a réussi à se maintenir", s'est félicité John Kilduff, d'Again Capital.

La croissance économique des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, a ralenti nettement au premier trimestre, selon la première estimation officielle du PIB américain de l'hiver publiée vendredi.

Par rapport au trimestre précédent, le produit intérieur brut du pays a augmenté de 2,2% en rythme annualisé de janvier à mars après avoir progressé de 3,0% pendant les trois mois d'automne, a indiqué le département du Commerce.

Le chiffre du ministère est inférieur à l'estimation médiane des analystes, qui donnait un taux de croissance de 2,5% au premier trimestre.

Ces statistiques ont mis le marché "sous pression", mais les cours se maintiennent car les investisseurs estiment que la Réserve fédérale (Fed) n'aura plus le choix d'intervenir: "une mesure d'assouplissement monétaire est attendue pour les prochains mois, sans doute juillet, avant l'élection" présidentielle américaine, a déclaré M. Kilduff.

Le patron de la Fed, Ben Bernanke, a évoqué mercredi la possibilité d'un assouplissement monétaire supplémentaire si besoin était. De telles mesures se traduisent habituellement par des injections de liquidités dans la première économie mondiale qui ont pour effet de diluer la valeur du billet vert.

Un dollar faible est avantageux pour les investisseurs étrangers, munis d'autres devises.

Dans le reste de l'actualité financière, les investisseurs digéraient la décision de l'agence de notation Standard and Poor's (S&P) d'abaisser de deux crans la note de solvabilité financière de l'Espagne, de "A", à "BBB+", en raison des "risques importants" pesant sur la croissance économique du pays.

Mais le marché pétrolier semblait relativement indifférent, ce qui faisait dire à Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric) que "le goût du risque reste intact".

"Les faibles statistiques publiées cette semaine ont toutes été ignorées et le marché a plutôt avancé grâce aux résultats d'entreprises corrects" aux Etats-Unis, a-t-il noté.

ft



(AWP / 27.04.2012 16h26)


Commenter Maintien autour de l'équilibre malgré le PIB américain


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    dimanche 18 novembre 2018 à 17:54

    Bulgarie: blocage des routes contre la hausse du prix des ca…

    Sofia: Des milliers de Bulgares ont bloqué dimanche les principaux axes routiers et les postes-frontière entre la Bulgarie et la Turquie et...

    dimanche 18 novembre 2018 à 16:36

    Sulzer: le prix du pétrole n'inquiète pas le CEO, Vekselberg…

    Zurich: Le directeur général (CEO) de Sulzer, Greg Poux-Guillaume, affirme que malgré les récentes turbulences autour du prix du pétrole, son groupe...

    dimanche 18 novembre 2018 à 14:45

    Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal", mai…

    Paris: Le gouvernement entend le "ras-le-bol fiscal" mais son "devoir" est de transformer l'économie pour la rendre moins dépendante du pétrole, a...

    samedi 17 novembre 2018 à 19:40

    Burkina: appel à une grève générale contre la hausse de l'es…

    Ouagadougou: Des syndicats et organisations de la société civile burkinabè ont appelé samedi à une grève générale et une journée de protestation...

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite