Menu
A+ A A-

Maintien autour de l'équilibre malgré le PIB américain

prix-du-petrole New York New York : Le pétrole évoluait en léger repli vendredi après l'ouverture à New York, se maintenant autour de l'équilibre malgré le ralentissement de la croissance du PIB américain: le marché est toujours plus convaincu qu'une nouvelle mesure d'assouplissement monétaire s'impose.

Vers 13H30 GMT (15H30 HEC), le baril de WTI "light sweet crude" pour livraison en juin valait 104,49 dollars, en repli de 6 cents par rapport à la clôture de jeudi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

"Même si les cours ont d'abord baissé dans les instants qui ont suivi la publication du PIB, le marché a réussi à se maintenir", s'est félicité John Kilduff, d'Again Capital.

La croissance économique des Etats-Unis, premier consommateur mondial de brut, a ralenti nettement au premier trimestre, selon la première estimation officielle du PIB américain de l'hiver publiée vendredi.

Par rapport au trimestre précédent, le produit intérieur brut du pays a augmenté de 2,2% en rythme annualisé de janvier à mars après avoir progressé de 3,0% pendant les trois mois d'automne, a indiqué le département du Commerce.

Le chiffre du ministère est inférieur à l'estimation médiane des analystes, qui donnait un taux de croissance de 2,5% au premier trimestre.

Ces statistiques ont mis le marché "sous pression", mais les cours se maintiennent car les investisseurs estiment que la Réserve fédérale (Fed) n'aura plus le choix d'intervenir: "une mesure d'assouplissement monétaire est attendue pour les prochains mois, sans doute juillet, avant l'élection" présidentielle américaine, a déclaré M. Kilduff.

Le patron de la Fed, Ben Bernanke, a évoqué mercredi la possibilité d'un assouplissement monétaire supplémentaire si besoin était. De telles mesures se traduisent habituellement par des injections de liquidités dans la première économie mondiale qui ont pour effet de diluer la valeur du billet vert.

Un dollar faible est avantageux pour les investisseurs étrangers, munis d'autres devises.

Dans le reste de l'actualité financière, les investisseurs digéraient la décision de l'agence de notation Standard and Poor's (S&P) d'abaisser de deux crans la note de solvabilité financière de l'Espagne, de "A", à "BBB+", en raison des "risques importants" pesant sur la croissance économique du pays.

Mais le marché pétrolier semblait relativement indifférent, ce qui faisait dire à Matt Smith, de Summit Energy (groupe Schneider Electric) que "le goût du risque reste intact".

"Les faibles statistiques publiées cette semaine ont toutes été ignorées et le marché a plutôt avancé grâce aux résultats d'entreprises corrects" aux Etats-Unis, a-t-il noté.

ft



(AWP / 27.04.2012 16h26)


Commenter Maintien autour de l'équilibre malgré le PIB américain


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 22 février 2019 à 22:06

    Les cours du pétrole touchent un pic de trois mois, le comme…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé vendredi dans le sillage d'espoirs d'amélioration des relations commerciales entre les Etats-Unis et...

    vendredi 22 février 2019 à 12:08

    Le pétrole rebondit, pris entre l'Opep et les Etats-Unis

    Londres: Les prix du pétrole remontaient vendredi en cours d'échanges européens alors que le marché peinait à trouver un équilibre entre une...

    vendredi 22 février 2019 à 04:38

    Le pétrole continue de reculer en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole continuaient de reculer vendredi en Asie, plombés par une hausse plus forte que prévue des réserves américaines...

    jeudi 21 février 2019 à 21:32

    Le pétrole recule légèrement, la production américaine à un …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé jeudi, dans le sillage d'un rapport américain montrant que la production a...

    jeudi 21 février 2019 à 17:43

    USA: la production américaine de brut atteint un nouveau rec…

    New York: La production américaine de pétrole brut a atteint un nouveau record à 12 millions de barils par jour, et les...

    jeudi 21 février 2019 à 15:39

    OPEP+ respecte des coupes de production pétrolière à 83% en …

    OPEP: Un Comité technique qui surveille la mise en œuvre des coupes de production OPEP/non-OPEP a constaté que les alliés ont obtenu...

    jeudi 21 février 2019 à 12:31

    Le pétrole en légère hausse avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole montaient un peu jeudi en cours d'échanges européens avant la publication hebdomadaire des réserves américaines, dans un...

    mercredi 20 février 2019 à 21:40

    Le pétrole grimpe avec la perspective d'une baisse de l'offr…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont atteint un nouveau plus haut en trois mois mercredi au moment où l'offre mondiale...

    mercredi 20 février 2019 à 15:40

    TransCanada relance Keystone

    Oléoduc: TransCanada a redémarré une section de son oléoduc Keystone qui avait été fermée après une fuite d'environ 43 barils de brut...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mardi 19 février 2019 Le prix du pétrole Brent devrait se négocier entre 50 et 70 dollars le baril d'ici 2024, avec des prix "ancrés" autour de 60 dollars, selon un nouveau rapport de la Banque américaine Merrill Lynch..

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite

    En décembre 2018, le prix du pétrole chute de nouveau

    Le jeudi 24 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En décembre 2018, le prix du pétrole en euros chute de nouveau (−12,0 % après -19,3 % en novembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se replient (−2,3 % après +0,0 %), à l’instar de ceux des matières industrielles (−2,6 % après −0,5 %) et des matières alimentaires (−2,1 % après +0,6 %). Le prix du pétrole diminue En décembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit sa chute (−12,0 % après -19,3 %), à 50,1 € en moyenne par baril. La baisse est...

    Lire la suite