Menu
A+ A A-

Le pétrole recule : prises de bénéfices, Fed et demande pèsent

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont sensiblement reflué mercredi, entraînés par des prises de bénéfices ainsi que la posture toujours offensive de la banque centrale américaine (Fed), avec des doutes sur la solidité de la demande.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a cédé 0,85%, pour clôturer à 93,53 dollars.

Quant au baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en octobre, dont c'était le dernier jour de cotation, il a abandonné 1,00%, à 90,28 dollars.

Il y avait près d'un mois que le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. n'avait pas enchaîné deux séances négatives, pris dans une lame de fond qui l'a fait progresser de 16%.

"Il y a eu quelques prises de bénéfices" pour commencer, a observé John Kilduff, d'Again Capital.

Le vent de face s'est franchement levé avec la publication du rapport hebdomadaire sur les stocks américains de pétrole.

Il a montré un ralentissement du taux d'activité des raffineries aux États-Unis, à 91,7% contre 93,1%, au plus bas depuis quasiment trois mois, ce qui témoigne de l'anticipation, par les pétroliers, d'une moindre demande.

"La demande d'essence est particulièrement faible", a relevé John Kilduff, pour qui, après s'être longtemps concentré sur l'offre, le marché prête désormais davantage attention à l'état de la demande.


Outre l'activité des raffineries, les importations d'essence aux États-Unis, à leur plus bas depuis six mois, sont un autre indice d'un moindre appétit du marché américain.

Mercredi, le prix de gros de l'essence aux États-Unis a enregistré une quatrième séance négative d'affilée.

Déjà en manque d'air, le marché a nettement cédé après la communication de la banque centrale américaine (Fed), dont les membres prévoient, majoritairement, une dernière hausse du taux directeur cette année, et le voit rester à un niveau plus élevé l'an prochain qu'ils ne l'imaginaient en juin.

Pour Edward Moya, d'Oanda, "des inquiétudes quant à la capacité de l'économie américaine à atterrir en douceur" dans un contexte de resserrement monétaire prolongé "vont entraîner une petite correction du pétrole".

Des prix élevés de l'énergie en général et du pétrole en particulier "sont un handicap pour l'économie. Ils agissent comme une taxe supplémentaire sur la consommation", estime Marc Chandler, de Bannockburn Global Forex.

Pour les analystes de TD Securities, le mouvement de hausse des cours arrive à son terme, "et le risque de voir davantage de ventes augmente".

(c) AFP

Commenter Le pétrole recule : prises de bénéfices, Fed et demande pèsent



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📅 Les dates qui ont vu le pétrole flamber à plus de 100 dollars

    Le jeudi 24 février 2022

    Le prix du baril de pétrole a dépassé les 100 dollars jeudi pour la première fois en plus de sept ans, après que le président russe Vladimir Poutine a annoncé une "opération militaire" en Ukraine. Retour sur les précédents épisodes lors desquels le baril a franchi le seuil symbolique des 100 dollars.

    Lire la suite