Menu
A+ A A-

Le pétrole reprend son souffle, prises de bénéfices après l'envolée

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en baisse jeudi, le marché faisant une pause, marquée par des prises de bénéfices, après une ascension de dix jours.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a reculé de 0,75%, pour clôturer à 89,92 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, avec échéance en octobre, a lui cédé 0,76%, à 86,87 dollars, mettant un terme à une série de neuf séances de gains consécutives.

"Ce n'est pas une correction, mais maintenant que les dernières nouvelles ont été digérées, on a droit à quelques prises de bénéfices", a commenté Stephen Schork, de Schork Group.

L'analyste faisait référence à l'annonce, mardi, du prolongement, des coupes opérées par Arabie saoudite et Russie, qui vont réduire les volumes mis sur le marché de 1,3 million de barils par jour, au total.

Pour Edward Moya, d'Oanda, la pause de l'or noir est aussi due à la poussée du dollar, qui a atteint jeudi des sommets de plusieurs mois face à nombre de devises, dont l'euro.

A ces éléments, José Torres, d'Interactive Brokers, a ajouté les mauvais chiffres de croissance en Europe, "qui calment les craintes relatives à la demande".

La croissance en zone euro n'a atteint que 0,1% au deuxième trimestre, par rapport aux trois mois précédents, soit sensiblement moins que les 0,3% anticipés par les économistes.


Un tableau d'autant moins rose que "tous les signes indiquent que le PIB (produit intérieur brut) va baisser au troisième trimestre" dans la zone, a prévenu, dans une note, Claus Visteren, de Pantheon Macroeconomics, qui anticipe une contraction de 0,2% à 0,3%.

Les opérateurs ont aussi reçu de mauvaises nouvelles macroéconomiques de Chine, où les exportations sont ressorties en baisse de 8,8% sur un an en août.

Cette accumulation de facteurs défavorables aux cours n'a pas été compensée par le rapport hebdomadaire sur les stocks américains, qui a pourtant surpris.

🛢️ Les réserves commerciales de brut aux États-Unis ont ainsi fondu de 6,3 millions de barils durant la semaine achevée le 1er septembre, soit le triple des 2 millions attendus par les analystes, selon un consensus établi par l'agence Bloomberg.

Ces stocks sont désormais au plus bas depuis début décembre.

Le rapport a fait brièvement rebondir les cours, avant un nouveau reflux.

Stephen Schork n'écarte pas de voir le Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. grimper jusqu'à 95 dollars, mais pas bien au-delà. "Si on va jusqu'à 100 dollars, l'OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) se mettrait alors à jouer un jeu dangereux, au risque de supprimer de la demande", selon l'analyste.

Pour Edward Moya, "la progression du pétrole pourrait reprendre si le marché se met à croire que la Chine a atteint un point bas".

(c) AFP

Commenter Le pétrole reprend son souffle, prises de bénéfices après l'envolée



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 24 mai 2024 à 21:26

    Le pétrole s'offre un rebond technique avant un week-end pro…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont mis un terme, vendredi, à une série de quatre séances négatives de suite, à...

    vendredi 24 mai 2024 à 21:00

    Repsol obtient une licence de Washington pour opérer au Vene…

    Caracas: Le groupe pétrolier espagnol Repsol a obtenu une licence individuelle des États-Unis pour opérer au Venezuela, pays sous sanctions, a annoncé...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:40

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et son impact sur les prix du baril …

    Vienne: L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, dont la Russie, sont connus collectivement sous le nom d'OPEP+ et...

    vendredi 24 mai 2024 à 12:30

    Le pétrole s'affaisse en même temps que les espoirs de baiss…

    Londres: Les cours du pétrole reculaient vendredi, plombés par la perspective de taux d'intérêts élevés pendant plus longtemps aux États-Unis, et dans l'anticipation de la réunion...

    jeudi 23 mai 2024 à 21:05

    Le pétrole au plus bas depuis trois mois, craintes sur les t…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés jeudi pour la quatrième séance d'affilée, déprimés par les signes de résilience...

    jeudi 23 mai 2024 à 13:30

    Le pétrole grimpe, la Russie envisage de compenser sa surpro…

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi, portés par l'annonce que la Russie présentera à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep)...

    mercredi 22 mai 2024 à 21:00

    Le pétrole poursuit sa baisse, malgré le rebond de la demand…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont enchaîné une troisième séance consécutive de baisse, mercredi, sur un marché sans entrain, malgré...

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🔥 Proche-Orient : choc pétrolier possible si la situation venait à se dégrader

    Le mardi 24 octobre 2023

    Paris: Un nouveau choc pétrolier pourrait se produire en cas de dégradation de la situation au Proche-Orient, d'où proviennent un tiers des exportations mondiales d'or noir, a souligné mardi le directeur de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), Fatih Birol.

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite

    📈 Prévisions des prix du pétrole Brent et WTI en 2023/2024 selon les experts du secteur

    Le vendredi 22 septembre 2023

    Paris: Morgan Stanley a revu à la hausse ses prévisions trimestrielles pour les prix du pétrole Brent en 2023 et 2024, attribuant cette révision à un déséquilibre de l'offre provoqué par la prolongation des réductions de production de l'Arabie saoudite et de la Russie.

    Lire la suite