Menu
A+ A A-

Le pétrole hésite, le gaz européen se remet de son envolée

cours du petroleLondres: Les prix du gaz naturel européen reprenaient leur souffle jeudi après leur envolée de la veille, poussés par les menaces de grève en Australie dans d'importantes installations gazières, tandis que les cours du pétrole peinaient à trouver une direction claire.
Vers 10H30 GMT (12H30 HEC), le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, évoluait à 38,82 euros le mégawattheure (MWh), proche de son plus haut prix en près de deux mois atteint mercredi.

La veille, le TTF a bondi de plus de 28%, sa plus forte hausse en une séance depuis l'explosion des prix du gaz début 2022 provoquée par le début de la guerre en Ukraine et les craintes d'interruption d'approvisionnement en gaz russe du continent européen.

Les prix ont été poussés par des menaces de grève dans des installations australiennes de gaz naturel liquéfié (GNL) exploitées par le géant australien de l'énergie Woodside, mais aussi de Chevron.

"Cette hausse des prix reflète la probabilité que la grève se concrétise, impactant les approvisionnements en GNL pendant les vagues de chaleur en cours, malgré les vastes stocks de gaz en Europe", explique Zongqiang Luo, analyste chez Rystad Energy.

"Une telle grève pourrait perturber environ la moitié de la capacité d'exportation de GNL de l'Australie et inciter de nombreux acheteurs asiatiques à chercher leurs cargaisons ailleurs", comme sur le marché européen, poursuit l'analyste.

L'Australie est un important pays exportateur de gaz naturel liquéfié, représentant environ 20% de l'offre mondiale de GNL selon les analystes de DNB.

La presse financière a rapporté jeudi que Chevron et Woodside Energy ont déclaré tenir des discussions avec des syndicats pour éviter les grèves.


Côté pétrole, les deux références mondiales hésitaient jeudi, pris entre les données économiques décevantes venant de Chine et les réductions de l'offre des pays exportateurs, mais évoluaient toujours aux alentours de leurs plus hauts niveaux de l'année.

Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord, pour livraison en octobre, perdait 0,19% à 87,38 dollars, et son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.), pour livraison en septembre, baissait de 0,34% à 84,11 dollars.

"Les prix du pétrole se sont à nouveau stabilisés", commente Craig Erlam, d'Oanda, "les annonces récentes de l'Arabie saoudite et de la Russie" et les données économiques chinoises plus faibles se compensant.

L'Arabie saoudite a en effet annoncé la prolongation de ses réductions volontaires de production d'un million de barils par jour jusqu'à septembre, et la Russie une réduction de ses exportations de pétrole de 300.000 barils par jour.

Cette tension sur le marché pétrolier a permis d'"épargner" le pétrole "des difficultés économiques de la Chine cette semaine", alors qu'il s'agit traditionnellement d'un actif "très sensible aux fluctuations de l'économie chinoise", explique Stephen Innes, de SPI AM.

(c) AFP

Commenter Le pétrole hésite, le gaz européen se remet de son envolée



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 12 avril 2024 à 21:50

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    New York: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective d'une...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    vendredi 12 avril 2024 à 12:47

    Le pétrole soutenu par le risque géopolitique, le marché scr…

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le conflit...

    vendredi 12 avril 2024 à 11:21

    La croissance de la demande de pétrole continue de "s'e…

    Paris: L'appétit du monde pour le pétrole "continue de s'essouffler" sous l'effet de l'électrification du parc automobile et de la fin du...

    jeudi 11 avril 2024 à 16:10

    L'Opep maintient ses prévisions de progression de la demande…

    Vienne: L'appétit pour les transports, notamment aériens, devrait continuer à soutenir la demande mondiale d'or noir en 2024, indique jeudi l'Opep dans...

    jeudi 11 avril 2024 à 15:00

    Le pétrole oscille, entre le risque géopolitique et les stoc…

    New York: Les prix du pétrole hésitaient jeudi, pris entre les feux croisés de facteurs baissiers, comme la hausse des stocks hebdomadaires...

    jeudi 11 avril 2024 à 12:05

    Le pétrole grimpe avec le risque géopolitique malgré les sto…

    Londres: Les prix du pétrole progressaient jeudi, les investisseurs ayant les yeux rivés sur les possibles perturbations de l'approvisionnement en raison de...

    jeudi 11 avril 2024 à 10:35

    ExxonMobil réduit ses activités en France et supprime 677 em…

    Paris: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé jeudi une réduction de ses activités à Port-Jérôme (Normandie), qui "devrait entraîner la suppression...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    💶 Les plus grandes transactions dans le secteur du pétrole et du gaz depuis le début du siècle

    Le mercredi 11 octobre 2023

    Paris: La major américaine de l'énergie Exxon Mobil a déclaré qu'elle allait acquérir Pioneer Natural Resources dans le cadre d'une opération évaluée à 59,5 milliards de dollars, afin de plus que doubler sa présence dans le bassin permien, la plus grande zone de schiste des États-Unis.  Une fois l'opération réalisée, il s'agirait de la plus importante acquisition d'Exxon depuis celle de Mobil en 1998, qui s'élevait à 81 milliards de dollars. Voici les principales opérations réalisées dans le secteur mondial du pétrole et du gaz depuis les années 2000.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    Comment investir dans le pétrole ?

    Le jeudi 01 décembre 2022

    Le pétrole est la matière première par excellence de ces 150 dernières années... Cet or noir qui a permis l'incroyable évolution moderne que nous connaissons dans nos vies de tous les jours autant dans l'industrie que dans le transport, pour ne citer qu’eux. Essentiel à notre niveau de vie, rare car limité, donc cher, le pétrole n’en demeure pas moins la ressource primordiale vers la transition énergétique nouvellement entamée.Ne vous y trompez pas : le baril n’a pas fini de surprendre dans les années à venir, tant dans ses niveaux de prix...

    Lire la suite