Menu
A+ A A-

Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé la semaine sur une petite hausse, tirés par les craintes sur l'offre et la demande d'essence, celle-ci demeurant forte malgré les prix records.
Le prix du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en juillet a clôturé en hausse de 0,44% à 112,55 dollars.

Quant au West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) américain, il a lui gagné 2,74%, à 113,23 dollars.

Après un creux en milieu de semaine lié à l'appréhension d'un ralentissement économique majeur dans le monde, l'or noir a rebondi pour retrouver quasiment son niveau de lundi.

"C'est une nouvelle journée dans un marché incertain", a commenté James Williams, de WTRG Economics.

"Les risques sur l'offre continuent à tendre le marché et demeurent le principal facteur d'orientation", a fait valoir Bart Melek, dans une note. Il a notamment mentionné la perspective d'un embargo de l'Union européenne sur les importations russes, même si aucun accord n'a encore été trouvé.

Autre élément de surchauffe, selon Bart Melek, le fait que les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) continuent à produire des volumes sensiblement inférieurs à leurs objectifs officiels, déjà considérés comme insuffisants.

Par ailleurs, le brut est aussi entraîné par la fièvre qui agite l'essence et le gasoil. Les deux variétés de carburant enchaînent les records aux États-Unis, à l'approche du week-end férié de Memorial Day, dans une semaine, qui marque le début de la saison des grands déplacements en voiture.


"Le raffinage va augmenter un peu", pour répondre à l'accélération de la consommation, "mais on va bientôt arriver au maximum des capacités", prévient Bill O'Grady, responsable de la recherche chez Confluence Investment Management.

Les analystes de JPMorgan tablent désormais sur un gallon d'essence (3,78 litres) au-dessus de 6 dollars cet été, ce qui constituerait un nouveau bond de plus de 30% du prix à la pompe par rapport aux niveaux actuels, qui sont déjà records.

Toujours côté demande, le marché suit de près, selon Carsten Fritsch de Commerzbank, la sortie progressive de la Chine des confinements stricts, principalement à Shanghai, qui devrait engendrer un redémarrage de la consommation d'énergie.

(c) AFP

Commenter Le pétrole finit la semaine en hausse, tensions sur l'offre



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    📈 En janvier 2024, le prix du pétrole rebondit

    Le vendredi 16 février 2024

    En janvier 2024, le prix du pétrole en euros rebondit (+3,1 % sur un mois après ‑7,3 % en décembre 2023).

    Lire la suite