Menu
A+ A A-

Le pétrole plie sous la pression du variant Delta

prix du petrole Cours de clôtureCours de clôture: Les cours du pétrole ont continué de glisser vendredi pour la septième séance consécutive, secoués par les menaces qui planent sur la future demande de brut alors que le Covid-19 continue de se propager.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en octobre a fini à 65,18 dollars à Londres, en chute de 1,91% ou 1,27 dollar par rapport à la clôture de la veille.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le mois de septembre, dont c'était le dernier jour de cotation, a cédé 2,15% ou 1,37 dollar à 62,32 dollars.

"La liquidation a continué pour le septième jour d'affilée alors que le marché est saisi par la crainte que le variant Delta du Covid-19 va réduire la demande" de pétrole, a indiqué Andy Lipow.

"Le pétrole a du mal à panser les blessures infligées par les craintes du variant Delta et les inquiétudes concernant la vigueur de la reprise en Chine", expliquait à l'AFP Lukman Otunuga, analyste de FXTM.

La Chine, qui a partagé des chiffres économiques décevants en début de semaine, est un marché capital pour l'or noir puisqu'elle est le deuxième consommateur et le premier importateur de brut au monde.

"L'appréciation du dollar (de l'ordre de 1,25% sur la semaine face aux principales monnaies, ndlr) a également aggravé les difficultés du pétrole", a ajouté M. Otunuga.

Quand le billet vert se renforce, les prix des matières premières libellées dans cette devise en pâtissent.


"Le fait que la Fed ait indiqué qu'elle allait ralentir ses achats d'actifs s'est traduit par une montée du dollar ce qui met la pression sur les prix du pétrole et des matières premières", a ajouté Andy Lipow évoquant la diminution à venir du soutien de la Banque centrale américaine.

"Même la dernière baisse des stocks américains n'a pas pu redonner de l'élan au pétrole", note Ipek Ozkardeskaya, de Swissquote Bank.

Les réserves commerciales de pétrole brut aux États-Unis ont diminué la semaine dernière de 3,2 millions de barils, bien au-delà des attentes des analystes, selon le rapport hebdomadaire publié mercredi par l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA).

Signe moins positif pour la demande, les stocks d'essence en revanche ont augmenté de 700.000 barils alors que les analystes prévoyaient une baisse de 2 millions avec les déplacements de l'été.

Carsten Fritsch, de Commerzbank, considère que cette chute des prix, d'environ 7% sur la semaine pour les deux contrats de référence, est "exagérée".

"Les préoccupations sur la demande ne sont pour la plupart que dans l'esprit des acteurs du marché", reprend-il, et "malgré la nouvelle augmentation de la production de pétrole par l'OPEP+, le marché pétrolier n'est pas surapprovisionné, du moins pour le moment."

(c) AFP

Commenter Le pétrole plie sous la pression du variant Delta



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    ⛽️ Comment est fixé le prix des carburants ?

    Le dimanche 06 février 2022

    Paris: Des forages pétroliers à votre réservoir d’essence en passant par les raffineries, le pétrole subit de nombreuses transformations. Tout ce processus a un prix qui, avec d’autres coûts, impactent, d’une manière plus ou moins importante, le prix du carburant à la pompe. Alors comment est fixé le prix des carburants en France ?

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite