Menu
A+ A A-

Tokyo en légère hausse après la flambée du pétrole

prix du petrole TokyoTokyo: Après quatre séances consécutives de baisse, la Bourse de Tokyo démarrait vendredi sur une hausse modérée, soutenue par la remontée fulgurante des prix du pétrole la veille, qui avait dopé Wall Street en fin de séance.
L'indice vedette Nikkei s'appréciait de 0,66% à 17.936,09 points vers 01H10 GMT alors que l'indice élargi Topix prenait 0,88% à 1.341,58 points.

La Bourse de New York avait terminé jeudi dans le vert, encouragée par les prix du pétrole qui ont signé la plus forte progression de leur histoire sur une séance.

Les cours de l'or noir ont flambé sur des espoirs d'une fin prochaine de la guerre des prix que se livrent l'Arabie saoudite et la Russie, avec un Donald Trump désireux de jouer les arbitres.

Le président américain a fait miroiter jeudi sur Twitter une réduction "d'environ 10 millions de barils", voire 15 millions, de la production de la Russie et de l'Arabie saoudite, de quoi limiter le déséquilibre actuel du marché de l'or noir et soutenir les marchés boursiers.

La Bourse de Tokyo profitait également de la baisse du yen face au dollar, selon une note de Yoshihiro Ito, stratégiste en chef chez Osakan Online Securities.

Cependant l'élan à Tokyo pourrait être de courte durée, alors que les investisseurs au Japon sont toujours extrêmement préoccupés par le risque d'un confinement de la capitale japonaise face à la pandémie de coronavirus, a ajouté M. Ito, rappelant aussi que les perspectives pour l'économie mondiale demeuraient "sombres".

La plupart des secteurs d'activité étaient dans le vert sur le Nikkei, notamment les valeurs pétrolières, les fournisseurs d'électricité et de gaz, les valeurs financières et la santé.

VALEURS PÉTROLIÈRES REQUINQUÉES: les groupes pétroliers nippons étaient en nette hausse, profitant des espoirs d'une fin de la guerre des prix entre l'Arabie saoudite et la Russie avec l'intervention du président américain Donald Trump. Idemitsu Kosan gagnait 4,32% à 2.561 yens, JXTG Holdings 3,62% à 380,8 yens et Inpex 6,1% à 653,6 yens.

Le yen se repliait face au dollar, à raison d'un dollar pour 108,01 yens vers 01H10 GMT, contre 107,91 yens jeudi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise était en revanche quasi stable face à l'euro, qui s'échangeait pour 117,12 yens contre 117,16 yens la veille.

La monnaie européenne était toujours en baisse face au dollar, à raison d'un euro pour 1,0843 dollar contre 1,0858 dollar jeudi à 21H00 GMT.

Du côté du pétrole, après leur bond historique de plus de 20% la veille, les cours refluaient vendredi en Asie. Vers 01H00 GMT le baril de brut américain WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. cédait 5,09% à 24,03 dollars et celui du baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord perdait 1,87% à 29,38 dollars.

(c) AFP

Commenter Tokyo en légère hausse après la flambée du pétrole



    Communauté prix du baril


    Le pétrole en Asie

    mardi 04 avril 2023

    Tokyo en mini-hausse, le pétrole se stabilise

    Tokyo: La Bourse de Tokyo évoluait en légère hausse mardi matin, ralentie par le bond des prix du pétrole la veille qui...

    mercredi 06 avril 2022

    Les raffineurs d'État chinois évitent les nouveaux échanges …

    Pékin: Les raffineurs d'État chinois honorent les contrats pétroliers russes existants mais évitent d'en conclure de nouveaux malgré des remises importantes, répondant...

    jeudi 31 mars 2022

    Chine: forte hausse des bénéfices des groupes pétroliers

    Pékin: Les géants chinois du pétrole Sinopec, PetroChina et Cnooc ont dégagé en 2021 des bénéfices en forte hausse, galvanisés par la...

      Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 29 mai 2024 à 21:40

    Les cours du pétrole se tassent alors que les taux obligatai…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole, qui dans un premier temps ont poursuivi leur hausse mercredi, poussés par les risques géopolitiques...

    mercredi 29 mai 2024 à 19:00

    🔎 Analyse du rachat de Marathon Oil par Conocophillips pour …

    New York: L'industrie pétrolière et gazière américaine poursuit sa consolidation avec une nouvelle fusion d'envergure: le géant Conocophillips a dévoilé mercredi une...

    mercredi 29 mai 2024 à 18:20

    🌍 ExxonMobil soutenu par ses actionnaires, après une controv…

    New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont reconduit mercredi lors de leur assemblée générale la totalité du conseil d'administration du géant américain du...

    mercredi 29 mai 2024 à 14:20

    🇺🇸 Conocophillips rachète Marathon Oil pour 22,5 milliards d…

    New York: Le géant pétrolier américain Conocophillips a annoncé mercredi vouloir racheter la totalité de son concurrent Marathon Oil, une opération qui...

    mercredi 29 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole monte avec le risque géopolitique avant l'Opep+

    Londres: Les prix du pétrole poursuivent leur progression mercredi, poussés par le risque géopolitique au Moyen-Orient avec une attaque de navire marchant...

    mercredi 29 mai 2024 à 10:20

    🛢️ La demande mondiale de pétrole atteindra son pic dans 10 …

    New York: D'après les analystes de Goldman Sachs, la demande mondiale de pétrole continuera de croître au moins pendant la prochaine décennie...

    mercredi 29 mai 2024 à 08:40

    🌍 Exxonmobil ou les écologistes: les actionnaires à l'heure …

    New York: Les actionnaires d'Exxonmobil vont avoir l'occasion lors de leur assemblée générale mercredi de montrer ce qu'ils pensent de la manière...

    mardi 28 mai 2024 à 22:55

    Le pétrole monte, entre réunion de l'Opep+ et tensions géopo…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont grimpé mardi, aiguillonnés par la prochaine réunion de l'OPEP+ sur les coupes de production et...

    mardi 28 mai 2024 à 16:30

    Le pétrole monte, poussé par les tensions géopolitiques au M…

    New York: Les prix du pétrole montent mardi, poussés par les tensions géopolitiques au Moyen-Orient, Israël multipliant les frappes sur Rafah et...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    📈 L'Opep+ garde son cap pour soutenir les prix du pétrole

    Le mercredi 04 octobre 2023

    Vienne: Un panel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole et de leurs alliés (Opep+) a recommandé mercredi de maintenir la stratégie actuelle de baisse de production, renforcée par les coupes saoudiennes et russes, dans le but de soutenir les cours.

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite