Menu
A+ A A-

Le pétrole se reprend, porté par l'annonce d'un déploiement américain en Arabie saoudite

prix du petrole SaouditeCours de clôture: Les prix du pétrole ont fini proches de l'équilibre jeudi, effaçant la majeure partie de leurs pertes en fin de séance après l'annonce par le Pentagone de l'envoi de soldats et de missiles en Arabie saoudite.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé à 62,74 dollars à Londres, en hausse de 0,6% (ou 35 cents) par rapport à la clôture de mercredi.

À New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour la même échéance s'est établi à 56,41 dollars, soit 0,1% (ou 8 cents) de moins que la veille.

Les États-Unis vont envoyer 200 militaires et des missiles Patriot en Arabie saoudite "à la lumière des attaques récentes" attribuées par Washington à Téhéran, a annoncé jeudi le Pentagone.

"Ce déploiement renforcera la défense aérienne et antimissile du royaume contre les infrastructures militaires et civiles cruciales", a déclaré un porte-parole du ministère.

Une attaque de drones et missiles de croisière il y a deux semaines avait remis en question la sécurité des installations pétrolières en Arabie saoudite, premier exportateur mondial.

En recul avant l'annonce américaine, les cours de l'or noir sont brusquement repartis de l'avant avec une hausse plus prononcée pour le WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie..

Le pétrole avait baissé en début de séance, suivant une tendance de correction "pour revenir aux cours antérieurs" à l'attaque, selon Craig Erlam, analyste chez OANDA.

Les cours de l'or noir avaient également été affectés par la publication d'une lettre d'un lanceur d'alerte qui accuse la Maison Blanche d'avoir voulu garder secret un appel au cours duquel le président américain a demandé à son homologue ukrainien d'enquêter sur un rival politique.

Mais la faible probabilité d'un aboutissement de la procédure de destitution de Donald Trump, lancée par les démocrates, ne semblait pas trop inquiéter les investisseurs.

"Quand les chances de destitution se réduisent, le marché monte grâce à une corrélation inversée. Plutôt que de craindre une procédure longue et clivante, le marché peut se concentrer sur certains des succès du président Trump", notamment en matière économique, selon Phil Flynn de Price Futures Group.

La veille, les cours de l'or noir avaient reculé, lestés par un rapport de l'Agence américaine d'information sur l'Énergie (EIA) indiquant une nouvelle hausse des stocks de brut aux États-Unis.

Selon l'EIA, lors de la semaine achevée le 20 septembre, les réserves commerciales américaines de brut ont augmenté de 2,4 millions de barils pour s'établir à 419,5 millions, alors que les analystes anticipaient une baisse.

Cette hausse a été notamment alimentée par le taux d'utilisation des raffineries américaines, en recul pour la deuxième semaine d'affilée.

(c) AwP

Commenter Le pétrole se reprend, porté par l'annonce d'un déploiement américain en Arabie saoudite



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📈 Actions du pétrole en hausse, malgré le repli du baril 📉

    Le lundi 12 février 2024

    Paris: Le prix du baril baisse depuis 2022. Par contre, les actions des producteurs de pétrole grimpent. Henry Bonner vous présente dans son dossier spécial les raisons de sa confiance dans les actions du pétrole, sa "transaction de la décennie".

    Lire la suite

    🔎 Qu'est-ce que l'OPEP+ et quel est son impact sur les prix du pétrole ?

    Le lundi 20 novembre 2023

    Paris: L'OPEP+, coalition entre les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et d'autres producteurs majeurs tels que la Russie, exerce une influence majeure sur les marchés pétroliers mondiaux. Explorons le rôle de l'OPEP+ et analysons son impact significatif sur les fluctuations des prix du pétrole.

    Lire la suite

    📊 Pourquoi le baril devrait rester cher pour des années

    Le jeudi 24 novembre 2022

    La semaine dernière, le prix du gaz pour livraison immédiate est descendu dans le négatif pendant quelques minutes… Le gaz arrive en quantité inédite par mer. En raison du manque de capacité des infrastructures, et les soucis dans l'industrie, le gaz ne trouve pas du tout d’acheteur en ce moment. Mais le pétrole offre un marché différent. Il a besoin de moins d’infrastructures que le gaz (plus dur à transporter et à décharger). Pour cette raison, le pétrole n’a pas connu les fluctuations du même niveau que celles du gaz cette...

    Lire la suite