Menu
A+ A A-

Le pétrole recule un peu, l'Opep+ s'accorde sur une date de réunion

prix du petrole LondresLondres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens dans un marché paisible, à moins de deux semaines de la prochaine réunion de l'Opep et de ses partenaires, qui se sont accordés sur une date au dernier moment.
Vers 10H00 GMT (12H00 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en août valait 61,73 dollars à Londres, en baisse de 41 cents par rapport à la clôture de mardi.

A New York, le baril américain de WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie. pour le contrat de juillet cédait 7 cents à 53,83 dollars.

Les réunions de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) prévues les 25 et 26 juin à Vienne ont été reprogrammées aux 1er et 2 juillet, a annoncé mercredi l'organisation après plusieurs semaines de tractations internes et avec ses partenaires.

Ces réunions suivront donc de près celles du G20, où le président américain Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping devraient se rencontrer, a souligné Craig Erlam, analyste chez Oanda.

"La guerre commerciale est le plus grand danger pour l'économie mondiale en ce moment et elle a conduit à des révisions à la baisse des perspectives de la demande de pétrole, ce qui pèse sur les prix", a-t-il détaillé.

Les perspectives d'accord entre les deux plus grandes économies mondiales pourraient donc jouer sur la décision de l'OPEP+ de renouveler ou non son accord de limitation de la production au deuxième semestre.

Dans ce contexte chargé pour le marché du pétrole, les données hebdomadaires officielles sur les réserves américaines, qui seront publiées à 14H30 GMT par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA), retenaient un peu moins l'attention des investisseurs que d'habitude.

Pour la semaine achevée le 14 juin, les analystes tablent sur une baisse des réserves de brut de 1,25 million de barils, sur une hausse des stocks d'essence de un million de barils, et sur une augmentation des stocks d'autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole) de 800.000 barils, selon la médiane d'un consensus compilé par Bloomberg.

La fédération professionnelle American petroleum institute (API), qui publie ses données de façon indépendante le mardi soir, a fait état d'une baisse de 812.000 barils des stocks de brut.

Cette baisse ne suffit cependant pas à apaiser les craintes d'un surplus d'offre "vu les hausses très importantes qui ont été enregistrées ces dernières semaines", a commenté Carsten Fritsch, analyste chez Commerzbank.

(c) AwP

Commenter Le pétrole recule un peu, l'Opep+ s'accorde sur une date de réunion



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    lundi 15 avril 2024 à 22:00

    Le pétrole baisse après une attaque iranienne sur Israël lar…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi après une attaque de l'Iran contre Israël largement déjouée avec l'aide...

    lundi 15 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole en baisse, le marché croit à la désescalade malgr…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient lundi, malgré l'attaque de l'Iran contre Israël pendant le weekend, le marché tablant sur une désescalade...

    vendredi 12 avril 2024 à 21:40

    Le pétrole à un sommet de plus de cinq mois, le Moyen-Orient…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole sont montés vendredi à un sommet de plus de cinq mois, dopés par la perspective...

    vendredi 12 avril 2024 à 16:57

    Le pétrole au plus haut depuis octobre, le marché scrute les…

    Londres: Les prix du pétrole grimpaient vendredi, soutenus par le risque géopolitique, les investisseurs craignant des perturbations de l'approvisionnement mondial si le...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite