Menu
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant les stocks aux USA

prix du petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, dans un marché pessimiste avant les chiffres hebdomadaires du gouvernement américain sur l'offre aux Etats-Unis, et après un rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).
Vers 14H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre perdait 1,02 dollar à 41,91 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà cédé plus d'un dollar la veille.

Si l'on est sous pression, c'est manifestement parce que l'on attend aujourd'hui des chiffres importants sur les stocks aux Etats-Unis, a jugé Bob Yawger, de Mizuho Securities.

Le département américain de l'Energie publiera à 16H00 GMT son rapport hebdomadaire sur l'état de l'offre américaine, au sujet duquel le marché a déjà été encouragé au pessimisme mercredi.

La fédération professionnelle Americain Petroleum Institute (API) avait en effet fait état d'une hausse de plus de six millions de barils des stocks de brut, nettement plus importante que prévu, pour la semaine achevée au 6 novembre.

De leur côté, les experts interrogés par l'agence Bloomberg se montrent plus optimistes en ne prévoyant une hausse de 1,3 million de barils de ces réserves.

On peut largement penser que l'on dépassera les attentes d'une hausse d'un million de barils, a néanmoins estimé M. Yawger.

Théoriquement, on pourrait battre un record aujourd'hui, les stocks n'étant actuellement qu'à huit millions de barils de leur niveau historiquement le plus élevé, a-t-il prévenu. Donc, c'est le pessimisme qui domine.

Sur un plan plus favorable, les experts de Bloomberg estiment que les réserves d'essence ont baissé de 1 million de barils la semaine dernière, tout comme les stocks de produits distillés (diesel, fioul de chauffage, kérosène, etc.).

Le marché reste dans l'ensemble déprimé par le niveau élevé de l'offre, aux Etats-Unis, en Russie et dans l'Opep, qui n'a guère soutenu le moral des investisseurs en publiant jeudi son rapport mensuel.

A trois semaines de sa prochaine réunion, le cartel, qui contribue à la déprime des cours en s'abstenant depuis un an d'abaisser son plafond théorique de production, a maintenu inchangées par rapport au mois précédent ses prévisions de demande et d'offre de brut pour 2015 et 2016.

De plus, des responsable saoudiens et koweïtiens ont tenus des propos qui ne laissent pas présager de changement de l'actuelle stratégie de l'Opep, c'est-à-dire la défense de ses parts de marchés quand bien même cela supposerait d'accepter de bas prix, ont conclu les experts de Commerzbank.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York avant les stocks aux USA


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    mercredi 14 novembre 2018 à 11:42

    Pétrole: l'AIE voit la progression des stocks d'un bon oeil …

    Paris: L'Agence internationale de l'énergie (AIE) a confirmé mercredi ses prévisions de croissance de la demande de pétrole et jugé favorablement la...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite