Menu
A+ A A-

Le pétrole baisse sous la pression d'une hausse probable des stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole repartaient à la baisse mercredi en cours d'échanges européens, avant la publication officielle des stocks de brut américains, estimés à la hausse par les analystes.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 56,45 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,46 dollar par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 1,79 dollar à 51,26 dollars.

Les cours de l'or noir étaient sous pression mercredi, toujours plombés par une surabondance d'offre à court terme, après avoir pourtant frôlé les 60 dollars le baril pour le Brent mardi, un niveau plus atteint depuis la fin du mois de décembre.

Le rebond de ces derniers jours avait été soutenu principalement par les premiers signes d'un éventuel redressement de l'offre, favorisant le retour des investisseurs pariant sur une hausse des cours sur les marchés.

Le nombre de plateformes en activité aux États-Unis a en effet fortement baissé la semaine finissant le 30 janvier, et 242 plateformes de plus ont été fermées par rapport à la même période l'année dernière, selon la compagnie de services pétroliers Baker Hughes.

Les géants pétroliers comme BP, Shell, Exxon et Total ont également annoncé des coupes dans leurs budgets d'investissement qui devraient se traduire par une réduction de l'offre dans le futur.

La compagnie pétrolière nationale chinoise CNOOC a également fait part de son attention de réduire fortement ses dépenses d'investissements en 2015, selon les analystes de Commerzbank.

Les coupes budgétaires des producteurs et la baisse du nombre de plateformes aident, même si l'impact (sur les cours) pour l'année 2015 est exagéré, prévenaient les analystes de Morgan Stanley.

La surabondance d'offre est considérable à court-terme comme l'illustrent bien l'augmentation rapide des stocks de brut américains, soulignait Commerzbank.

Les investisseurs attendaient donc avec prudence mercredi les données hebdomadaires officielles sur les réserves de pétrole des États-Unis publiées par le département américain de l'Énergie (DoE). Une forte hausse des stocks serait de nature à tirer les cours vers le bas dans un marché déjà excédentaire.

Selon les analystes interrogés par l'agence Bloomberg, les stocks de brut auraient augmenté de 3,9 millions de barils, tandis que les réserves d'essence et les stocks de produit distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) auraient respectivement diminué de 450.000 barils et 1,2 million de barils.







Commenter Le pétrole baisse sous la pression d'une hausse probable des stocks américains



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 22 mai 2024 à 17:00

    🛢️ USA: hausse des stocks de pétrole brut, mais la demande d…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks américains de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière, selon des chiffres...

    mercredi 22 mai 2024 à 12:20

    Le pétrole fond avec les premières données sur les stocks am…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mercredi après de premières données faisant état d'une augmentation des stocks de pétrole aux États-Unis, quand les...

    mardi 21 mai 2024 à 22:21

    L'administration Biden va vendre des réserves d'essence: le …

    Cours de clôture: Les prix du pétrole se sont repliés mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique tandis que l'administration américaine a...

    mardi 21 mai 2024 à 11:55

    Le pétrole glisse, ignorant le risque géopolitique au Moyen-…

    Londres: Les prix du pétrole baissaient mardi, les investisseurs s'accommodant du risque géopolitique et se concentrant sur l'absence de ruptures d'approvisionnement, les...

    mardi 21 mai 2024 à 11:08

    Nouvelle plainte à Paris contre TotalEnergies

    Paris: Trois ONG et huit personnes issues du monde entier ont déposé plainte mardi à Paris contre le géant pétrolier français TotalEnergies...

    lundi 20 mai 2024 à 21:10

    Le pétrole recule, la demande inquiète, pas l'offre

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé lundi, passant outre le décès accidentel du président iranien pour se concentrer davantage...

    lundi 20 mai 2024 à 12:25

    Le pétrole fléchit, les investisseurs scrutent le Moyen-Orie…

    Londres: Les prix du pétrole ont inversé leur tendance lundi, fléchissant légèrement, les investisseurs restant attentifs et prudents face aux développements au...

    samedi 18 mai 2024 à 15:00

    💶 Pétrole : maintien des financements, grâce aux rendements

    Analyse: Selon l’Agence internationale de l’énergie, les scénarios d’élimination du pétrole et du gaz (et la neutralité en émissions de carbone) requiert bien...

    vendredi 17 mai 2024 à 22:31

    Pétrole: les feux près des sables bitumineux du Canada font …

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi, après une journée en dents de scie, poussés notamment par...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 13 mai 2024 JPMorgan, l'une des plus grandes banques américaines, est le premier soutien financier mondial des énergies fossiles, avec un investissement d'environ 41 milliards de dollars l'année dernière, représentant une augmentation de 5,4 %.

    🇺🇸 Le pétrole, premier produit d'exportation des États-Unis en 2023 ?

    Le mardi 17 octobre 2023

    New York: Le pétrole est en train de marquer un tournant historique, devenant pour la première fois la principale exportation des États-Unis cette année, illustrant l'influence croissante de la production et des exportations pétrolières américaines sur le marché mondial du pétrole.

    Lire la suite

    La course aux 100 dollars le baril de pétrole Brent est lancée

    Le jeudi 28 septembre 2023

    Paris: Alors que la hausse des prix du pétrole se poursuivait jeudi après l'envol affiché la veille au soir, le baril de Brent de la mer du Nord a désormais lancé la course vers les 100 dollars. L'or noir se négocie actuellement à ses plus hauts niveaux depuis près d'un an.

    Lire la suite

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite