Menu
A+ A A-

Le pétrole en baisse avant les stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole baissaient en cours d'échanges européens mais se maintenaient toujours au-dessus du seuil psychologique des 60 dollars pour le baril de Brent, tandis que le marché restait prudent avant les stocks de pétrole américains.
Vers 11H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 60,78 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 91 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 92 cents à 56,19 dollars.

Le pétrole a vécu une semaine relativement positive en restant au-dessus des 60 dollars le baril (pour le Brent), notait Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

Mais le fait que le marché soit réduit à trouver positif le fait que le baril de pétrole ne chute pas plus bas que ses plus bas niveaux en cinq ans atteints la semaine dernière, est révélateur de la faiblesse qui entoure la matière première à la fin de l'année 2014, ajoutait M. Campbell.

Les cours du pétrole ont dû faire face à un barrage de mauvaise nouvelles cette semaine avec notamment l'annonce de l'Arabie saoudite sur l'impossibilité de réduire leur production, même si les prix tombaient à 20 dollars le baril, commentait Fawad Razaqzada analyste chez Forex.com.

Les cours du pétrole ont été aidés ces derniers jours par des prises de bénéfices, mais les prix sont toujours sous pression à cause du manque de demande, soulignait-il à l'AFP.

L'or noir reste également sous la pression d'un dollar toujours soutenu par le renforcement des attentes d'une normalisation prochaine de la politique monétaire américaine après la révision en forte hausse de la croissance américaine à l'automne.

Le Produit intérieur brut (PIB) des États-Unis a augmenté de 5% en rythme annualisé de juillet à septembre, ce qui représente une révision en hausse de 1,1 point de pourcentage par rapport à la deuxième estimation (3,9%). C'est le rythme d'expansion le plus fort depuis le 3e trimestre 2003.

La forte hausse du PIB (américain) renforce la possibilité d'une hausse des taux d'intérêt à la mi-2015, ce qui va soutenir le dollar et mettre des bâtons dans les roues à la reprise des cours du brut, soulignait Olivier Jakob analyste chez Petromatrix.

L'annonce des stocks de brut américain mercredi devrait être très surveillée en l'absence d'autres indicateurs. Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones, les stocks de brut auraient baissé de 1,8 million de barils, tandis que les réserves d'essence auraient augmenté de 400.000 barils et les stocks de produit distillés auraient baissé de 900.000 barils.

Les stocks américains vont certainement faire bouger le marché à la baisse mercredi en cas de hausse inattendue des réserves de brut ou d'une baisse plus faible qu'escomptée, car les opérateurs de marchés sont peu nombreux à la veille de noël, ajoutait M. Razaqzada

cv/acd/mcj

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

CAMPBELL SOUP COMPANY







Commenter Le pétrole en baisse avant les stocks américains


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Trump ignore les critiques et salue l'aide de l'Arabie saoud…

    Washington: Donald Trump a balayé mercredi les critiques l'accusant de blanchir le pouvoir saoudien suspecté d'avoir orchestré le meurtre du journaliste Jamal...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite