Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à l'ouverture à New York, stimulé par la Fed

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont poursuivi leur rebond jeudi à New York, profitant de l'accueil favorable par les marchés de la décision de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), dans une actualité encourageant plutôt à la hausse.
Vers 14H05 GMT, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en janvier prenait 53 cents à 57,00 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Depuis le début de semaine, les cours du brut ont interrompu leur chute, au cours de laquelle ils ont perdu près de la moitié de leur valeur depuis la mi-juin, et ils ont rebondi mercredi après le communiqué de la Fed et une baisse des stocks américains, notamment d'essence.

Manifestement, la Fed a donné beaucoup d'élan à la Bourse hier, Wall Street finissant en forte hausse, et le marché du pétrole a suivi, a remarqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Les investisseurs ont été encouragés par la décision de la Fed de conserver ses taux d'intérêt inchangés afin de soutenir la reprise économique.

La présidente de la Fed Janet Yellen a également précisé que l'influence à la baisse sur les prix en général de la chute des prix du pétrole était temporaire, ajoutant que le sévère repli des cours mondiaux du pétrole était globalement positif pour l'économie des États-Unis, et devrait doper le pouvoir d'achat des ménages américains.

Par ailleurs, plusieurs autres informations ont encouragé le marché à la hausse, a ajouté Phil Flynn. L'Etat de New York a interdit la technique de la fracturation hydraulique (qui permet d'exploiter des gisements de pétrole de schiste), ce qui annonce une baisse de la production.

Il a également cité l'introduction d'un taux d'intérêt négatif par la Banque nationale suisse (BNS), notant que la mesure stimule un peu le marché, et la normalisation des relations entre les Etats-Unis et Cuba, qui laisse espérer de nouveaux consommateurs pour la production américaine.

Les Etats-Unis et Cuba ont engagé mercredi un rapprochement spectaculaire après des décennies de tensions héritées de la Guerre froide, suscitant l'espoir des Cubains sur l'île, avec les promesses d'un rétablissement des relations diplomatiques et d'une plus grande coopération économique.

La hausse des cours a vraiment commencé quand (le président américain) Barack Obama a annoncé la levée des sanctions économiques contre Cuba, a renchéri Carl Larry de Frost & Sullivan. Ca, c'est vraiment important. Même si Cuba n'est pas le plus important importateur de pétrole, (les Etats-Unis) vont sûrement prendre la place du Venezuela, comme fournisseur.

Dans ce contexte, le marché semblait faire passer au second plan l'attitude de l'Arabie saoudite, qui a réitéré son refus de réduire son offre de brut, mais s'est dite optimiste pour l'avenir.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), dont est membre Ryad, a décidé fin novembre de garder son plafond de production à 30 millions de barils par jour (mbj), ce qui a largement contribué à la baisse des cours.








Commenter Le pétrole monte à l'ouverture à New York, stimulé par la Fed

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 16:14

Le pétrole baisse, lesté par le renforcement du dollar

Londres: Les cours du pétrole baissaient mercredi à l'approche de la fin des échanges européens, le renforcement du dollar effaçant les effets...

mercredi 21 février 2018 à 12:16

Le pétrole baisse en raison de la fermeté du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient en cours d'échanges européens, plombés par la hausse du dollar et malgré des commentaires encourageants de...

mercredi 21 février 2018 à 09:30

Pétrole: la Norvège produit moins que prévu en janvier

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté moins que prévu en janvier, selon des...

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En janvier 2018, le prix du pétrole accélère

Le mercredi 21 février 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En janvier 2018, le prix du pétrole en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre). Les prix en euros des autres matières premières importées se redressent légèrement (+0,2 %), après une baisse modérée en décembre (−0,7 %). Le prix du pétrole accélère En janvier 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+4,1 % après +1,8 % en décembre), à 57 € en moyenne par baril. La hausse de janvier est plus marquée en dollars (+7,3 % après +2,7 %), l'euro s'étant de nouveau...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite