Menu
RSS
A+ A A-

Le brut ouvre en petite baisse à New York, en manque d'élan

prix-du-petroleNew York : Les prix du pétrole se repliaient un peu vendredi à l'ouverture à New York, sur un marché qui se maintenait à des niveaux élevés face aux tensions géopolitiques persistantes, mais qui ne trouvait pas de nouvel élan.

Vers 13H10 GMT/14h10 HEC, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en mai s'échangeait à 105,36 dollars, en repli de 24 cents par rapport à la veille.

L'actualité soutenant le marché "est la même depuis quelques jours, il n'y a rien de neuf, le marché adopte un mode d'attente", a expliqué Tom Bentz, de BNP Paribas.

Le baril à New York restait à quelques encablures de son plus haut de la semaine (106,69 dollars) et non loin du pic atteint début mars (106,95 dollars, un plus haut depuis 2008).

"La poursuite des combats en Libye et les manifestations dans d'autres pays arabes apportent toujours du soutien aux prix du pétrole, même s'il n'y a pas d'impulsion supplémentaire actuellement pour de nouvelles hausses de prix", ont observé les analystes de Commerzbank.

La situation en Afrique du Nord et au Moyen-Orient poussait Tom Bentz à considérer que la tendance restait "positive" pour les prix.

Plusieurs centaines de milliers de militants pro et anti-régime se faisaient face vendredi à Sanaa au Yémen, alors que la coalition internationale continuait à bombarder les forces du colonel Kadhafi en Libye et que de nouvelles manifestations avaient lieu en Syrie.

Les investisseurs s'inquiétaient également du sort de Bahreïn, situé entre l'Arabie saoudite et l'Iran, et où de nouvelles manifestations étaient annoncées pour vendredi, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Le marché continuait de surveiller la situation au Japon, où le Premier ministre a reconnu que la situation restait "imprévisible" à la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, où les travaux s'éternisaient.

Toutefois plusieurs raffineries du pays ont rouvert.

"Une capacité de raffinage d'environ 700'000 barils par jour revient sur le marché, même si une capacité d'environ 600'000 barils par jour reste hors service. Une partie de cette source de demande en pétrole brut va commencer à revenir à un moment donné", a noté Tom Bentz.

rp

(AWP/25 mars 2011 14h40)

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 juin 2018 à 07:07

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient jeudi en Asie, plombés par les perspectives de voir l'Opep augmenter ses seuils de production.

mercredi 20 juin 2018 à 22:32

Le pétrole lesté à Londres par l'Opep, porté à New York par …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a reculé mercredi à Londres alors qu'abondent les spéculations à l'approche d'un important sommet entre l'Organisation des...

mercredi 20 juin 2018 à 18:42

"La raison l'emportera" à l'Opep, selon l'Arabie s…

vienne: Le ministre de l'Energie saoudien s'est montré mercredi optimiste sur ses chances de convaincre l'Opep de revoir à la hausse ses...

mercredi 20 juin 2018 à 16:52

USA: les stocks de brut chutent, ceux de produits raffinés m…

New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont baissé deux fois plus fortement que prévu la semaine dernière, tandis que...

mercredi 20 juin 2018 à 16:29

Corruption au Nigeria: Eni et Shell cités comme "respon…

milan: Le procès des compagnies pétrolières Eni et Shell, pour corruption lors de l'attribution d'un contrat pour un bloc offshore au Nigeria...

mercredi 20 juin 2018 à 16:08

Le pétrole en hausse, l'Iran et l'Arabie saoudite jouent leu…

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions...

mercredi 20 juin 2018 à 15:30

L'Iran et l'Arabie saoudite campent sur leurs positions avan…

Vienne: L'Arabie saoudite a plaidé mercredi en faveur d'une augmentation de la production de pétrole de l'Opep, avant une réunion du cartel...

mercredi 20 juin 2018 à 12:58

Pétrole: la Libye perd des milliards de dollars en raison de…

Tripoli: Le patron de la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC) Mustafa Sanallah déplore, dans un entretien à l'AFP, des milliards de...

mercredi 20 juin 2018 à 12:25

Le pétrole remonte après un commentaire de l'Iran

Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, alors que l'Iran a indiqué ne pas croire à un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite