Menu
A+ A A-

Le brut ouvre en hausse à New York, mais reste focalisé sur l'Europe

prix-du-petrole New York New York : Les prix du pétrole ont ouvert en légère hausse lundi à New York, le marché restant suspendu à la situation en Europe, entre inquiétude pour l'Italie dans le dossier de la crise de la dette et indicateurs économiques toujours très ternes sur le Vieux continent.

Vers 14H20 GMT/15h20 HEC, le baril de "light sweet crude" pour livraison en décembre avançait à 94,72 dollars sur le New York Mercantile Exchange, en hausse de 46 cents par rapport à la clôture de vendredi.

"Il y a beaucoup d'inquiétude autour du dossier de la dette italienne, en plus de statistiques très faibles en Europe, avec le recul de 0,7% des ventes de détail en septembre" dans la zone euro, a résumé Bart Melek, stratège chez TD Securities.

Après avoir empoisonné les marchés la semaine dernière, la crise politique en Grèce semble en voie de résolution avec la conclusion d'un accord dimanche soir entre les deux principaux partis politiques pour former un gouvernement d'unité nationale chargé de mettre en oeuvre le plan européen anti-crise.

L'attention s'est cependant déplacée sur l'Italie, la troisième économie de la zone euro, qui voit les taux de ses obligations s'envoler à des niveaux historiques.

"Le manque de confiance envers la dette italienne pousse les taux à des niveaux record", a souligné Matt Smith de Summit Energy (groupe Schneider Electric).

En outre, l'économie européenne ne parvient pas à rebondir, faisant craindre à nombre d'analystes que les 27 ne plongent en récession.

Un nouvel indicateur est venu renforcer ces inquiétudes lundi: les ventes de détail dans la zone euro ont reculé en septembre de 0,7% par rapport à août, mois où elles avaient progressé de 0,1%, selon Eurostat.

Comparé à septembre 2010, les ventes de détail dans la zone euro ont enregistré une baisse de 1,5%.

"Franchement, je ne m'attends pas à de bonnes nouvelles pour le marché pétrolier", a confié Bart Melek. "Il n'y a pas beaucoup d'indicateurs majeurs qui vont être publiés dans les prochains jours et globalement, le marché va réagir aux informations sur l'Italie et la Grèce".

"Le marché espère obtenir des indications sur la direction à prendre" avec la publication cette semaine des rapports mensuels des trois grandes agences énergétiques mondiales, l'Agence gouvernementale américaine d'information sur l'Energie (EIA) mardi, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) mercredi et l'Agence internationale de l'Energie (AIE) jeudi, a souligné de son côté Matt Smith.

rp



(AWP / 07.11.2011 15h36)


Commenter Le brut ouvre en hausse à New York, mais reste focalisé sur l'Europe


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 16 novembre 2018 à 21:52

    Le pétrole chute pour la sixième semaine de suite

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en ordre dispersé vendredi, n'empêchant toutefois pas une sixième chute hebdomadaire de suite...

    vendredi 16 novembre 2018 à 16:14

    Le pétrole monte sans effacer ses pertes sur la semaine

    Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:45

    Bagdad et les Kurdes vont reprendre l'exportation en Turquie…

    Kirkouk (irak): Le gouvernement fédéral et le Kurdistan irakiens se sont mis d'accord pour reprendre l'exportation vers la Turquie du pétrole de...

    vendredi 16 novembre 2018 à 14:37

    Allemagne : les interdictions de diesel relèvent de l'"…

    Berlin: Les interdictions de circulation en Allemagne de véhicules diesel trop polluants, en particulier sur l'autoroute, relèvent de "l'autodestruction" de la prospérité...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:32

    Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

    Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens pour leur troisième séance d'affilée mais restaient en baisse sur la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 12:26

    Niger: nouvelle découverte de pétrole à la frontière avec l…

    Niamey: Le Niger a confirmé jeudi soir la découverte par la société algérienne Sonatrach d'un nouveau bassin pétrolier à Kafra, à la...

    vendredi 16 novembre 2018 à 10:26

    "Gilets jaunes": une "manifestation de solida…

    Paris: La députée Delphine Batho, nouvelle présidente de Génération écologie, a considéré vendredi que manifester avec les "gilets jaunes" contre les taxes...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:58

    GNL: Total espère finaliser en 2019 un accord sur un projet …

    Port moresby: Total espère finaliser au début 2019 un accord pour le développement d'un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) en Papouasie-Nouvelle-Guinée...

    vendredi 16 novembre 2018 à 04:40

    Le pétrole continue de monter en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse en Asie vendredi après avoir dégringolé pendant un moment mais restaient sous pression du...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite