Menu
RSS
A+ A A-

Hausse confortée, pétrole dopé par le plan européen et le PIB américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole confortaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, gagnant autour de 3 dollars, dopés par l'adoption d'un plan destiné à mettre un terme à la crise des dettes dans la zone euro et l'annonce d'une croissance américaine plus forte que prévue.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 111,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3,02 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 2,93 dollars à 93,14 dollars.

"Après les incertitudes et la grosse nervosité dans les échanges ces dernières semaines, le marché semble enfin trouver un certain répit", alors que se multipliaient "les signes d'optimisme" autant en Europe qu'aux Etats-Unis, soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Ainsi, à l'instar des places boursières et des autres marchés de matières premières, les cours du pétrole ont vigoureusement rebondi, profitant de l'enthousiasme des investisseurs après le sommet européen de la veille.

A l'issue de dix heures de tractations, les Etats de la zone euro se sont accordés sur une réduction drastique de la dette grecque, ainsi que sur un renforcement du Fonds de secours financier (FESF) et un programme de recapitalisation des banques européennes.

"Les modalités de cet accord ont revigoré les marchés, et aussi permis à l'euro de monter sensiblement face au dollar, ce qui contribuait aussi à tirer les prix du pétrole vers le haut", ajoutait Mme Sokou.

Le vif affaiblissement du billet vert face à un euro requinqué, qui s'est envolé à plus de 1,42 dollar pour la première fois en sept semaines, rendait plus attractifs les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

"Pour que les cours du pétrole maintiennent leurs gains, il va falloir que cet appétit pour les actifs jugés risqués se renforce, le marché aura donc besoin de davantage de détails sur les étapes à plus long terme pour éviter tout défaut de paiement d'Etats de la zone euro", tempérait de son côté Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Les prix du pétrole ont ensuite accéléré leur hausse après l'annonce de la première estimation officielle du Produit intérieur brut (PIB) aux Etats-Unis au troisième trimestre: la croissance économique des Etats-Unis a atteint 2,5%, soit plus qu'attendu par les analystes.

Cet indicateur était de nature à rassurer sur la santé de la première économie mondiale, alors que le marché s'était interrogé sur la résistance de la demande énergétique des Etats-Unis.

Le Département américain de l'Energie (DoE) a fait état mercredi d'une hausse massive de 4,7 millions de barils des stocks américains de brut lors de la semaine achevée le 21 octobre, soit près de 12 fois plus qu'attendu, mais les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) avaient au contraire chuté de 4,3 millions de barils.

"La demande de produits distillés ne cesse de progresser, en hausse de 7,5% par rapport à la même période l'an dernier et la consommation est robuste avant les mois d'hiver, ce qui est encourageant" pour le marché, estimait M. Kryuchenkov.

ds



(AWP / 27.10.2011 18h36)


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 13 novembre 2018 à 16:22

Le pétrole baisse, inquiété par Trump et les prévisions de l…

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens alors que Donald Trump a demandé à l'Opep de ne pas...

mardi 13 novembre 2018 à 14:12

Le marché du pétrole trop dépendant du schiste américain, se…

Londres: Le marché de l'or noir va être de plus en plus dépendant de la production de schiste des Etats-Unis, faute d'investissements...

mardi 13 novembre 2018 à 12:23

L'Opep revoit la demande de pétrole en baisse, s'inquiète d…

Paris: L'Opep s'est inquiétée mardi d'une offre excédentaire de brut sur le marché, avec une demande plus faible que prévu, alors que...

mardi 13 novembre 2018 à 12:20

Le pétrole en nette baisse après des propos de Trump contre …

Londres: Les prix du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, après que Donald Trump a demandé la veille de ne...

mardi 13 novembre 2018 à 12:02

Pour le Foll, le "gouvernement doit reculer" sur l…

Paris: Le maire du Mans Stéphane Le Foll (PS) a appelé le gouvernement à "reculer" sur la taxation des carburants et à...

mardi 13 novembre 2018 à 09:24

Au large de l'Angola, un espoir pétrolier nommé Kaombo

Au large de l'angola: La longue torchère qui s'échappe de sa proue éclaire la nuit à des milles nautiques à la ronde.Depuis...

mardi 13 novembre 2018 à 07:27

Les économies du Golfe se redressent mais restent sujettes à…

Dubaï: La croissance dans le Golfe se redressera en 2018 après une contraction l'an dernier, mais restera vulnérable en raison de la...

mardi 13 novembre 2018 à 04:11

Le pétrole chute en Asie

Singapour: Les cours du pétrole dégringolaient mardi en Asie après des déclarations du président Donald Trump réclamant des cours plus bas au...

lundi 12 novembre 2018 à 22:55

Le pétrole en petite baisse, partagé entre Ryad et Washingto…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en petite baisse lundi, applaudissant d'abord la volonté saoudienne de réduire sa production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

Lire la suite

Le Petro, nouvelle crypto-monnaie du Venezuela indexée sur le pétrole, a-t-il un futur ?

Le lundi 15 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Connu depuis l’antiquité, le pétrole a soutenu, avec ses dérivés gaziers notamment, la révolution industrielle du 19e siècle pour s’imposer au milieu du 20e siècle comme la première source énergétique devant le charbon. La très grosse industrie des hydrocarbures sur laquelle reposent l’économie de pays entiers et des entreprises parmi les plus florissantes du monde est difficile de transformations.

Lire la suite

Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

Lire la suite