Menu
A+ A A-

Hausse confortée, pétrole dopé par le plan européen et le PIB américain

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole confortaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, gagnant autour de 3 dollars, dopés par l'adoption d'un plan destiné à mettre un terme à la crise des dettes dans la zone euro et l'annonce d'une croissance américaine plus forte que prévue.

Vers 16H00 GMT (18H00 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait à 111,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 3,02 dollars par rapport à la clôture de mercredi.

Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance gagnait 2,93 dollars à 93,14 dollars.

"Après les incertitudes et la grosse nervosité dans les échanges ces dernières semaines, le marché semble enfin trouver un certain répit", alors que se multipliaient "les signes d'optimisme" autant en Europe qu'aux Etats-Unis, soulignait Myrto Sokou, analyste du courtier Sucden.

Ainsi, à l'instar des places boursières et des autres marchés de matières premières, les cours du pétrole ont vigoureusement rebondi, profitant de l'enthousiasme des investisseurs après le sommet européen de la veille.

A l'issue de dix heures de tractations, les Etats de la zone euro se sont accordés sur une réduction drastique de la dette grecque, ainsi que sur un renforcement du Fonds de secours financier (FESF) et un programme de recapitalisation des banques européennes.

"Les modalités de cet accord ont revigoré les marchés, et aussi permis à l'euro de monter sensiblement face au dollar, ce qui contribuait aussi à tirer les prix du pétrole vers le haut", ajoutait Mme Sokou.

Le vif affaiblissement du billet vert face à un euro requinqué, qui s'est envolé à plus de 1,42 dollar pour la première fois en sept semaines, rendait plus attractifs les achats de brut libellés en dollars pour les investisseurs munis d'autres devises.

"Pour que les cours du pétrole maintiennent leurs gains, il va falloir que cet appétit pour les actifs jugés risqués se renforce, le marché aura donc besoin de davantage de détails sur les étapes à plus long terme pour éviter tout défaut de paiement d'Etats de la zone euro", tempérait de son côté Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Les prix du pétrole ont ensuite accéléré leur hausse après l'annonce de la première estimation officielle du Produit intérieur brut (PIB) aux Etats-Unis au troisième trimestre: la croissance économique des Etats-Unis a atteint 2,5%, soit plus qu'attendu par les analystes.

Cet indicateur était de nature à rassurer sur la santé de la première économie mondiale, alors que le marché s'était interrogé sur la résistance de la demande énergétique des Etats-Unis.

Le Département américain de l'Energie (DoE) a fait état mercredi d'une hausse massive de 4,7 millions de barils des stocks américains de brut lors de la semaine achevée le 21 octobre, soit près de 12 fois plus qu'attendu, mais les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) avaient au contraire chuté de 4,3 millions de barils.

"La demande de produits distillés ne cesse de progresser, en hausse de 7,5% par rapport à la même période l'an dernier et la consommation est robuste avant les mois d'hiver, ce qui est encourageant" pour le marché, estimait M. Kryuchenkov.

ds



(AWP / 27.10.2011 18h36)


Commenter Hausse confortée, pétrole dopé par le plan européen et le PIB américain


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 12 août 2020 à 21:18

    Le pétrole au plus haut depuis mars après la forte baisse de…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé mercredi à leur plus haut niveau depuis mars après un rapport montrant une...

    mercredi 12 août 2020 à 17:46

    USA: les stocks de pétrole brut reculent fortement pour la 3…

    New York: Les réserves de pétrole brut aux Etats-Unis ont nettement reculé pour la troisième semaine de suite avec la baisse de...

    mercredi 12 août 2020 à 15:42

    Pétrole: la production de l'Opep est repartie à la hausse en…

    Paris: La production de l'Opep est repartie à la hausse en juillet, principalement en lien avec une augmentation de la production de...

    mercredi 12 août 2020 à 12:03

    Le pétrole orienté à la hausse avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mercredi, portés par des investisseurs nourrissant l'espoir d'une baisse des stocks de brut aux...

    mardi 11 août 2020 à 21:12

    Le pétrole se replie avant le rapport sur les stocks américa…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère baisse mardi, se repliant alors que le dollar limitait ses pertes...

    mardi 11 août 2020 à 14:52

    Hydrocarbures: Ankara annonce de nouvelles recherches malgré…

    Ankara: La Turquie va élargir ses recherches d'hydrocarbures dans une zone disputée de la Méditerranée orientale dans les prochaines semaines, au risque...

    mardi 11 août 2020 à 12:18

    Le pétrole poursuit sur sa lancée, regain d'optimisme et dis…

    Londres: Les cours du pétrole étaient en hausse mardi, dans la lignée de la veille, soutenus par un optimisme largement partagé sur...

    lundi 10 août 2020 à 21:24

    Le pétrole démarre la semaine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse lundi, aidés par l'optimisme du PDG du géant pétrolier Aramco et...

    lundi 10 août 2020 à 18:58

    Aramco optimiste sur une reprise de la demande en dépit de l…

    Ryad: Le patron de Saudi Aramco, un géant du secteur énergétique dans le monde, s'est dit lundi optimiste quant à la croissance...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Mercredi 15 juillet 2020 Les pays de l'OPEP+ sont "sur la bonne voie" pour soutenir les cours du pétrole, même si les incertitudes liées à une nouvelle vague de la pandémie mondiale du Covid-19 persistent, a indiqué mercredi à Alger le ministre de l'Energie, Abdelmadjid Attar.

    'Peak oil'? Le secteur pétrolier se demande si le déclin est irréversible

    Le jeudi 02 juillet 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Paris: La chute des cours du pétrole avec la crise du Covid-19 oblige les entreprises du secteur à revoir la valeur de leur actifs, alors que chefs d'entreprises et experts se demandent désormais si la demande n'a pas entamé un déclin irréversible.

    Lire la suite

    Cours du pétrole: le pire est-il passé?

    Le mercredi 20 mai 2020 - L'actualité des prix du pétrole

    Londres: Le pire est-il passé pour le marché pétrolier? Les cours s'étaient effondrés en mars et avril, la pandémie de coronavirus minant la demande d'or noir alors que l'offre surabondante faisait presque déborder les réserves à travers la planète.

    Lire la suite

    Le prix du pétrole peut-il rester bas pour longtemps ?

    Le jeudi 30 avril 2020 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du pétrole a beaucoup reculé à cause du coronavirus, alors que les efforts des producteurs pour stabiliser le marché sont restés vains. Le cours du pétrole peut-il rester bas longtemps ?

    Lire la suite