Menu
A+ A A-

Le brut recule légèrement, discussions sur la dette américaine pèsent

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours pénalisé par l'impasse où se trouvent les négociations sur la dette américaine et prudent avant les chiffres hebdomadaires des stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 10H20 GMT (12H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s'échangeait à 117,77 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 51 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance se repliait de 71 cents à 98,88 dollars.

"Les yeux du marché sont tournés vers une potentielle situation de défaut de paiement aux Etats-Unis, à mesure que se réduit le délai" pour parvenir à un accord sur le relèvement du plafond de la dette du pays, soulignaient les experts du cabinet viennois JBC Energy.

Les élus républicains et démocrates au Congrès américain doivent parvenir à un compromis avant le 2 août faute de quoi les Etats-Unis risqueraient de se trouver en défaut de paiement.

L'enlisement de ces discussion fait par ailleurs planer la menace d'une dégradation de la note de la dette américaine, un scénario propre à déstabiliser le premier pays consommateur de brut dans le monde.

"Les opérateurs sont réticents à modifier leurs positions (sur le marché) avant qu'un accord politique soit finalement annoncé aux Etats-Unis", confirmait Peter Beutel, analyste de Cameron Hanover.

"Pour la plupart d'entre eux, plus on restera dans l'impasse, et plus les actifs comme les marchés boursiers et les matières premières souffriront", pâtissant de l'aversion des investisseurs pour les placements jugés risqués, ajoutait-il.

Par ailleurs, les prix du pétrole étaient affectés par les estimations publiées mardi soir par la fédération professionnelle API, relevaient les analystes de JBC Energy.

Cette dernière a fait état d'une nouvelle forte hausse, de près de 4 millions de barils, des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 22 juillet, exacerbant les inquiétudes sur un ralentissement de la demande pétrolière américaine.

Les investisseurs guetteront mercredi les chiffres officiels du Département américain de l'Energie (DoE), qui a dévoilé sur les sept dernières semaines une chute de près de 22 millions de barils des réserves de brut du pays.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, il devrait annoncer une baisse de 1,4 million de baril des stocks de brut, une augmentation de 400.000 barils des stocks d'essence et une hausse de 1,7 million de barils des produits distillés (dont le gazole ou le fioul de chauffage).

fah



(AWP / 27.07.2011 12h51)


Commenter Le brut recule légèrement, discussions sur la dette américaine pèsent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    mercredi 21 novembre 2018 à 17:02

    Les stocks de pétrole brut gonflent encore aux Etats-Unis (E…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté plus fortement que prévu la semaine dernière, alimentés par une production...

    mercredi 21 novembre 2018 à 16:10

    Le pétrole se reprend avant les stocks américains

    Londres: Les cours du pétrole accroissaient leurs gains mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et en attendant les...

    mercredi 21 novembre 2018 à 15:33

    Soudan du Sud: le secteur pétrolier revit avec l'accord de p…

    Juba: Le gouvernement sud-soudanais a affirmé mercredi que la signature d'un accord de paix en septembre avait aidé à relancer le secteur...

    mercredi 21 novembre 2018 à 14:55

    Donald Trump remercie l'Arabie saoudite pour la baisse du pr…

    Washington: Le président américain Donald Trump a remercié mercredi l'Arabie saoudite pour la baisse du prix du pétrole, au lendemain de son...

    mercredi 21 novembre 2018 à 12:34

    Le pétrole rebondit après sa dégringolade de la veille

    Londres: Les prix du pétrole se reprenaient mercredi en cours d'échanges européens, au lendemain d'une forte chute et à la veille d'un...

    mercredi 21 novembre 2018 à 06:23

    Le pétrole rebondit en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient en Asie mercredi sous l'effet d'achats à bon compte, après avoir dégringolé de près de 7%...

    mardi 20 novembre 2018 à 22:54

    Canada: pas de marée noire après un accident sur une platefo…

    Montréal: Le pétrole ne fuit plus au large de Terre-Neuve et aucune marée noire n'est attendue après le rejet accidentel dans l'océan...

    mardi 20 novembre 2018 à 20:20

    Frappés par la crainte d'un pétrole trop abondant, les cours…

    NYC/Cours de clôture: Les prix du baril de pétrole ont plongé mardi à leur plus bas niveau depuis fin 2017, touchés de...

    mardi 20 novembre 2018 à 16:15

    Le pétrole en baisse, pénalisé par les niveaux de production

    Londres: Les cours du pétrole baissaient nettement mardi en cours d'échanges européens, approchant de leurs plus bas en plusieurs mois, alors que...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit

    Le mardi 20 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En octobre 2018, le prix du pétrole ralentit. Le prix du pétrole décélère En octobre 2018, la hausse du prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros est moins vive qu'en septembre (+4,3 % après +7,8 % en septembre), à 70,6 € en moyenne par baril de Brent. Le ralentissement est un peu plus marqué en dollars (+2,7 % après +8,8 %), l'euro s'étant déprécié au mois d'octobre. La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est établie à 81 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - octobre 2018

    Lire la suite

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite