Menu
A+ A A-

Le brut recule légèrement, discussions sur la dette américaine pèsent

prix-du-petrole Londres Londres : Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, dans un marché toujours pénalisé par l'impasse où se trouvent les négociations sur la dette américaine et prudent avant les chiffres hebdomadaires des stocks de brut aux Etats-Unis.

Vers 10H20 GMT (12H20 HEC), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre s'échangeait à 117,77 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 51 cents par rapport à la clôture de mardi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, le baril de "light sweet crude" (WTI) pour la même échéance se repliait de 71 cents à 98,88 dollars.

"Les yeux du marché sont tournés vers une potentielle situation de défaut de paiement aux Etats-Unis, à mesure que se réduit le délai" pour parvenir à un accord sur le relèvement du plafond de la dette du pays, soulignaient les experts du cabinet viennois JBC Energy.

Les élus républicains et démocrates au Congrès américain doivent parvenir à un compromis avant le 2 août faute de quoi les Etats-Unis risqueraient de se trouver en défaut de paiement.

L'enlisement de ces discussion fait par ailleurs planer la menace d'une dégradation de la note de la dette américaine, un scénario propre à déstabiliser le premier pays consommateur de brut dans le monde.

"Les opérateurs sont réticents à modifier leurs positions (sur le marché) avant qu'un accord politique soit finalement annoncé aux Etats-Unis", confirmait Peter Beutel, analyste de Cameron Hanover.

"Pour la plupart d'entre eux, plus on restera dans l'impasse, et plus les actifs comme les marchés boursiers et les matières premières souffriront", pâtissant de l'aversion des investisseurs pour les placements jugés risqués, ajoutait-il.

Par ailleurs, les prix du pétrole étaient affectés par les estimations publiées mardi soir par la fédération professionnelle API, relevaient les analystes de JBC Energy.

Cette dernière a fait état d'une nouvelle forte hausse, de près de 4 millions de barils, des stocks de brut aux Etats-Unis sur la semaine achevée le 22 juillet, exacerbant les inquiétudes sur un ralentissement de la demande pétrolière américaine.

Les investisseurs guetteront mercredi les chiffres officiels du Département américain de l'Energie (DoE), qui a dévoilé sur les sept dernières semaines une chute de près de 22 millions de barils des réserves de brut du pays.

Selon les analystes interrogés par l'agence Dow Jones Newswires, il devrait annoncer une baisse de 1,4 million de baril des stocks de brut, une augmentation de 400.000 barils des stocks d'essence et une hausse de 1,7 million de barils des produits distillés (dont le gazole ou le fioul de chauffage).

fah



(AWP / 27.07.2011 12h51)


Commenter Le brut recule légèrement, discussions sur la dette américaine pèsent


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 18 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep continuerait...

    lundi 18 mars 2019 à 16:30

    Le pétrole monte, l'Arabie saoudite promet de surveiller les…

    Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en cours d'échanges européens alors que le ministre saoudien de l'Energie a promis que l'Opep...

    lundi 18 mars 2019 à 15:48

    Frets maritimes: les frets secs émergent, les pétroliers div…

    Londres: Les prix des transports de matières premières sèches ont remonté la semaine dernière après avoir atteint des niveaux bas, tandis que...

    lundi 18 mars 2019 à 13:41

    Les prix des carburants toujours en hausse

    Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter dans leur ensemble la semaine dernière, suivant le prix du pétrole brent, autour de 67...

    lundi 18 mars 2019 à 12:05

    Opep: Pas de réunion en avril, décision en juin sur la produ…

    Bakou: L'Opep est près de renoncer à tenir une réunion prévue en avril, attendant celle de juin pour décider s'il y a...

    lundi 18 mars 2019 à 10:14

    L'Opep et ses partenaires font le point sur leur stratégie

    Bakou: Les membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et dix Etats alliés menés par la Russie se réunissent lundi...

    vendredi 15 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole recule légèrement avant une réunion de l'Opep

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont reculé légèrement vendredi dans un marché hésitant avant une réunion de suivi de l'accord...

    vendredi 15 mars 2019 à 20:07

    La production de pétrole du Venezuela baisse régulièrement

    Washington: Le représentant spécial américain pour le Venezuela, Elliott Abrams, a déclaré vendredi que les exportations pétrolières vénézuéliennes diminuaient régulièrement, de l'ordre...

    vendredi 15 mars 2019 à 13:23

    Le pétrole recule un peu avant une réunion de suivi de l'Ope…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient vendredi en cours d'échanges européens dans un marché hésitant avant une réunion de suivi de l'accord...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite

    Prix journaliers du pétrole WTI et Brent en dollars - Année 2018

    Le mardi 29 janvier 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Calendrier des prix spots du pétrole Brent & WTI en 2018.

    Lire la suite