Menu
A+ A A-

Le pétrole fléchit, les investisseurs jouent la prudence

cours du petroleLondres: Les cours du pétrole glissaient jeudi, les investisseurs se montrant prudents avant une possible offensive terrestre d'Israël dans la bande de Gaza attendue depuis plusieurs jours, le contexte économique de taux élevés et d'activité morose en Europe prenant le dessus.
Vers 09H35 GMT (11H35 HEC), le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en décembre perdait 0,65%, à 89,54 dollars.

Son équivalent américain, le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison le même mois, baissait de 0,80% à 84,71 dollars.

Les prix des deux références de l'or noir baissent légèrement "en réaction au fait qu'Israël n'a pas encore entamé l'invasion terrestre attendue de la bande de Gaza", affirment les analystes d'Energi Danmark.

🇮🇱 Israël a en effet annoncé jeudi être entré quelques heures avec des chars dans la bande de Gaza, pour "préparer le champ de bataille" d'une offensive terrestre, au 20e jour de sa guerre contre le Hamas.

Cette probable opération a été promise à maintes reprises depuis l'attaque meurtrière sans précédent du mouvement palestinien sur le sol israélien le 7 octobre, et inquiète une grande partie de la communauté internationale.

Pour John Evans, analyste de PVM Energy, les investisseurs restant prudents.

🇪🇺 D'autant que "d'autres facteurs pèsent", comme le climat économique morose avec "des taux d'intérêt +plus élevés pour plus longtemps+ qui sera probablement renforcé par la décision de la Banque centrale européenne" (BCE) plus tard dans la journée, rappelle-t-il.

La BCE pourrait en effet laisser ses taux inchangés jeudi, malgré la multiplication des signaux économiques allant dans le sens d'une contraction du produit intérieur brut de la zone euro au troisième trimestre.


🔥 Côté gaz naturel européen, le contrat à terme du TTF néerlandais, considéré comme la référence européenne, montait légèrement, à 50,70 euros le mégawattheure (MWh).

Les prix évoluent depuis plus d'une semaine autour des 50 euros le MWh. Les analystes d'ANZ notent que "les tensions géopolitiques se sont accrues ces dernières semaines, tandis que les perturbations imprévues de l'approvisionnement semblent se multiplier".

La police finlandaise a annoncé vendredi qu'un navire chinois était au coeur de son enquête sur le gazoduc entre la Finlande et l'Estonie récemment endommagé par une intervention extérieure.

Dix pays du nord de l'Europe, dont la Finlande, la Suède et l'Estonie, ont convenu mi-octobre de travailler au renforcement de la surveillance de leurs infrastructures essentielles après l'arrêt du gazoduc.

"Les inquiétudes concernant la sécurité énergétique devraient maintenir les achats (de gaz) à un niveau élevé", poursuivent les analystes d'ANZ.

D'autant que la demande de chauffage devrait grimper dans les prochaines semaines avec l'arrivée de l'hiver et de températures plus froides.
(c) AFP

Commenter Le pétrole fléchit, les investisseurs jouent la prudence



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    lundi 22 avril 2024 à 21:29

    Le pétrole en légère baisse, la prime de risque géopolitique…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole ont légèrement baissé lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant après...

    lundi 22 avril 2024 à 15:00

    ⛽️ Les prix des carburants se stabilisent, le diesel baisse

    Carburants: Les prix de l'essence se stabilisaient la semaine passée alors que le diesel était en baisse. Pour sa part, la moyenne des cours...

    lundi 22 avril 2024 à 11:50

    Le pétrole se replie, la prime de risque géopolitique baisse

    Londres: Les prix du pétrole commençaient la semaine en baisse lundi, les inquiétudes concernant une escalade entre l'Iran et Israël s'estompant en...

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    🛢️ Pour l'Opep, le pétrole a encore des décennies de croissance devant lui

    Le lundi 09 octobre 2023

    Paris: Pas de répit dans la demande d'or noir: l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'attend à une hausse continue de la demande mondiale de pétrole d'ici à 2045, selon de nouvelles projections à rebours des efforts requis pour limiter le réchauffement planétaire.

    Lire la suite

    🔎 Société de pétrole : l’histoire d’un retour de 208 fois son argent en 20 ans

    Le vendredi 03 mars 2023

    Analyse: Une manière de regarder les actions en Bourse est au travers de la courbe classique d’une action.Mais il existe une autre manière qui peut vous permettre de voir les chances d’une autre façon. Cette approche peut nous permettre de mieux comprendre la performance de certaines actions dans le pétrole.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite