Menu
A+ A A-

Le pétrole repart en hausse avant le week-end

cours du petroleCours de clôture: Les cours du pétrole sont repartis à la hausse vendredi, les courtiers se protégeant avant la fermeture des échanges durant le week-end dans un marché toujours soutenu par les craintes de perturbations de l'offre d'or noir, découlant de la guerre entre la Russie et l'Ukraine.
Le baril de Brent BRENT Le Brent ou brut de mer du nord, est une variation de pétrole brut faisant office de référence en Europe, coté sur l'InterContinentalExchange (ICE), place boursière spécialisée dans le négoce de l'énergie. Il est devenu le premier standard international pour la fixation des prix du pétrole. de la mer du Nord pour livraison en mai a terminé en hausse de 3,05% à 112,67 dollars.

Le baril de West Texas Intermediate (WTI WTI Le West Texas Intermediate (WTI), aussi appelé Texas Light Sweet, est une variation de pétrole brut faisant office de standard dans la fixation du cours du brut et comme matière première pour les contrats à terme du pétrole auprès du Nymex (New York Mercantile Exchange), la bourse spécialisée dans l'énergie.) pour livraison en avril a gagné 3,12% à 109,33 dollars.

"Le marché essaye de se stabiliser au-dessus des 100 dollars le baril alors que personne ne veut être à découvert avant le week-end au cas où il se passerait quelque chose de mauvais pendant ce temps", a expliqué John Kilduff, d'Again Capital.

L'armée russe a étendu vendredi son offensive en Ukraine, frappant pour la première fois la ville de Dnipro et visant deux aéroports militaires dans l'ouest du pays.

Les premiers pourparlers à haut niveau entre les belligérants depuis le 24 février se sont tenus jeudi en Turquie, sans aboutir à un cessez-le-feu.

Le président russe Vladimir Poutine a cependant déclaré vendredi voir "des avancées positives" dans les pourparlers avec l'Ukraine, à l'occasion d'une rencontre avec son allié bélarusse Alexandre Loukachenko.

Une déclaration, sans plus de précisions, qui a apaisé un instant les cours de l'or noir avant qu'ils ne repartent à la hausse.


Si les craintes d'une "grave pénurie" de brut semblent apaisées pour le moment, "il serait toutefois insensé de croire que les problèmes d'approvisionnement ont soudainement disparu", a commenté Tamas Varga, analyste pour PVM Energy.

"Le marché pétrolier reste tendu et sous-approvisionné", rappelle l'analyste, et les craintes quant à de possibles perturbations de l'offre d'or noir persistent.

"On continue à essayer de déterminer l'impact de la situation en Ukraine et si on va perdre ou non de l'offre russe", a indiqué John Kilduff soulignant que la semaine passée avait été celle "de tous les écarts" alors que le cours du baril est monté jusqu'à 130 dollars.

Par ailleurs du côté nucléaire iranien, les négociations qui semblaient pourtant sur le point d'aboutir sont désormais au point mort, la demande par Moscou de garanties supplémentaires compliquant la donne.

"D'après ce qu'on entend, c'est presque bouclé mais la Russie bloque parce qu'elle veut contrarier l'Occident", a ajouté l'analyste d'Again Capital.

Les discussions qui ont cours à Vienne avec l'Iran visent à ramener Washington dans l'accord nucléaire de 2015, notamment par la levée des sanctions contre l'Iran qui limitent entre autres très fortement sa participation au marché du pétrole.

Un retour de l'Iran à pleine capacité d'exportation de pétrole pourrait rebattre les cartes de l'offre mondiale d'or noir.

(c) AFP

Commenter Le pétrole repart en hausse avant le week-end



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 21 juin 2024 à 21:30

    Le pétrole se replie avant le week-end devant un dollar fort

    Cours de clôture: Les cours du pétrole se sont repliés vendredi, refroidis par un dollar fort et un affaiblissement de l'activité en...

    vendredi 21 juin 2024 à 12:15

    Le pétrole stable, les investisseurs surveillent le risque g…

    Londres: Les cours du pétrole se maintiennent vendredi, consolidant leurs gains de la semaine, alors que les investisseurs surveillent avec attention le...

    vendredi 21 juin 2024 à 11:00

    📉 En mai 2024, le prix du pétrole se replie nettement

    En mai 2024, le prix du pétrole en euros se replie nettement (‑9,8 % sur un mois après +6,7 % en avril)...

    jeudi 20 juin 2024 à 21:10

    Le pétrole reste ferme, aidé par le regain de la demande amé…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont encore pris un peu de hauteur, jeudi, incités par un bond de la demande...

    jeudi 20 juin 2024 à 17:55

    🛢️ USA: baisse des stocks de pétrole brut, la demande bondit

    New York: Les stocks commerciaux de pétrole brut se sont contractés de 2,5 millions de barils la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

    jeudi 20 juin 2024 à 13:25

    Le pétrole se maintient avec le retour du risque géopolitiqu…

    Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient en terrain positif jeudi, avec retour de la prime de risque géopolitique sur le marché...

    mercredi 19 juin 2024 à 12:00

    Le pétrole fléchit avec les premières données sur les stocks…

    Londres: Les prix du pétrole flanchaient légèrement mercredi, de premières données hebdomadaires mitigées sur les réserves commerciales des Etats-Unis mettant fin à...

    mardi 18 juin 2024 à 22:30

    Le pétrole poursuit l'élan de la veille et termine en hausse

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse mardi, sur la lancée de la remontée de la veille, les...

    mardi 18 juin 2024 à 17:15

    Le pétrole se reprend, les appréhensions sur la demande s'ap…

    New York: Les cours du pétrole remontent mardi, les analystes misant sur une reprise de la demande à la saison estivale, qui...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Vendredi 14 juin 2024 Les cours du pétrole pourraient enregistrer une hausse hebdomadaire malgré des données mitigées sur la demande, soutenus par des prévisions positives par Goldman Sachs et des nouvelles sur le ralentissement des véhicules électriques, compensant les divergences entre l'OPEP et l'AIE.

    📊 Les grandes hausses et baisses des prix du pétrole brut depuis 30 ans

    Le mardi 10 mars 2020

    Les prix du pétrole ont chuté de plus de 30% le 9 mars 2020 après l'échec d'un accord entre l'Arabie saoudite et la Russie visant à réduire la production pétrolière au sein de ce qu'on aura appelé l'alliance OPEP+. Voici les principaux mouvements du pétrole, au fil des événements internationaux depuis 30 ans.

    Lire la suite

    🔎 Le Pic pétrolier approche: comment éviter le chaos d'une pénurie mondiale de pétrole ?

    Le mercredi 08 mars 2023

    Le pic pétrolier est un sujet d'une importance cruciale pour notre avenir énergétique. Il se réfère au moment où la production de pétrole mondiale atteint son sommet avant de décliner de manière irréversible. La question de savoir si nous sommes en train de manquer de pétrole est étroitement liée à ce concept.

    Lire la suite

    📈 Le prix du baril dépassera-t-il les 100$ ? Il l'a déjà fait dans certains marchés

    Le mardi 19 septembre 2023

    Londres: Alors que les opérateurs de marché se focalisent sur la hausse du prix du Brent, qui se rapproche des 100 dollars le baril, certaines références de brut se négocient déjà au-dessus de ce seuil, illustrant les inquiétudes sur le manque d'offre de pétrole.

    Lire la suite