Menu
A+ A A-

Le pétrole continue de monter à New York à l'ouverture

prix-du-petroleNEW YORK - Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse mercredi à l'ouverture à New York, alors que les opérations de redémarrage de l'oléoduc Trans Alaska, qui représente une importante source d'approvisionnment, se prolongeaient.

Vers 14H10 GMT, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" pour livraison en février s'échangeait à 91,69 dollars, en progression de 58 cents par rapport à la veille.

Il avait déjà pris plus de trois dollars sur les deux premières séances de la semaine.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique gagnait 47 cents à 98,08 dollars, dépassant le seuil des 98 dollars pour la première fois depuis début octobre 2008.

"Les perturbations dans la production et les approvisionnements sont considérés comme la raison" de cette montée des prix, ont observé les analystes de Commerzbank. "Après la fermeture de l'oléoduc aux Etats-Unis, la production a maintenant été interrompue momentanément dans deux champs pétrolifères de la mer du Nord".

Deux plateformes de la compagnie norvégienne Statoil ont été fermées temporairement après la découverte d'une importante fuite de gaz. La production a redémarré mardi soir, mais elles ne devraient atteindre leur pleine capacité qu'au mieux jeudi.

En Alaska, l'oléoduc Trans Alaska, qui permet d'acheminer le brut pompé dans l'Arctique vers la côte sud de cet Etat américain, devait être remis temporairement en fonction pour éviter le gel du pétrole qu'il contient.

La fuite découverte samedi dans une station de pompage n'a en effet pas été totalement colmatée, mais une interruption prolongée présente le risque de dégâts importants si les hydrocarbures gèlent. Cela compliquerait fortement un redémarrage définitif, pour lequel aucune date n'a été fixée.

Les investisseurs attendaient pour 15H30 GMT les statistiques hebdomadaires du département américain de l'Energie sur les réserves pétrolières du pays.

Les analystes interrogés par l'agence Dow Jones anticipent une baisse de 500.000 barils des réserves de brut la semaine dernière, une hausse de 1,3 million de barils pour l'essence et de 600.000 barils pour els produits distillés.

(©AFP / 12 janvier 2011 15h23)



Commenter Le pétrole continue de monter à New York à l'ouverture



    Communauté prix du baril


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    vendredi 19 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole en légère hausse, prudence avant un week-end ince…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse modérée, vendredi, les opérateurs prenant des précautions en prévision d'un week-end...

    vendredi 19 avril 2024 à 11:05

    Le pétrole se stabilise, espoirs de désescalade malgré les e…

    Londres: Les cours du pétrole montaient à peine vendredi en fin de matinée, après avoir pourtant bondi temporairment de plus de 4%...

    jeudi 18 avril 2024 à 22:00

    Quatrième séance de baisse d'affilée pour le pétrole Brent

    Cours de clôture: Le prix du baril de Brent de la mer du Nord a enchaîné jeudi une quatrième séance de baisse...

    jeudi 18 avril 2024 à 11:55

    Le pétrole en baisse, l'économie l'emporte sur la géopolitiq…

    Londres: Les prix du pétrole restaient dans le rouge jeudi, les investisseurs se concentrant sur les perspectives économiques américaines mitigées alors que...

    mercredi 17 avril 2024 à 21:05

    Le pétrole chute, plombé par la retenue israélienne et les s…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette baisse mercredi, entraînés par des signes de retenue d'Israël dans sa...

    mercredi 17 avril 2024 à 18:45

    USA: Nouvelle hausse des stocks de pétrole brut après ajuste…

    NYC / Stocks aux USA: Les stocks de pétrole ont de nouveau enregistré une hausse hebdomadaire plus importante que prévu aux Etats-Unis...

    mercredi 17 avril 2024 à 11:25

    Le pétrole baisse, entre risque géopolitique et économie amé…

    Londres: Les cours du pétrole baissaient encore mercredi, la réponse d'Israël à l'attaque iranienne se faisant toujours attendre, les investisseurs mettant en...

    mardi 16 avril 2024 à 21:30

    Le pétrole stagne en attendant une réponse d'Israël à l'atta…

    Cours de clôture: Les prix du pétrole sont restés quasiment stables mardi, les traders restant dans l'expectative d'une réaction d'Israël à une...

    mardi 16 avril 2024 à 11:30

    Le pétrole patiente, le marché attend la réponse d'Israël à …

    Londres: Les prix du pétrole fléchissaient légèrement mardi, les investisseurs attendant la réaction d'Israël après une attaque de l'Iran sur son sol...

    Toute l'actualité du baril et des cours du pétrole

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Jeudi 28 mars 2024 La banque internationale Standard Chartered estime que le resserrement des marchés pétroliers continuera à alimenter la hausse des prix du pétrole et prévoit que le Brent atteindra une moyenne de 94 dollars le baril au cours du deuxième trimestre 2024.

    📊 Historique des prix du pétrole

    Le vendredi 17 juin 2022

    Dans le cadre de l'invasion de l'Ukraine par la Russie le prix du pétrole, corrigé de l'inflation, a atteint son plus haut niveau depuis sept ans. La Russie est l'un des plus grands producteurs de pétrole brut au monde, et de nombreux pays ont annoncé une interdiction des importations de pétrole russe dans le cadre de la guerre. Cela a entraîné des incertitudes en matière d'approvisionnement et, par conséquent, une hausse des prix. Comment la hausse des prix se compare-t-elle aux événements politiques et économiques précédents ? Examinons les prix historiques...

    Lire la suite

    🇨🇳 Augmentation de la demande de pétrole chinoise et future hausse du prix du baril

    Le jeudi 23 mars 2023

    New York: Les analystes de Goldman Sachs ont prédit une augmentation des prix du pétrole dans les 12 prochains mois en raison de l'augmentation de la demande en Chine, qui devrait atteindre plus de 16 millions de barils par jour au cours de cette période.

    Lire la suite

    📉 Le pétrole restera volatil en 2024, selon BofA

    Le vendredi 05 janvier 2024

    New York: Les compagnies pétrolières et les raffineurs américains devraient être confrontés à une nouvelle période difficile en 2024, ont écrit les analystes de Bank of America (BofA) dans une note vendredi, qui s'attendent à ce que le baril de Brent atteigne 80 dollars en moyenne cette année.

    Lire la suite