Menu
RSS
A+ A A-

Les actionnaires de Technip acceptent de convoler avec le parapétrolier américain FMC Technologies

prix du petrole ParisParis: Les actionnaires de Technip réunis en assemblée générale extraordinaire ont approuvé lundi à la quasi-unanimité la projet de fusion du groupe parapétrolier français avec l'américain FMC Technologies, qui doit déboucher sur la création d'un géant mondial du secteur, TechnipFMC.
La résolution approuvant l'opération qui donnera naissance au numéro trois mondial derrière Schlumberger et Halliburton a été approuvée à 99,73% des voix, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les actionnaires de FMC Technologies étaient également appelés à se prononcer lundi sur ce rapprochement dont la finalisation est prévue en janvier 2017.

Cette opération de consolidation, annoncée en mai, a pour objectif de créer un groupe intégré capable de générer des synergies industrielles et de coûts, dans un environnement qui reste extrêmement difficile pour le secteur parapétrolier, a indiqué le PDG de Technip, Thierry Pilenko.

Dans ce contexte de cours du brut déprimés, malgré une récente remontée sur fond d'un accord de l'OPEP pour limiter sa production, les synergies de coûts avant impôts sont estimées à 400 millions de dollars en année pleine à partir de 2019.

La fusion (...) a pour but de créer un leader incontesté dans la production et la transformation des hydrocarbures, a déclaré M. Pilenko.

L'entreprise TechnipFMC opérera depuis (...) la production d'hydrocarbures jusqu'à la production de ces hydrocarbures, a-t-il ajouté, insistant sur la complémentarité des deux groupes.

Il a souligné que l'opération permettrait également à Technip d'accéder à la phase amont de l'exploitation des hydrocarbures de schiste en Amérique du Nord, une activité d'où le groupe français était encore absent.

La nouvelle société sera domiciliée à Londres tout en restant cotée à Paris et New York, a indiqué le dirigeant, assurant que le Brexit n'aurait pas d'incidence sur l'opération.

Elle aura deux sièges opérationnels, à Paris où sera basé le président exécutif Thierry Pilenko, et à Houston (Etats-Unis) où se trouvera le directeur général Doug Pferdehirt.

Pratiquement 80% du chiffre d'affaires de TechnipFMC va être géré à partir de Paris, a expliqué M. Pilenko.

Les deux groupes emploient au total 45.000 personnes dans plus de 45 pays et ont réalisé en 2015 un chiffre d'affaires cumulé d'environ 20 milliards de dollars.

Leur capitalisation boursière s'élevait à 16,2 milliards de dollars au 1er décembre dernier.

L'opération, qui a déjà obtenu le feu vert des différentes autorités de la concurrence, prévoit une fusion par apport de titres.

(c) AFP

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 16 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole chute, les craintes liées à la production s'estom…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont fortement baissé lundi alors que les craintes liées à une potentielle insuffisance de l'offre...

lundi 16 juillet 2018 à 18:56

Poutine tend la main à Trump dans le domaine du pétrole et d…

Helsinki: Le président russe, Vladimir Poutine, a tendu la main à son homologue américain, Donald Trump, dans le domaine du pétrole et...

lundi 16 juillet 2018 à 12:30

Le pétrole recule dans un marché incertain

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché volatil, alors que les sanctions américaines contre l'Iran...

lundi 16 juillet 2018 à 06:12

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient lundi en Asie dans un contexte d'inquiétudes sur une augmentation de la production et un éventuel...

vendredi 13 juillet 2018 à 22:15

Le pétrole monte mais n'évite pas une lourde chute hebdomada…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu avancé vendredi, tentant, en vain, de limiter le net recul hebdomadaire observé...

vendredi 13 juillet 2018 à 16:21

Le pétrole se stabilise, le marché hésite

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi dans un marché indécis entre tensions commerciales et risques de perturbation de l'offre, notamment...

vendredi 13 juillet 2018 à 12:29

Le pétrole recule, le marché s'inquiète de la demande mondia…

Londres: Les prix du pétrole baissaient vendredi alors que les investisseurs s'inquiètent de la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis...

vendredi 13 juillet 2018 à 05:23

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient vendredi en Asie, dans un contexte d'inquiétudes sur la guerre commerciale entre la Chine et les...

jeudi 12 juillet 2018 à 21:48

Le pétrole se reprend timidement après un plongeon la veille

NYC/Cours de clôture: Le cours du pétrole londonien s'est repris jeudi tandis que le cours new-yorkais a encore peiné, au lendemain d'un...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite