Menu
RSS
A+ A A-

Bolloré: recul de 2,3% de l'activité en 2014, plombée par la logistique pétrolière

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe diversifié français Bolloré a annoncé jeudi avoir enregistré une baisse de 2,3% de son activité en 2014 à 10,6 milliards d'euros, en raison d'un fort recul de la branche logistique pétrolière.
Bolloré, également présent dans le transport, la communication et le stockage d'électricité, a toutefois insisté sur le fait que le recul de son activité de transport et de stockage de carburants ne devrait pas avoir d'incidence significative sur son résultat opérationnel, qui sera publié ultérieurement.

Bolloré, qui a subi un effet de change négatif de 88 millions d'euros en 2014, a souligné qu'à périmètre et taux de change constants, la contraction de son chiffre d'affaires sur l'année serait de 1,6%.

Le recul de 16% du chiffre d'affaires de la branche logistique pétrolière, qui représente un quart de l'activité, s'explique par la baisse des prix des produits pétroliers et des volumes fortement pénalisés par des températures particulièrement clémentes, synonymes d'une moindre consommation d'hydrocarbures pour le chauffage, a souligné Bolloré.

Hors cette activité, le chiffre d'affaires de l'exercice 2014 progresse de 3% en données brutes, a fait valoir la société.

Le secteur transport et logistique, soit la moitié du chiffre d'affaires, a crû de 5% grâce à la hausse des volumes dans la commission de transport particulièrement en Europe, en Asie ainsi que sur les flux intra-Asie. Il bénéficie également de la croissance des volumes manutentionnés dans les terminaux conteneurs.

La branche communication, qui contribue à hauteur d'environ 20% au chiffre d'affaires annuel 2014 de Bolloré, a elle aussi vu une croissance de 5%, correspondant principalement à l'activité d'Havas, qui a progressé significativement sur l'ensemble de ses marchés.

L'activité stockage d'électricité et solutions progresse quant à elle de 4%, et reste anecdotique à l'échelle du groupe, puisqu'elle ne représente qu'environ 2,5% du chiffre d'affaires total.

Ce secteur bénéficie principalement de la hausse des ventes d'IER dans les domaines de la sécurité et des bornes de charges, de ventes de Bluebus et Bluecar, et de la montée en puissance d'Autolib' avec plus de 2.966 véhicules électriques et 4.815 bornes de charge selon Bolloré.

tq/fka/as

BOLLORE

HAVAS







Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 août 2018 à 12:12

Le pétrole monte un peu dans un marché inquiet

Londres: Les prix du pétrole montaient légèrement lundi en cours d'échanges européens mais la tendance à la baisse des prix depuis début...

lundi 20 août 2018 à 11:58

Le Français Total s'est officiellement désengagé d'Iran

Téhéran: Le géant pétrolier français Total s'est officiellement désengagé de ses projets d'investissements de plusieurs milliards de dollars en Iran, après le...

lundi 20 août 2018 à 06:36

Le pétrole orienté à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, lundi, après avoir bouclé vendredi une septième semaine d'affilée dans le rouge...

vendredi 17 août 2018 à 21:52

Le pétrole regagne du terrain mais finit la semaine en retra…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole, aidés par deux dossiers commerciaux impliquant les Etats-Unis, la Chine et le Mexique, ont progressé...

vendredi 17 août 2018 à 16:19

Le pétrole regagne du terrain mais reste en repli hebdomadai…

Londres: Les cours du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 12:13

Le pétrole monte encore mais reste en baisse sur la semaine

Londres: Les prix du pétrole montaient encore vendredi en cours d'échanges européens sans parvenir à effacer les baisses marquées du début de...

vendredi 17 août 2018 à 07:57

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en légère baisse, vendredi en Asie, les investisseurs demeurant prudents quant à la perspective de...

jeudi 16 août 2018 à 22:05

Le pétrole se remet modestement d'une lourde chute

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole sont un peu remontés jeudi, dans un marché peinant à se ressaisir après des pertes...

jeudi 16 août 2018 à 16:08

Le pétrole efface une partie de ses pertes dues aux réserves…

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en cours d'échanges européens dans un marché peinant à se ressaisir après les pertes marquées...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En avril 2018, le prix du pétrole accélère vivement

Le jeudi 24 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En avril 2018, le prix du pétrole en euros accélère vivement (+9,8 % après +1,4 % en mars). Les prix en euros des autres matières premières importées rebondissent légèrement (+0,3 % après −1,4 %). Le prix du pétrole accélère En avril 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros accélère fortement (+9,8 % après +1,4 % en février), à 59 € en moyenne par baril, sous l'effet d'une demande vigoureuse et de tensions géopolitiques. La hausse d'avril est un peu moins marquée en dollars (+9,0 % après +1,3...

Lire la suite

En mars 2018, le prix du pétrole augmente un peu

Le jeudi 10 mai 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mars 2018, le prix du pétrole en euros augmente modérément (+1,4 % après −6,6 % en février). Les prix en euros des autres matières premières importées se replient (−1,4 % après +0,3 %). Le prix du pétrole augmente modérément En mars 2018, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente un peu (+1,4 % après −6,6 % en février), à 54 € en moyenne par baril. La hausse de mars est à peine moins marquée en dollars (+1,3 % après −5,4 %). Cours du pétrole mars 2018 (Brent)

Lire la suite

Perspectives du prix du pétrole

Le mardi 24 avril 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

Le graphique montre les prix du pétrole brut (Brent et WTI) auxquels les acheteurs et les vendeurs du New York Mercantile Exchange ont convenu d'acheter ou de vendre du pétrole à un moment donné dans le futur. Ce sont les soi-disant contrats à terme et reflètent les attentes des participants au marché.

Lire la suite