Menu
A+ A A-

Le pétrole rebondit le baril à New York après l'incendie d'une plateforme

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement rebondi mercredi à New York, après l'annonce d'une petite baisse de la production aux Etats-Unis et l'incendie meurtrier d'une plateforme dans le Golfe du Mexique.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 2,49 dollars à 50,09 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), mettant fin à trois séances consécutives de baisse.

D'abord hésitante, la hausse a pris de l'ampleur après la publication des chiffres du département de l'Energie sur les stocks américains de produits pétroliers.

Certes c'est un rapport qui fondamentalement pousse à la baisse, a commenté Bart Melek chez TD Securities, mais il recèle aussi quelques faits favorables à la hausse, a-t-il ajouté.

Ainsi les stocks de brut restent à un niveau record à 471,4 millions de barils, avec une progression plus forte que prévu, mais les réserves d'essence ont reflué bien plus que prévu.

En outre la production américaine a baissé, certes très modestement à raison de 36.000 millions de barils par jour durant la semaine achevée le 27 mars, mais mettant fin à une longue série de records consécutifs.

Enfin l'annonce de l'incendie dans une plateforme de Pemex dans le Golfe du Mexique, qui a fait 4 morts et conduits à l'évacuation de 300 employés, a achevé de propulser le cours du WTI au-delà du seuil symbolique de 50 dollars.

Cet accident pourra retirer du marché à peu près 300.000 barils par jour, a fait valoir M. Melek, évoquant la production estimée du gisement concerné par l'explosion, dans la baie de Campeche.

Autre facteur pouvant éventuellement expliquer la hausse des cours, la confusion entourant les négociations sur le programe nucléaire iranien, qui s'éternisent à Lausanne (Suisse).

Les investisseurs craignent qu'un accord ouvre la voie à la levée des sanctions économiques qui frappent l'Iran, et donc à un afflux de brut iranien dans un marché qui souffre déjà de surabondance. A l'inverse, un échec des pourparlers pourrait conduire les investisseurs à revoir leurs attentes de voir le marché inondé de pétrole supplémentaire.

La Maison Blanche a affirmé mercredi que les discussions étaient productives, sans toutefois se prononcer sur la durée pendant laquelle elles pourraient encore se prolonger.







Commenter Le pétrole rebondit le baril à New York après l'incendie d'une plateforme


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 21 mars 2019 à 12:20

    Le pétrole recule un peu mais s'accroche à ses récents somme…

    Londres: Les prix du pétrole reculaient jeudi en cours d'échanges européens mais restaient proches de leurs plus hauts en quatre mois atteints...

    mercredi 20 mars 2019 à 19:49

    Le pétrole termine en hausse après une chute brutale des sto…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement avancé mercredi après la dégringolade des stocks de brut américain, le cours du...

    mercredi 20 mars 2019 à 17:53

    Le prix du pétrole dépasse 60 dollars à New York, une premiè…

    New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York a dépassé mercredi la barre des 60 dollars en séance...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:37

    Le pétrole monte après une chute brutale des stocks américai…

    Londres: Les cours du pétrole approchaient mercredi de leurs plus hauts en quatre mois en cours d'échanges européens après une baisse inattendue...

    mercredi 20 mars 2019 à 16:15

    USA: les stocks de brut plongent, les exportations bondissen…

    New York: Les stocks de pétrole brut aux Etats-Unis ont chuté de manière inattendue la semaine dernière, selon les chiffres publiés mercredi...

    mercredi 20 mars 2019 à 12:23

    Le pétrole recule avant les stocks américains

    Londres: Les prix du pétrole reculaient mercredi en cours d'échanges européens alors que le marché peine à prendre de l'élan, à quelques...

    mercredi 20 mars 2019 à 05:14

    Le pétrole orienté à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, mercredi en Asie, en raison des incertitudes qui se prolongent quant à...

    mardi 19 mars 2019 à 20:19

    Le pétrole finit sans direction, les réductions de l'Opep en…

    Cours de clôture: Les cours du pétrole ont clôturé sans direction mardi alors que les investisseurs ont continué à évaluer les conséquences...

    mardi 19 mars 2019 à 16:14

    Le pétrole recule mais reste proche de ses plus hauts en qua…

    Londres: Les cours du pétrole perdaient un peu de terrain mardi en cours d'échanges européens après avoir atteint leurs plus hauts en...

    Toute l'actualité du pétrole et des cours du baril

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Chiffres du jour

    Lundi 18 mars 2019 En février 2019, la production de pétrole en Russie a augmenté de 3,5% et celle de gaz naturel de 4.7% sur un an.

    En février 2019, le prix du pétrole accélère

    Le mercredi 20 mars 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En février 2019, le prix du pétrole en euros augmente plus qu’en janvier (+8,3 % après +4,3 % en janvier). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) accélèrent également (+4,0 % après +0,9 %) : en effet les prix des matières premières industrielles repartent nettement à la hausse (+8,2 % après −0,1 %). La hausse du prix du pétrole s’accentue En février 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros accélère (+8,3 % après +4,3 %), à 56,4 € en moyenne par baril. La hausse est moins...

    Lire la suite

    En janvier 2019, le prix du pétrole se redresse

    Le lundi 25 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    En janvier 2019, le prix du pétrole en euros se redresse (+4,3 % après -12 % en décembre). Les prix en euros des matières premières importées (hors énergie) se redressent également (+0,9 % après −2,3 %), à l’instar de ceux des matières alimentaires (+1,7 % après −2,1 %). Les prix des matières industrielles sont quasi stables (−0,1 % après −2,6 %). Le prix du pétrole se redresse En janvier 2019, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros se redresse (+4,3 % après -12,0 %), à 52 € en moyenne par baril...

    Lire la suite

    Quel géant pétrolier génère le plus d'argent?

    Le mardi 12 février 2019 - Analyses des prix du pétrole

    Alors que les super-majors du secteur pétrolier dépassaient les estimations avec des résultats solides pour le quatrième trimestre et l'année 2018, Shell a battu Exxon (pour la deuxième année consécutive), pour s’affirmer comme le plus important générateur de flux de trésorerie des compagnies pétrolières.

    Lire la suite