Menu
A+ A A-

Le pétrole maintient son essor à New York, le marché s'interrogeant sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette hausse lundi à New York, poursuivant leur essor de la séance précédente, dans un marché qui tente d'évaluer les perspectives sur l'offre, notamment aux Etats-Unis.
Vers 14H20 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars prenait 1,43 dollar à 49,67 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Vendredi, les prix du brut avaient bondi de près de quatre dollars à New-York, soit plus de 8%, des éléments techniques venant amplifier la confiance du marché dans une future baisse de l'offre américaine.

J'ai du mal à croire que l'on puisse rester à ces niveaux, proches de 50 dollars, a prévenu Bob Yawger, de Mizuho Securities. Depuis deux semaines, on a des rapports de très mauvais augure sur les stocks de brut (aux Etats-Unis), qui ont désormais dépassé 400 millions de barils. Tout cela laisse attendre une baisse des cours.

A court terme, nous trouvons que la hausse des prix est exagérée, car il y a toujours une offre très excessive, ont renchéri les experts de Commerzbank.

Toutefois, on a les bases pour une remontée durable des cours lors du second semestre de l'année, ont-ils tempéré, soulignant que le marché avait été encouragée par une forte baisse hebdomadaire du nombre de plate-formes de forage en activité aux Etats-Unis.

Il y avait 94 plateformes pétrolières actives de moins la semaine dernière, ce qui représente la plus forte chute sur une semaine depuis le début des statistiques en 1987, ont-ils noté, en référence au décompte établi par le groupe parapétrolier Baker Hughes.

La plupart des observateurs du marché ont été surpris par l'échelle du déclin, et pensent que la production américaine devrait sans doute baisser, ont-ils conclu.

Le marché a aussi pris en compte une grève aux Etats-Unis, lancée par le syndicat United Steelworkers (USW) dans neuf raffineries, selon les analystes de PVM.

Etant donné que les raffineries devraient fonctionner normalement, on a maintenant digéré cette information, les prix de l'essence étant cependant en forte hausse, a tempéré Matt Smith de Schneider Electric.

La chute des cours, qui ont baissé de plus de moitié depuis juin, continuait par ailleurs à avoir des effets dans l'industrie, la major américaine ExxonMobil signalant que l'évolution du marché s'était traduite par une perte de deux milliards de dollars l'an dernier. Le groupe a cependant conservé un bénéfice net stable, en partie grâce à ses activités de produits chimiques.

bur-jdy/ppa/pb

MIZUHO FINANCIAL GROUP

COMMERZBANK

BAKER HUGHES

SCHNEIDER ELECTRIC

EXXONMOBIL







Commenter Le pétrole maintient son essor à New York, le marché s'interrogeant sur l'offre


    Les dernières actualités des prix du pétrole

    jeudi 15 novembre 2018 à 21:50

    Le pétrole poursuit sa convalescence malgré un bond des stoc…

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont avancé jeudi, poursuivant leur timide rebond entamé la veille après une série de plongeons...

    jeudi 15 novembre 2018 à 17:45

    USA: la production record de pétrole brut tire les stocks à …

    New York: Les stocks de pétrole brut aux États-Unis ont augmenté bien plus que prévu la semaine dernière, tirés notamment par une...

    jeudi 15 novembre 2018 à 16:20

    Le pétrole remonte encore mais les craintes de surabondance …

    Londres: Les cours du pétrole montaient jeudi en cours d'échanges européens pour la deuxième séance consécutive sans parvenir à effacer les pertes...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:46

    La Russie satisfaite d'un baril de pétrole à 70 dollars (Pou…

    Singapour: Un baril de pétrole à 70 dollars "convient parfaitement" à la Russie, a indiqué jeudi Vladimir Poutine, tout en promettant de...

    jeudi 15 novembre 2018 à 12:25

    Les prix du pétrole divergent, le marché hésite avant les st…

    Londres: Les prix du pétrole divergeaient jeudi en cours d'échanges européens, alors que les données hebdomadaires sur les réserves américaines pourraient éclairer...

    jeudi 15 novembre 2018 à 05:42

    Le pétrole repart à la baisse en Asie

    Singapour: Les cours du pétrole reprenaient leur chute jeudi en Asie après avoir rebondi, des estimations sur les stocks de brut américain...

    mercredi 14 novembre 2018 à 21:39

    Le pétrole rebondit après une série noire

    NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole cotés à New York et Londres ont rebondi mercredi après avoir cumulé plusieurs séances de...

    mercredi 14 novembre 2018 à 16:17

    Le pétrole remonte mais les prévisions d'une offre abondante…

    Londres: Les cours du pétrole rebondissaient mercredi en cours d'échanges européens après leur chute de la veille, alors que l'offre abondante a...

    mercredi 14 novembre 2018 à 12:26

    Le pétrole en légère hausse, la surabondance de l'offre inqu…

    Londres: Les prix du pétrole remontaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens mais les investisseurs se focalisaient sur le déséquilibre du marché...

    Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

    Carburants en France: des grognes récurrentes contre la hausse des prix

    Le jeudi 15 novembre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Paris: La grogne contre la hausse des prix à la pompe n'est pas un phénomène nouveau: ces 20 dernières années la France a vécu plusieurs vagues de protestations contre le pétrole cher.

    Lire la suite

    En septembre 2018, le prix du pétrole rebondit vivement

    Le dimanche 28 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    En septembre 2018, les prix du pétrole rebondissent nettement. Le prix du pétrole rebondit En septembre 2018, le prix du baril de pétrole brut de la mer du Nord (Brent) en euros rebondit vivement (+7,8 % après -1,2 % en août), à 67,7 € en moyenne par baril de Brent. La hausse de septembre est un peu plus marquée en dollars (+8,8 % après -2,3 %). La moyenne des cours du pétrole brent en dollars est fixé à 78,9 $ par baril.  Cours du pétrole Brent - septembre 2018

    Lire la suite

    Pourquoi le prix du baril de pétrole à 100 dollars fait-il trembler ?

    Le mercredi 10 octobre 2018 - Analyses des prix du pétrole

    Le prix du baril de pétrole a presque triplé depuis le début 2016 et s'approche dangereusement du seuil symbolique des 100 dollars. Résultat, le président américain s'attaque à l'Opep et les industriels se plaignent des tensions politiques. Tour d'horizon des enjeux de cette montée des cours de l'or noir...

    Lire la suite