Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole recule un peu, toujours affecté par la faiblesse de la demande

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole évoluaient en légère baisse vendredi en cours d'échanges européens, toujours pénalisés par la faiblesse de la demande dans un marché amplement approvisionné.
Vers 10H00 GMT (12H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en octobre valait 102,36 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 27 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance baissait de 41 cents, à 93,55 dollars.

Le Brent et le WTI ont perdu plus de 10% de leur valeur au cours des deux derniers mois. Cette baisse a été provoquée par des inquiétudes sur les faibles perspectives de croissance économique mondiale, qui impactent négativement la croissance de la demande de pétrole, expliquaient les analystes du courtier PVM.

De récentes données économiques moroses, notamment pour la Chine et la zone euro, ont en effet alimenté les craintes d'une faible demande mondiale de brut.

Par exemple, la progression de la production manufacturière chinoise a nettement ralenti en août, l'indice PMI des directeurs d'achat calculé par HSBC pour le pays s'établissant à 50,3 ce mois-ci, contre 51,7 en juillet.

Un chiffre supérieur à 50 marque une croissance de l'activité manufacturière, tandis qu'un indice inférieur à ce seuil signale une contraction.

De plus, l'absence de perturbations de l'offre (pétrolière) dans le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord a contribué à la pression à la baisse sur les prix, poursuivait-on chez PVM.

Malgré les combats entre les jihadistes et les forces armées irakiennes, les exportations pétrolières de l'Irak n'ont pas été perturbées - car elles partent majoritairement du sud, région qui n'est pour l'instant pas affectée par le conflit.

En Libye, malgré le chaos dans lequel est toujours plongé le pays, les exportations pétrolières ont réussi à se redresser après plus d'un an d'interruptions à divers degrés.

Selon Dorian Lucas, analyste au cabinet spécialisé dans l'énergie Inenco, les prix du pétrole devraient toutefois se redresser dans les prochaines semaines, car la demande est traditionnellement plus importante à l'automne.

jb/jmi/mcj

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

HSBC HOLDINGS








Commenter Le pétrole recule un peu, toujours affecté par la faiblesse de la demande

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 21 février 2018 à 05:08

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse mercredi en Asie, plombés par le renforcement du dollar et la hausse...

mardi 20 février 2018 à 21:59

Le pétrole, scrutant toujours l'Opep, en ordre dispersé

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont terminé en ordre dispersé mardi dans un...

mardi 20 février 2018 à 18:44

Chevron a repris ses activités au Kurdistan irakien

New York: Le géant pétrolier américain Chevron a confirmé mardi avoir relancé ses opérations dans la région du Kurdistan irakien, après les...

mardi 20 février 2018 à 16:12

Le pétrole recule un peu dans un marché calme

Londres: Les cours du pétrole reculaient légèrement mardi en cours d'échanges européens dans un marché calme qui surveillait tout de même la...

mardi 20 février 2018 à 12:24

Le pétrole cherche une direction

Londres: Les prix du pétrole cherchaient une direction mardi en cours d'échanges européens, dans un marché encore sans grande volatilité au lendemain...

mardi 20 février 2018 à 09:23

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient mardi en Asie dans un marché troublé par les tensions au Moyen-Orient et les craintes de...

lundi 19 février 2018 à 18:09

Le pétrole grimpe dans un marché sans volume

Londres: Les cours du pétrole montaient lundi en fin d'échanges européens dans des volumes modérés alors que les tensions au Moyen-Orient, notamment...

lundi 19 février 2018 à 17:14

France: Les prix des carburants reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 19 février 2018 à 14:34

La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter de 10% d'i…

Paris: La demande mondiale de pétrole pourrait augmenter d'environ 10,8% d'ici à 2040, notamment du fait des transports, selon un scénario élaboré...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite